Limogeage de PMD et Sekou Camara: lutte contre la corruprion ou reglement de compte ? Madeleine Diabate met les pieds dans le plat….

Le limogeage de Paul Moussa Diawara et de Sekou Camara, respectivement Directeur General et DAF de l’Office Guineen de la Publicité (OGP) a été présenté par les medias d’Etat comme comme une volonté affichée du nouveau Chef de Gouvernement de mettre un terme à la corruption et aux malversations financières en Guinée.

Interrogée par nos confrères de la radio Espace, dans l’émission « Les Grandes Gueules« , cette recente posture « musclée » du nouveau PM à l’encontre de Paul M. Diawara et Sekou camara a été accueillie avec septicisme par Mme Marie Madeleine Dioubaté, ex-présidente du parti des écologistes de Guinée et candidate malheureuse à l’élection présidentielle de 2015. « J’ai eu des informations sur Paul Moussa Diawara, leader d’un parti politique allié au RPG Arc-en-ciel, qui se préparerait à être candidat à la présidentielle de 2020 et qui ne s’entendait pas du tout avec Bantama Sow, alors président du conseil d’administration de l’OGP. Donc, il y aurait eu de sérieux accrochages entre eux. Monsieur Sékou Camara, membre du bureau politique national de RPG aurait mobilisé des militants pour s’opposer à la nomination de Monsieur Kassory Fofana à la primature. Si ces informations sont vraies, je conclurais donc que la vraie raison de leur limogeage, ça ne serait pas la lutte contre l’impunité, le détournement de fonds, la corruption ; c’est bien un règlement de comptes », a déclaré Marie Madeleine Dioubaté.

Pour elle, si le Premier ministre, Kassory Fofana, veut lutter contre la corruption, les détournements, « il devrait commencer par son département, le département qu’il vient de laisser ; par la présidence de la République aussi, qui vient d’augmenter son budget de fonctionnement de 11%. Et puis les audits devraient non seulement toucher tous les départements ministériels, toutes les sociétés d’État dont la SEG, la SOGEAC, la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale, les impôts, le Port autonome de Conakry, le secteur minier, les universités publiques, les marchés publics…

« Si Monsieur Kassory Fofana le fait dans ce sens, alors le pays va dans le bon sens. Mais pour l’instant, je reste sceptique, et nous allons voir les prochains actes qu’il va mettre en place pour réellement lutter contre corruption. Donc, j’attends aussi qu’il audite d’autres départements », a ajouté l’ex-leader de PEG.

Selon Marie Madeleine Dioubaté, il n’y a pas d’espoir de voir vraiment le nouveau PM lutter contre la corruption, et pour cause: « Déjà, quand vous voyez la composition du gouvernement, on a recyclé la moitié de l’effectif de l’ancien gouvernement. Et dans ce gouvernement-là, ils ne sont pas tous blanchis. M. Kassory Fofana, il est lui-même issu du sillage de la haute fonction publique guinéenne et dans cette haute fonction publique, on n’a jamais vraiment audité les personnes qui ont participé au pillage de l’économie. Je pense que M. Kassory Fofana ne fera rien de nouveau pour la lutte contre la corruption dans notre pays », a-t-elle conclu.

Gbassikolo.com

17
Poster un Commentaire

avatar
11 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
10 Comment authors
COMOLAMLaure Karchershams deenTraoréAOT Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
COMOLAM
Invité
COMOLAM

Shams Deen; C’est ça embryonnaire avec un soi-disant un investissement 160 millions$, pour revente la moitie du bloc 1 et 2 à 2.5 milliards$ ton amis Touré et son boss BSGR, en 2008 voulait arnaqué les Guinéens quoi, les ministères qui étaient devenue la vache à lait durant les décennies, les régies financières qui étaient les monopoles des commerçants et fonctionnaires d’État, toute les études faite trouvait que la Guinée était le pays, le plus corrompus entre 1984 à 2010, c’est pourquoi il n’a jamais puis conclus aucun programme avec FMI, ni avoir accès au PPTE, après 2ans du programme… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

Comolam
La corruption était embryonnaire avant mais sous ton boss c’est devenue industrielle et ton boss pour des raisons politiques il laisse faire et encourage même via ses amis a lui
Decombret- Asperbras- AON – etc…
Voila ce qui fait douter plus d’un.

