L’ancien président de l’Assemblée Nationale sommé de libérer sa residence!

0 0 votes
Évaluation de l'article

L’ancien président de l’Assemblée Nationale a été sommé par la junte ce samedi 6 novembre, de libérer sa résidence officielle à la minière dans 24 heures.  Joint  au telephone par nos confrères d’Africaguinee, M. Amadou Damaro a confirmée l’information, precisant avoir été contraint de libérer précipitamment sa maison qu’il occupe depuis près de 41 ans. 

 » On m’a demandé de libérer la maison dans 24 heures. Aux environs de 11h40’, le directeur général adjoint du patrimoine bâti m’a joint pour me dire : « tonton je voulais vous voir ». Je lui ai répondu que je suis en route, j’y serai dans 5minutes. J’arrive, il me notifie que le colonel Balla Samoura l’a intimé de me dire de libérer ma maison ce week-end. Je lui ai demandé : c’est-à-dire parce que nous sommes samedi et il est midi. Il m’a dit que j’en ai jusqu’à dimanche.

Je lui ai dit mais : « on a un bail de construction depuis des années avec vous. Tu ne lui (Balla Samoura) a pas dit ça ? ». Il me répond « si, il le lui a dit ». Je lui ai dit que nous payons nos redevances chaque année et que c’est en fonction de ça que j’ai fait cet investissement depuis 2010-2011 dans la maison. Il me répond aussi « OUI ».

On est resté aux Etats-Unis, on a construit à l’intérieur, quand on est rentré en 2009, on y a habité. En on a enlevé la maisonnette de la cité, on l’a remplacé parce que conscients qu’on a un bail de 60 à 65 ans. Il me dit OUI, on lui en a parlé.

J’ai appelé moi-même le colonel Balla Samoura (haut commandant de la gendarmerie). Je lui ai dit : colonel, ce n’est pas juste une maison d’habitation, j’ai un bail de construction ». Il m’a répondu : « Oui, beaucoup ont ça, mais vous allez libérer la maison ». J’ai dit d’accord, mais j’ai vécu ici pendant 41 ans. Le 20 novembre prochain, ça fera 41 ans. Il me dit « oui », beaucoup ont ces baux, mais il faut quitter. J’ai dit mais : « vous me demandez de quitter d’ici demain quand même ? ». Il me répond qu’il faut quand même prendre des actions pour quitter.

C’est ainsi que j’ai appelé les enfants. A l’heure où je vous parle, on n’a pratiquement pris que ce dont a besoin. Là où je vous parle j’ai quitté. J’ai pris juste les habits, on a laissé le reste. Le matériel si Dieu nous prête la vie, on pourrait en avoir. On ne va pas se mettre à prendre des meubles.

à la question de savoir s’il envisage une action en justice, la reponse de l’ancien président de l’Assemblée s’est voulue sans ambiguité: « Non, je ne porterai pas plainte. J’ai obtempéré. Je suis un croyant. »

Nous y reviendrons.

Gbassikolo.com

Subscribe
Me notifier des
guest
22 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Le Forgeron
Le Forgeron
8 novembre 2021 19:39

Le Forgeron, le maitre de la morale, n’ éprouve aucun sentiment de pitié pour cequi arrive à ses (!), car ils ont eu plus de dix ans pour mettre ce pays sur les rails. Mais au lieu de travailler pour la prospérité des guinéens, ils se ont mis à les appauvrir! Qui ne se rappelle pas de l’expropriation de la ferme d’Elhadj Alseny (qui n’est pas du tout politique), qu’ il a legalement acquis sous le Gl Conté? Ou de Ousmane Sans lois quand il a décidé de s’opposer au 3e mandats? Les cas de ceux-ci me revoltent, car eux… Lire la suite

Last edited 19 jours plus tôt by Le Forgeron
Foulou
Foulou
8 novembre 2021 19:05

Le probleme reside dans le fait d’ignorer la procedure et donc de personnaliser les decisions. La, tout a l’air d’un reglement de compte, ce que je crois d’ailleurs sincerement. S’ils veulent recuperer les domaines de l’Etat, cela doit etre une politique generale qui concernent toutes les personnes dans la meme situation. Et cela doit se faire selon la procedure en la matiere. Bien entendu, le gouvernement peut definir l’etendue de l’application de ladite decision. Par exemple, il pourrait n’avoir besoin que de recuperer les logements ministeriels afin que le nouveau gouvernement puisse etre loge. On pourrait tout aussi bien avoir… Lire la suite

