Mouvance et opposition deux faces de la même médaille?

La nomination de Kassory FOFANA comme premier ministre semble avoir donné une bouffé d’oxygène au président Alpha condé. Car depuis son arrivée à la tête du gouvernement, il a pu sans difficultés verrouiller le pays et surtout étouffer dans l’œuf toute forme de résistance de l’opposition guinéenne. Il a pu à sa façon soudoyer certains membres de l’opposition dite républicaine pour des postes ministériels et ceux qui sont restés sans poste siègent soit à l’assemblée nationale illégale ou brillent aujourd’hui par leur bidonnage et forfaiture. Il soutient ouvertement le tripatouillage de la constitution et assume en toute sérénité cette énième traîtrise face au son peuple. Pendant ce temps silence coupable de l’opposition sur cette autre sortie incommode d’un premier ministre chef de gouvernement aux allures despotiques.

À l’allure où vont les choses, l’on se doit de se poser la question suivante: est-ce que cette opposition n’est pas seulement que de surface opposé à une nouvelle Constitution ? Car j’ai l’impression que opposition et mouvance vont de pair, c’est deux faces de la même médaille. Se connaissant tous depuis au temps de Conté puisqu’ayant gouverner ensemble ce pays, ils semblent avoir mis en place un système de réseau mafieux où ils s’entraident comme des frères. Ils se partagent le pays et utilisent la politique du ventre et celle de diviser pour régner afin de garder leurs privilège et surtout pour continuer à diviser le peuple de Guinée déjà abruti . Et comme le disait Diederot « la condition d’un peuple abruti est pire qu’un peuple brute » .

L’actuel premier ministre guinéen et son mentor le président en exercice de l’état guinéen aux allures despotiques dépourvus d’idées et de vision et qui nous méprise assez vu les tas d’ordures qui inondent Conakry et le manque criard des infrastructures routières en cette saison pluvieuse, se sentent maintenant libre de faire ce qu’ils veulent de ce pays puisqu’ayant en face d’eux des adversaires politiques sans stratégies fiables, constantes et cohérente et ils espèrent avec ce bilan se rendent maître du peuple en l’enivrant avec toute sorte de flatterie. L’élite guinéenne dans son entièreté fait de la démocratie guinéenne, une démocratie sans évolution, sans conscience et sans alchimie. Et c’est pourquoi les partis politiques sont devenus une sorte de fond de commerce pour des leaders éternellement élus à la tête de leur parti, empêchant ainsi toute forme d’alternance et au sein de leurs parti et par conséquent en Guinée. D’où l’une des raisons de stagnation de la démocratie guinéenne. Le pire est que cette élite ne mesure pas la lassitude des citoyens guinéens face à leur spectacle politique dont l’agitation très superficielle les a toujours éloigné des préoccupations quotidiennes de la population guinéenne. Et c’est pourquoi le gouvernement guinéen sous le dictate du FMI et de la banque mondiale a eu le courage de prendre une mesure économique notamment celle de revoir le prix du carburant à la hausse. Et cette mesure économique aura impérativement des effets sociaux- économiques négatifs sur la vie de la population guinéenne. Mais il s’en soucie point. Et pourtant elle va aussi impacter négativement sur la croissance économique guinéenne qui peine à se remettre des différentes crises qu’à connu le pays.

En effet l’équilibre social est impératif dans la situation actuelle du pays puisqu’il permet d’améliorer la situation de la population guinéenne .Et cette mesure remettra sans doute l’équilibre social au sein de la société guinéenne. Et d’ailleurs je ne comprends pas pourquoi la Guinée continue d’imposer le programme d’ajustement structurel rejeté par beaucoup d’autres pays comme la Malaisie, l’Éthiopie le Ghana etc…, puisque ses effets sociaux et impact social sont trop négatifs. Et où est l’indépendance de la Guinée dont l’actuel président aime souvent faire allusion en ces termes « coupons le cordon ombilical avec le néocolonialisme ???

En résumé la Guinée a une crise de représentativité. Les actuels tenants du pouvoir tout comme les leaders politiques n’en sont pas conscients puisque trop préoccupé à gaver le peuple de mensonge. Et pourtant il se passe une mutation, et elle est si significative qu’elle va bientôt conduire à un bouleversement de la norme, les dérogations deviendront en ce moment la règle. La procédure d’exception se substituera à la Constitution comme forme d’organisation du politique….

Baldé Aissatou cherif
Bon week-end 

14
Poster un Commentaire

avatar
14 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
AfricainShams DeenTiekouraniLe ForgeronDiallo Aboubacar Sidighi Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Pan! Conakry aura la part du lion: Port (inamovilbe pour l’ instant à cause de l’ engagement turque bienque j’ aurai souhaité le voir à Forecariah), aeroport international, et le reste de l’ exécutif (présidence et ministères)…Si un stade Omnisport est construit dans chacune des regions naturelles (financé par elle à 80% et l’ état central à 20%), cela permettrait de voir de competetions interafricaines se derouler à l’ intérieur du pays. Avec cette transversalité il serait difficile pour un capitain anthropo et broussard de se lever un matin et faire un putsch… Une autonomie controlée des regions permettrait de… Lire la suite

