Kankan : Nanfo Ismael Diaby désigne Me Salifou Béavogui comme son avocat et annonce des actions judiciaires (communiqué)

Depuis plus d’un an, des fidèles musulmans et moi avons pris la décision, en conformité avec les prescriptions du Noble Coran d’Allah et les lois de la République , d’observer nos obligations religieuses notamment les cinq prières quotidiennes en langue nationale maninka, notre langue maternelle, ici à kankan.

En effet, cette mesure dont l’écho s’est propagé dans le pays, même au-delà de nos frontières, comme une traînée de poudre, colle parfaitement à notre compréhension de l’islam tolérant enseigné par le prophète Mahomet (PSL), et ne viole aucune prescription coranique en la matière.

Contre toute attente, les autorités administratives (préfet) et religieuse (ligue islamique) n’ont trouvé mieux que de m’arrêter arbitrairement et de m’interdire tout exercice de ma foi religieuse vouée à la dévotion d’Allah, le polyglotte par excellence. Cet état de fait s’est matérialisé par mon arrestation et certains de mes compagnons par le préfet et la démolition de notre mosquée par des extrémistes religieux à la solde des intérêts arabes inavoués chez nous.

Le tout couronné par la suspension de toutes mes prêches à travers un communiqué du secrétariat général aux affaires religieuses, lu sur les ondes des médias publics.

Or, le caractère laïc de notre république est consacré, et la constitution à travers les dispositions de son article 11 demande à l’Etat de garantir à tous le libre exercice, la profession ou la pratique d’une religion ou d’un culte.

Par ailleurs, notre plus grand étonnement fut celui du traitement que la presse a réservé à cette situation de violation de tous nos droits constitutionnels, me privant ainsi de toute prise de parole publique. À part la presse électronique et quelques rares radios, certains journalistes de la presse audio et audiovisuelle du pays en général et notamment ceux de Kankan en particulier ont foulé au sol l’impartialité, la neutralité et l’objectivité dans le traitement des informations nous concernant en se transformant en véritable inquisiteur.

En agissant comme elle l’a fait, une certaine presse guinéenne s’est rendue complice de la violation de l’article 8 de notre constitution, selon lequel nul n’est tenu d’obéir ou d’exécuter une décision manifestement illégale.

C’est pourquoi, j’en appelle à l’esprit de responsabilité et de respect de la déontologie de la presse afin de favoriser le débat contradictoire et serein.

Par conséquent, j’en appelle à l’esprit d’équité et d’égalité dans le traitement des citoyens par tous les médias publics et privés du pays.

En tant que citoyen guinéen lésé dans ses droits constitutionnels et de l’exercice de ses libertés, j’informe l’opinion nationale et internationale du dépôt d’une plainte au Tribunal de 1ère instance de Kankan concernant les agressions à mon domicile privé ayant occasionné la destruction d’un édifice, d’engins roulant et de coups et blessures. Dans le même ordre d’idée, je compte attaquer au près de la cour suprême la sanction administrative de la ligue islamique à mon encontre qui est illégale et contraire à la constitution.

J’ai choisi comme avocat Maître Salifou Béavogui pour faire valoir mes droits devant les tribunaux et cours en Guinée.

Je ne saurais terminer sans adresser mes remerciements à toutes ces nombreuses personnes anonymes qui ne cessent de m’apporter leur soutien et qui se retrouvent dans notre démarche tolérante de l’islam dans le respect des principes républicains.

Kankan, le 22 juillet 2020

Nanfo Ismaël Diaby

9
Poster un Commentaire

avatar
9 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Sékou Fakoly DoumbouyaZaga de GonzaloMory Sylla Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Sékou Fakoly Doumbouya
Invité
Sékou Fakoly Doumbouya

@Ganzalo Je n’ai pas tiré une conclusion erronée sur vous. Vous n’avez jamais dit qu’il y des preuves coraniques qui mentionnent la prière en arabe, au contraire vous avez admis que vous n’en avez pas. Vos arguments sont essentiellement basés sur la tradition islamique qui est pour moi rien d’autre que la tradition arabe. => Moi, je n’apporte aucune importance à cette tradition islamique (arabe) raison pour laquelle j’ai conclu que vous n’êtes pas en mesure de fournir des preuves coraniques qui soutiendraient qu’on doit obligatoirement prier en arabe. Par conséquent, je vous ai invité à laisser les gens prier… Lire la suite