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
8 novembre 2021 18:29

@ TDiallo, Il y avait des baux pour les particuliers sous le régime de AST. Mais Conakry était moins peuplé; les terrains, le ciment et les agrégats étaient moins chers. Les maisons de l’état étaient souvent occupés par les jeunes ressortissants de l’intérieur du pays. Et personne n’osait rester illégalement dans une maison. La Guinée, à cause de son désintérêt pour la loi pendant très longtemps, aura beaucoup de difficultés pour résoudre ce problème compliqué. Des familles vont perdre ce qu’ ils pensaient leur appartenir. En effet, il faut distinguer plusieurs types de biens immobiliers appartenant (en théorie) à l’état… Lire la suite

Laure Karcher
Laure Karcher
8 novembre 2021 13:01

Cette manière de faire est choquante. Notons que le colonel Balla Samoura ne se réclame d’aucun supérieur hiérarchique ni du CNRD, du moins selon les propos rapportés. Cette décision ne rend pas le CNRD plus crédible, loin de là. Je rappelle que d’après la charte de la Transition et diverses déclarations du président Mamady Doumbouya, les cadres ayant exercé des responsabilités doivent rendre compte de leur gestion de l’Etat et notamment de l’utilisation des ressources publiques qui leur ont été confiées pour la réalisation de travaux et d’activités. Il s’agit principalement de cadres exerçant sous la constitution dissoute – d’ailleurs,… Lire la suite

T.Diallo
T.Diallo
8 novembre 2021 12:52

Baren Soumah, on a même pas besoin de le dire autrement, les maisons que Cellou Dalein et Sidya Touré occupent appartiennent à l’Etat. Point. Je le dis depuis 2012….Ces maisons reviendront tôt au tard à l’Etat de gré ou de force. Le peuple de Guinée leur dit merci pour les investissements effectués sur les domaines. Au moment venu, cet investissement sera deduit du loyé non versé à l’Etat pour le temps qu’ils ont frauduleusement occupé ces lieux. Cela durere ce que cela durera mais Cellou Dalein, Sidya et tous les autres retourneront les domaines qu’ils ont « achetés » à l’Etat alors… Lire la suite

Falikou Bérété
Falikou Bérété
8 novembre 2021 07:45

Et c’est cela le sens de la justice sera notre boussole dans la république légionnaire de laye madi?
Un citoyen qui a un bail en bonne et due forme est sommé de quitter sans aucun aménagement sa résidence principale dans un délai de 24h et cela semble être normal chez certains?
Attention de vouloir faire des règlements de compte une sorte de mode de gouvernance dans un pays qui vit habituellement de haine!

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
8 novembre 2021 04:17

@ Youssouf Bangoura, Damaro a été incapable de montrer son bail de 60 ans obtenu sous Sékou Touré ou Lansana Conté. Il a montré un bail obtenu sous Alpha Condé. Il a donc menti comme d’habitude. J’ai beaucoup d’estime pour Cellou Dalein Diallo et Sydia Touré. Mais je n’approuve pas la façon dont Ils ont obtenu leurs logements actuels. Je pense que le fait qu’ils étaient premiers ministres lors de ces acquisitions rend ces dernières sinon illégales, du moins illégitimes et malhonnêtes. Si j’étais à la place de Cellou Dalein Diallo, il y a longtemps que j’aurais quitté cette maison… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
7 novembre 2021 20:36

Libérez le Président de la République le Président Alpha Condé. Il est demeure le symbole vivant de notre souveraineté nationale, consacré par la Loi Fondamentale.
Tous les Guinéens doivent demander la libération immédiate,et sans absolument un iota de condition,du Président Alpha Condé. C’est toute la Guinée 🇬🇳 qui est en incarcération avec son Président élu. Qu’on le veuille ou pas.Libérer le Président c’est libérer toute la Guinée 🇬🇳. Libérez notre Président de la République.
😌ok,la libération du Président s’imposera à vous d’elle même.

