Manifs du 14 octobre: Alpha Condé fait des concéssions, une première victoire pour les organisateurs ?

Dans un communiqué parvenu à notre redaction ce soir, le Président Alpha Condé est revenu sur la décision de son gouvernement interdisant les manifestations sur l’ensemble du territoire national, exigeant toutefois, l’obligation de responsabilité relatives notamment à l’information et l’implication des autorités concernées ainsi que la définition de l’itinéraire itinéraire en vu de d’encadrer et sécuriser les manifestations. Il a par ailleurs, instruit la reprise des sessions du comité de suivi afin de plancher sur le processus de parachèvement des élections locales et communautaire.

COMMUNIQUE- Conakry, le 14 Octobre 2019 – Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Professeur Alpha Condé, entouré de ses plus proches collaborateurs, a présidé, ce dimanche 13 octobre 2019, une importante réunion consacrée à l’examen de la situation nationale. Il a rappelé encore son histoire et son parcours personnels connus de tous et marqués par un engagement total pour la démocratie ainsi que par le souci constant du bien-être de ses compatriotes qui, de tout temps, aspirent à la paix pour eux-mêmes et leur pays dont la sécurité et la stabilité demeurent l’affaire de tous.

Monsieur le Président de la République, a réitéré son appel au dialogue responsable et à la concertation permanente pour aplanir toutes les divergences et relever tous les défis qui se posent au pays. C’est pourquoi, il a instruit le premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, d’ouvrir de larges consultations sur tous les sujets de préoccupation nationale, sans limites, ni tabous. A ce propos, il a été rappelé, à l’attention de tous, en ce qui concerne le débat sur la constitution, la démarche qui a été privilégiée et l’orientation donnée par le Chef de l’Etat, dans son importante adresse à la nation du 4 septembre 2019, à savoir, avant toute décision de sa part et toute prise de position personnelle, donner la parole à chacun, écouter tous les Guinéens, sans exception.

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, à l’issue des consultations citoyennes, a remis son rapport, largement diffusé, à Monsieur le Président de la République, afin qu’il en tire toutes les conséquences pour le bien de la Guinée.

Comme il l’avait fait, pour annoncer les consultations inclusives, le moment venu et suite au rapport à lui adressé par monsieur le Premier ministre Son Excellence Monsieur le Président de la République, fera connaître les conséquences qu’il en tire, à la faveur d’une adresse solennelle à la nation.

En outre, Monsieur le Président de la République, a déploré la rupture du dialogue entre les acteurs avec comme conséquence un déficit de confiance entre lesdits acteurs. Aussi, a-t-il instruit la reprise des sessions du comité de suivi afin de plancher sur le processus de parachèvement des élections locales et communautaire. Le comité de suivi devra examiner aussi le calendrier électoral, en particulier, des élections législatives, pour créer les conditions d’élections inclusives, ouvertes à tous et avec la participation de tous.

Enfin, Monsieur le Président de la République, a insisté sur le libre exercice des Droits et des Libertés reconnus à tous les citoyens, comme le droit de manifester, non sans avoir souligné, avec force, l’obligation de responsabilité qui incombe à chacun et à tous. Ainsi a-t-il rappelé la pratique, en la matière : l’information et l’implication des autorités concernées pour qu’en accord avec les organisateurs, un itinéraire soit défini, des mesures de sécurité appropriées soient prises pour encadrer les manifestations, sécuriser les manifestants, afin d’éviter aussi tout débordement, tout acte de violence, toute atteinte aux droits et à la liberté d’autrui.

Monsieur le Président de la République, en appelle, une nouvelle fois, au sens de la responsabilité de chacun et de tous, à l’esprit civique et patriotique de tous les acteurs de la vie nationale pour préserver tous les acquis de nombreuses années de sacrifices, dans le respect des institutions et des lois de la République. Il invite toutes les composantes de la nation à se mobiliser et s’unir pour maintenir le climat de paix et de sécurité qui règne si heureusement en Guinée dans un monde en proie à l’instabilité et aux conflits de tous genres.

La Présidence de la République

13
Poster un Commentaire

avatar
11 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Shams DeenT.DiallojacquesBamceMosaic Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Shams Deen
Invité
Shams Deen

Bamce
Vous rendez un mauvais service à vous même ici.
Pas question pour t’élever au rang de porte parole de la communauté peule.
Pour Ousmane ,est il nécessaire d’obliger un aveugle de voir sachant qu’il n’a plus d’œil ou des yeux !!!!
Le régime de Conakry est un régime d’ESCROCS c’est ça la chose la plus importante à savoir .

