M. Sidya Touré:  » les manifestations du FNDC vont continuer… »

Au terme d’une rencontre qui a réunis les membres du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ce lundi 18 novembre, le président de l’Union des forces républicaines (UFR) M. Sidya Touré a réitéré la détermination du Front à continuer ses manifestations pour barrer le chemin au projet de nouvelle constitution du Président Alpha Condé. 

« Nous venons de terminer une rencontre au niveau du FNDC et les décisions qui ont été annoncées ont été prises. Les manifestations ne s’arrêteront pas. Nous les continuerons, parce que nous devons absolument barrer le chemin à l’idée de ce troisième mandat, qui est une présidence à vie et qui hypothéquera définitivement votre avenir, vous les jeunes qui êtes ici. Ce n’est pas un problème politique, mais c’est un problème sociétal. Neuf ans après la médiocrité de la gouvernance que nous avons connue, nous imposer cela à vie, correspond à enfoncer définitivement notre pays dans les affres du sous-développement, de la misère, de la division, peut-être pourquoi pas, de l’affrontement entre les groupes qu’on cherche à diviser. Il est important qu’on continue de prendre nos responsabilités. Ce que nous avons connu la fois dernière, lors de la manifestation, ne nous intimidera pas. Nous allons continuer à manifester, parce que nous représentons la frange des Guinéens qui portent l’espoir pour ce pays de s’en sortir ; sinon nous allons couler… », a-t-il averti.

Pour le leader de l’Union des Forces Républicaines (UFR), un mandat supplémentaire pour Alpha Condé signifie « sous-développement, misère, division voire affrontement entre les groupes dans le pays.  « Neuf ans après, la médiocrité de la gouvernance que nous avons connue, nous imposer cela à vie correspond à enfoncer définitivement notre pays dans les affres du sous-développement, de la misère, de la division et pourquoi pas de l’affrontement entre les groupes qu’on cherche à diviser », a martelé l’ancien premier ministre.

« Il est important qu’on continue de prendre nos responsabilités, ce que nous avons connu la fois dernière lors manifestation ne nous intimidera pas. Nous allons continuer à manifester parce que nous représentons aujourd’hui la frange des guinéens qui portent l’espoir pour ce pays de s’en sortir. Sinon nous allons couler », a-t-il tranché alors que le FNDC projette de nouvelles manifestations le 26 novembre prochain.

Nous y reviendrons

Gbassikolo.com

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sékou Fakoly Doumbouya Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Sékou Fakoly Doumbouya
Invité
Sékou Fakoly Doumbouya

Bonjour M. TOURE Sidya. Je me souviens encore très bien de votre court passage à la primature qui fut un moment d’espoir pour beaucoup de Guinéens. J’étais encore au Lycée à Kankan.
Tous les maux que vous dénoncez ou craignez ici
< >
ne peuvent être évités que par le dialogue.
Même en temps de guerre, les négociations ne devraient jamais être refusées.
Les politiciens avisés menacent et négocient !
Vous (l’opposition) commettez une erreur fatale en rejetant catégoriquement toutes négociations.