Zaga de Gonzalo
Invité
Zaga de Gonzalo

@Fakoly, je pense que vous tirez une conclusion erronee sur moi. Je n’ai jamais dit qu’il y a un verset du Coran qui mentionne la priere en arabe, et vous dites que je ne suis pas en mesure de fournir des preuves coraniques. Je ne pense pas ecrire quelque chose de pareil dans mes commentaires pour etre tenu comptable de founir des preuves. vous creez la confusion ici. J’ai parle de la tradition islamique des le debut de mes commentaires pour defendre la priere en arabe et a la limite j’ai ajoute la sunna du prophete comme guide pour le… Lire la suite

Sékou Fakoly Doumbouya
Invité
Sékou Fakoly Doumbouya

@Ganzalo

Vous dites « Rien ne le dit dans le Coran que nous devons forcement prier en langue arabe. »

=> Pour moi, le reste de votre argumentation ne tient plus à partir du moment où vous n’êtes pas en mesure de fournir des preuves coraniques.

Aucun être humain n’est capable de savoir dans ce monde ici-bas, si les prières (en arabe ,en chinois ou en malinké) sont exhausées ou non.

Je vous invite très humblement à laisser les gens prier dans leur langue.

Zaga de Gonzalo
Invité
Zaga de Gonzalo

@ Fakoly, Rien ne le dit dans le Coran que nous devons forcement prier en langue arabe. Mais la tradition s’est contruite autour de cette langue pour faire les prieres a tel point que cette realite est devenue un concensus dans le monde islamique. L’utilisation de la langue arabe dans la priere a permis de rapprocher les musulmans dans le monde entier. Si par exemple, un appel en arabe a la priere est effectuee dans une mosquee quelque part a Oulan Bator, Mongolie et que vous guineen musulman pratiquant, etes en visite dans cette ville, vous vous sentez immediatement interpelle… Lire la suite

Sékou Fakoly Doumbouya
Invité
Sékou Fakoly Doumbouya

@Gonzalo vous dites: « .. vous faites l’amalgame ici en alignant des versets coraniques face a une tradition islamique qui a existe depuis des siecles et voire plus d’un millenaire.. » « Notre probleme ici avec Soumaila nanfo, c’est sa volonte de s’eriger contre une tradition qui a existe plus d’un millinaire.. » => M. Gonzalo, le Coran est la parole divine pour tous les musulmans ! Comment pouvez-vous vous référer à la tradition (arabe/islamique) et laisser le Coran ? Apportez-nous une preuve dans le Coran pour démontrer que prier dans une autre langue que l’arabe n’est pas permis. Nanfo n’est pas là pour… Lire la suite

Zaga de Gonzalo
Invité
Zaga de Gonzalo

@ FaKoly, Je crois que vous faites l’amalgame ici en alignant des versets coraniques face a une tradition islamique qui a existe depuis des siecles et voire plus d’un millenaire et qu’un individu se leve un petit matin dans le Gbekandiamana pour challenger cette realite au nom de la laicite et de la liberte de religion dans le contexte afro-culturel. D’apres le prophete Muhammad (PSL), il y eu 124.000 prophetes et parmi ces prophetes il y a eu 315 messagers et tous ces prophetes avaient une seule mission, precher le TAWHEED c’est a dire le monotheisme pur. Et il n’y… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Nankama lé😊

Sékou Fakoly Doumbouya
Invité
Sékou Fakoly Doumbouya

@Gonzalo vous citez:« Nous avons revele le Coran en langue arabe, afin qu’il soit bien intelligible pour Vous » #Coran 16:36 Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Tâgût». -> Selon le coran, chaque communauté (Chinois, Indien, Peul, Malinké, Kissi,Soussou, Baoulé, etc..) a reçu un Messager. Je peux conclure que chaque Messager a transmis le message dans sa langue maternelle, par conséquent, il est logique que le Prophète Mohamed (PSL) ait transmis son message dans la langue arabe. #Coran: 6:38 Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes,… Lire la suite

Zaga de Gonzalo
Invité
Zaga de Gonzalo

Le Createur nous dit, dans Surat Youssouf Verset 2, que « Nous avons revele le Coran en langue arabe, afin qu’il soit bien intelligible pour Vous ». Bien entendu que le Createur faisait allusion au Prophete (PSL) dont la langue est la langue arabe. Et la tradition islamique a toujours adopte les prieres en langue arabe. Ici meme les conquereurs qui ont occupe cette terre arabo-islamique et adopte l’Islam comme religion, ont performe leur priere en langue arabe. Je vais citer ici l’empire Ottoman et l’horde d’or de l’empire mongol. Les prieres en islam sont performees partout dans le monde en langue… Lire la suite