Bamce
Invité
Bamce

@T.Diallo@ Merci pour la précision en ce qui concerne KOTO AOT….. Du reste, je ne partage pas votre analyse et ce sur beaucoup de points, je précise que je n’ai pas dit que c’est une communauté qui tue les PEUL-E-S, mais pourquoi on ne tue que les PEUL-E-S, vous avez bien vu la liste même celui qui a été tué à Kankan est un Diallo/peul (ne me dites surtout pas c’est parce que arithmétique ment, ils sont plus nombreux en terme de densité humaine en Guinée ). Je ne victimise pas les PEUL-E-S, la vie humaine est sacrée, on ne… Lire la suite

T.Diallo
Invité
T.Diallo

@Bamce, une petite précision pour le „koto“je ne suis pas AOT Diallo… Je me demande quelle vérité vous aurez vue en face et que nous autres taisons. On est entrain d’assassiner des opposants point. Chacun a le devoir de dénoncer ce fait pas plus pas moins. Bien que les victimes soient peul, elles ne sont pas visées à cause de leur appartenance ethnique. Elles sont visées à cause de leur supposé bord politique. La répression c’est pour qu’elles se soumettent comme la plupart des autres guinéens. Soit on se soumet à ce qu’on juge comme injuste ou on se bat… Lire la suite

Tiekourani
Invité

Sincèrement, vous faites tout pour aider ces pyromanes et connaissant la Guinée des personnes comme les Damaro n’attendent que de tels arguments pour agir.
Je vous prie SVP d’agir de façon utile afin que ce noble combat contre la tyrannie puisse enfin aboutir.

Bamce
Invité
Bamce

@Shams Deen, sans langue de bois/déconner, vous avez vu la liste des victimes ? Qu’ont-ils dit ou fait concrètement les « Ousmane Kaba  » dont vous faites allusion pour dénoncer ou marquer leur solidarité par rapport aux assassinats cibles dont sont victimes les PEUL-E-S ? ? Ce n’est pas moi ou d’autres « extrémistes PEUL-E-S » comme vous nous appeler qui donnons de la voix aux Damaro, Malick S, ….. Vous avez parlé d’efforts ou moyens (financiers ) fournit par O.Kaba, je n’ai pas vu ni entendu parler à part la salle de son école ou il fait squatter le FNDC de temps… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

@Bamce Je suis obligé de vous voir comme un « allié » objectif du régime malfaisant de Conakry. C’est des gens comme vous qui ont fait défaut à ce ESCROC. Nous avons tous une ethnie que nous prenons pour notre bouclier ultime. Depuis le début de cette bataille,vous avez certainement lu et relu ici mes écrits bien avant 2013 , parceque la façon dont j’ai vu les premiers pas ,j’ai su que nous allons dans le mur. La vérité dans cette affaire est la stratégie première à été de coopté SIDYA pour rallier le peu de la basse côte qui lui restait… Lire la suite

T.Diallo
Invité
T.Diallo

Ils ont „ethnisé“ les victimes pour que le débat soit ethnique et qu’ils disent après que c’est une seule Ethnie qui est contre le 3ème Mandat. Ne jouez pas leur jeu.
La majorité des Guinéens est contre un 3ème mandat.

Bamce
Invité
Bamce

Ce qui est bizarre, révoltant, indigne….dans cette histoire de manifestation contre un 3 ème mandat ou modification contre la constitution, il n’y a que LES PEUL-E-S QU’ON TUENT,parmi les victimes aucune autre communauté ! Soit il y a un loup, soit autres sont hypocrites……
À la place des peuls j’aurais agit autrement pour en finir avec…..^^

Mosaic
Invité
Mosaic

Alpha ne connait que le rapport de force! Lorsqu’il est « acculé » il revient avec le même tour de lapin sorti de son chapeau! Le faux dialogue pour encore gagner du temps et priant sans cesse que les anciens premiers ministres soient hors d’etat de nuire de son vivant! Son unique obsession est d’être le dernier president vivant né avant l’independance et prier qu’apres lui un nouveau dirigeant d’une nouvelle generation prenne sa succession même si le pays doit brûler!

Bien à vous

Tiekourani
Invité

Tout ça pour ça. Tous ces morts pour que ce Monsieur commence à plier, vraiment alpha tu es un homme sans principe et sans conscience. Comment peut on interdire dans un pays dirigé par un opposant historique un droit constitutionnel? Que l’histoire retienne, il fallu 4 morts pour que Alpha Condé permette à son opposition de s’exprimer. Et dire que c’est un opposant historique. Jamais au plus grand jamais nous n’accepterons un 3eme mandat après les massacres et violes du 28 septembre. Accepter un 3eme mandat c’est comme si nous revenons à la case départ (la fin de règne de… Lire la suite

Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Si la question de votre titre m’ est destinée, je repondrai par un Non! Quand un moutons recule, c’ est pour mieux cogner dit un proverbe montagnard! Et pour apporter de la braise à ma forge, je vous rappelerais l’ attitude du Général Conté pendant la crise de 2007: il accepta un 1er Ministre proposées par les forces vives (l’ opposition) de l’ époque, mais finira par le dompter comme un animal domestique. La suite nous la connaissons tous: Le Général gouverna le bled dans un tombeau roulant. On ne peut pas faire du nouveau avec de l’ ancien. Penser… Lire la suite