Last edited 20 jours plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
7 novembre 2021 20:33

Baren Soumah, attention, Sydia Touré, Cellou Dalein et tant d’autres pourront bien se retrouver dans la même situation que Damaro, je peux même dire que la situation foncière de celui-ci est meilleure qu’à celles des deux premiers cités . On voit clairement qu’il y a un règlement de compte dans la situation de Damaro . Doumbouya veut simplement empêcher les grands leaders d’opinion de s’exprimer .Tu verras par ces gestes, que ni Sydia Touré et ni Cellou Dalein ne seront critiques à son égard . La peur de se voir obliger d’abandonner son domicile va être grande pour tous ceux… Lire la suite

Ton pied mon pied
Ton pied mon pied
7 novembre 2021 15:58

Donc, finalement il est interdit de critiquer Doumbouya en Guinée.Nous sommes en train d’assister à la naissance d’un nouveau dictateur.Doumbouya où le nouveau Pharaon de la Guinée.

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
7 novembre 2021 14:52

Donc Damaro a acquis un bail pour une maison de l’état en 1980 sous le régime de Ahmed Sékou Touré. Après la mort de AST, sous le régime de Lansana Conté, il a été emprisonné avec d’autres officiers qui étaient accusés de complot contre Lansana Conté. Tous les compagnons d’infortune de Damaro, sans aucune exception, ont été sommairement exécutés sans jugement, LEURS MAISONS APPARTENANT À L’ÉTAT GUINÉEN ONT ÉTÉ CONFISQUÉES ET/OU DÉTRUITES. Nous savions déjà que Damaro a été curieusement épargné, qu’il a eu une promotion et qu’il bénéficié d’un visa pour les USA avec l’aide du gouvernement de Lansana… Lire la suite

BADOU
BADOU
7 novembre 2021 11:59

incroyable quel retournement de destin. cette bande (!) incompetent (ß) au sommet du pays attrait de piller voler se retrouve dans la honte la boue et l’opprobre et dans l’antichambre de la prison….triste sort pour ces prédateurs…Tout finit pour qui sait attendre Dieu ne dort pas

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
7 novembre 2021 10:41

C’est vraiment injuste si il a un bail de 60 ans comme il le dit, de l’obliger à quitter la maison qu’il a construite avec ses propres moyens. Doumbouya est en train d’imposer le silence à tous ceux qui pourront le critiquer. Damaro paie sa sortie il y a quelques jours quand il a parlé de la libération d’alpha Condé. Attention, attention danger, Doumbouya et sa clique pourront très vite devenir un cauchemar pour les guineens . Toute prise de parole est considérée par lui comme une rébellion à son égard, une dictature naissante. Attentionnnnn dé avec son visage ferme… Lire la suite

M. Kourouma
M. Kourouma
7 novembre 2021 07:46

Le CNRD a ouvert la boîte de Pandore !
Il faut surtout qu’il continue à récupérer tous les bâtiments et domaines de l’état.

À la prochaine personne devrait être Cellou Dalein Diallo et ainsi de suite

Mory Sylla
Mory Sylla
7 novembre 2021 01:34

Damaro ne te laisse pas impressioner.
Un Lion reste un Lion.
C’est Dieu qui protege l’homme. Dieu vaincra les mutins qui sont bien conscients des actes qu’ils posent. Il est plus fort qu’eux.
Asseyons nous et regardons le film.

Last edited 21 jours plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
7 novembre 2021 01:22

Nous sommes dans l’arbitraire à ciel ouvert. Aucune légalité. Ils ont honte. Pour preuve: le soldat mutin ne peut pas donner d’arguments logiques et coherents à l’arbitraire. Nous sommes dans la jungle. C’est vraiment deplorable,piteux et honteux.Moi en ce qui me concerne, Damaro Camara reste légalement mon President de L’AN en Guinée.Apres Alpha Condé,c’est Damaro dans l’odre protocolaire. Ce sont eux les élus. Les mutins là s’imposent a nous par la force.C’est le temps de la contrainte.Sinon la Loi les condamne. Ils savent eux meme qu’ils n’ont aucun droit de faire ce qu’ils font,mais ils jouent à l’aveugle. Dommage pour… Lire la suite

Last edited 21 jours plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
7 novembre 2021 00:49

😊 Damaro laisse pour toi a Dieu.
Alla kabôn.