COMOLAM
Invité
COMOLAM

C’est quand même curieux le guinéen, être animateur politique à travers des plateformes, en lieu et place d’acteur politique sur le terrain, nous reconnaissons tous que la corruption est institutionnalisé et épidermique en Guinée depuis les décennies, mais à la 1ere sanction nous trouvons des excuses farfelue pour les coupable, même s’ils sont proches du pouvoir, l’inspection à été faite au mois de mars 2 mois avant la nomination de Don-Kass, et puis il à été demander aux prévenues de fournir les documents justificatifs, deux mois passés ils ont été incapable, ils sont sanction, et cela à coïncider à l’arrivée… Lire la suite

Laure Karcher
Invité
Laure Karcher

Si le PM ou le gouvernement AC disons ne font que « faire semblant » selon une logique qui veut que comme au jeu de dames on « sacrifie » quelques pions pour sauver le reste, a terme cela ne leur servira à rien. Mme Madeleine Diabaté a perdu une belle occasion de se taire, car défendre quelqu’un pris sur le fait sur la base d’une analyse d’inspection d’Etat très bien faite qu’il lui sera quasi-impossible de réfuter,nous conduit à nous demander si elle n’a pas, elle Madeleine Diabaté, quelque intérêt « personnel » à protéger dans ce dossier. Et même s’il y avait un élément… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

 » A en contraire au ton de cette conclusion l’audit semble été fait « à charge » dès le départ contre PMD. Ce qui pose problème; c’est à dire voir le dossier sous un angle politique ou de règlement de compte politique.  » @Africain, a la lecture de ce rapport d’audit par ailleurs de faible qualite technique j’ai eu la même conclusion que vous : PMD passe a la trappe avant tout pour des raisons politiques, ses mamayas organisées trop souvent et bruyamment sur de l’argent volé avaient finis d’exaspérer y compris le PPAC. – Donc en faire un « exemple »… Lire la suite

BOFFAKA
Invité
BOFFAKA

Mon cher Africain, vous savez, la différence entre les hommes se fait au niveau de son éducation et de sa dignité. Tu peux avoir le premier au sens large ou pas mais, sans la dignité tu es un homme incomplet et dangereux pour la société. En vous lisant, je sens que vous êtes éduqué et digne. Donc militons sans acrimonie et sans réserve pour la démocratie et la bonne gouvernance dans notre pays. Deux concepts éducation et Dignité à voir à présent pour qui sont les soutiens de Paul Moussa. a- L’éducation, elle comporte deux éléments complémentaires 1- l’éducation que… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

Monsieur BOFFAKA, Merci pour ce rappel succinct des « feux d’armes » politico-médiatiques de PMD qui pourrait peut être aidé cette dame à mieux saisir l’homme du média devenu homme politique qu’est PMD. Cela dit, je vous trouve tout de même un PEU sévère à son endroit. Certes sa déclaration; je la cite : « …J’ai eu des informations sur Paul Moussa Diawara, leader d’un parti politique allié au RPG Arc-en-ciel, qui se préparerait à être candidat à la présidentielle de 2020 et qui ne s’entendait pas du tout avec Bantama Sow, alors président du conseil d’administration de l’OGP. Donc, il y aurait… Lire la suite

BOFFAKA
Invité
BOFFAKA

Madame Dioubaté vous êtes décevante sur un dossier de détournement que vous voulez requalifier de dossier politique. Vous connaissez Paul Moussa ? Demande à ceux qui le connaissent car en Guinée on fait la politique pour le but de dépouiller l’État. Demandez à Mamadou Sylla Futurlec son contrat avec Paul Moussa pour faire de ce dernier Président de la Guinée. Demandez à Lansana Kouyaté qui avait naïvement mis un sans papier en cavale dans la diplomatie guinéenne à l’ambassade en Italie. Demandez à Alpha Condé lui-même des injures de Paul Moussa à son encontre. Demandez au propriétaire du site aminata.com.… Lire la suite

Badou
Invité
Badou

Aboslument d’accord avec Nfamara.

Nfa Diaby
Invité

Bonne analyse Mme et je suis parfaitement d’accord avec vous. Ces deux personnes ne peuvent pas à elle seule représenter la corruption dans ce royaume de l’empereur des mines.

Nfamara
Invité
Nfamara

Je partage entièrement cette opinion bien que teintée d’un sentiment de pessimisme oral.Au regard du parcours de Kassory, il est illusoire de s’attendre à une recette magique de rupture avec les pratiques répréhensibles de corruption et autres malversations financières dans la gestion des affaires au sommet de la hiérarchie.A mon sens, la rigueur dans la gestion et les principes de bonne gouvernance n’ont jamais été une préoccupation essentiellement du régime de l’empereur des mines.Nombreux sont scandales financiers rocambolesques impunis perpétrés par les proches du parrain de la mafia minière internationale.Expert en recyclage de déchets toxiques, il entouré des plus médiocres… Lire la suite