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Conakry n’echappera pas a la casse des maisons si elle doit etre une ville moderne mais cela peut se faire avec plus de methode sans creer des sans abris. Le cas malheureux de Kaporo Raisl prouvent a suffisance jusqu’ou l’Etat Guineen est en fallite. Quand dans les annees 90 ils ont detruit les maisons dans cette zone, il fallait tout faire pour empecher que d’autres y construisent. Une maison ne pousse pas en deux semaines et l’Etat a des agents pour bloquer toute construction. Bref, ca c’est un autre debat. Je reste attacher a Conakry et pense comme vous que… Lire la suite

Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Pour le reseau electrique ou de conduite d’ eau la ville ne se limite pas au Km36. J’ ai parlé de succession de concessions (clôture ou maison juxtaposées comprenons nous bien) quand vs emprunter l’ un des trois axes pour vous rendre à Coyah ou Dubereka. Je ne me rappelle pas avoir vu un espace vide (un nomansland) avant Coyah ou Dubréka. Quand est ceque aviez vous empruntiez l un de ces axes pour la dernière fois? A Atlanta vous avez une successions d’ agglomérations separées par des forêts. Cette séparation permet de mieux segmenter le reseau electrique. N’ allons… Lire la suite

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

@Forgeron, Transferer des institutions a l’interieur n’aura pas un si grand impact parceque la majorite de ceux qui viennent travailler a Conakry n’evoluent pas dans le secteur publique. La ville s’agrandit de facon horizontale parceque le manque d’electricite fiable fait que les immeubles de 15, 20 etages sont extremement rares dans le pays et le loyer est cher donc certains vivent a Coyah. Pour moi, la ville de Conakry se limite a 36 et il y a assez d’espace dans les cinq communes pour avoir bien plus que 3 millions d’habitants. Si nous construisons actuellement des zones commerciales et industrielles,… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« Pour résoudre le problème d’eau et de courant à Conakry, il faut freiner l’agrandissement de la ville de façon exponentielle en transférant une bonne partie des institutions (prarlement, cour constitutionnelle, Banque Centrale) à l’intérieur du pays. » dixit Forgeron Drôle de proposition ou de solution. Pour ironiser, pourquoi ne pas freiner la vitalité démographique du pays, notamment en adoptant une politique de « freinage » de la natalité en Guinée. C’est d’ailleurs la solution préconisée par certains pour faire face à tous nos problèmes environnementaux d’aujourd’hui, voir même de pauvreté que le monde connait. «…L’agrandissement de la ville (Conakry)… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« Car j’ai l’impression que opposition et mouvance vont de pair, c’est deux faces de la même médaille. Se connaissant tous depuis au temps de Conté puisqu’ayant gouverner ensemble ce pays, ils semblent avoir mis en place un système de réseau mafieux où ils s’entraident comme des frères. Ils se partagent le pays et utilisent la politique du ventre et celle de diviser pour régner afin de garder leurs privilège et surtout pour continuer à diviser le peuple de Guinée déjà abruti. » dixit l’auteure Mme Baldé Aissatou cherif. En France, comme dans le pays d’accueil de l’auteure de l’article,… Lire la suite

Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Pan! Essayer d être court et précis dans vos textes sinon je finirai par perdre le filon. A lire votre avant dernier texte, j ai eu l’ impression que vous m’ avez mal compris ou lu. A la question de savoir, si la Guinée a un problème de personne (posée à Madame), je vous ai repondu qu’ elle manque de compétences (de personnes compétantes) pour la diriger. Pour apporter de l’ eau à mon moulin j’ ai cité les 3 pays qui ont la même forme d’ état qu’ elle, mais qui arrivent qu en même à fournir quelque services… Lire la suite

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Maintenant pour le cas de Conakry, il faudra de l’electricite fiable pour encourager les gens a construire verticalement. La ville est assez grande pour recevoir beaucoup plus de personnes. Cette densite peut etre un atout pour notre developpement. Avec de l’electricite, des universites et centre de formation professionnelle et le port, Conakry deviendra une veritable machine pour le pays. Pret de 50% du PIB de la Coree du Sud vient de la region metropolitaine de Seoul. Les embouteillages que nous avons ne peuvent etre reduits qu’avec un system de transport de public solide et en en construisant des business parc… Lire la suite

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

@Le-Forgeron, Le Mali est un exemple concret de l’echec du pouvoir centralise dans un contexte geopolitique qui ne le permet pas. Aujourd’hui nous assitons tous a l’eclatement de ce pays. Les Touaregs au Nord ont quasiment pris leur independance et les Peuls du centre suivront certainement le jour qu’eux aussi auront des armes pour riposter. Ce pays est traverse par trois zones geographiques. Il y a une region tropicale au Sud majoritairement peuplee de Mandingues, une region sahelienne au centre et la region desertique au Nord. Vous avez donc trois regions avec des cultures differentes. Depuis que Mali est independant,… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Tiekourani Le président Sekou est mort il y a plus de trente ans. Juvenal Habyarimana depuis plus de vingt . Alpha à succédé à Sekou et Kagamé à succédé à Pasteur Bisimoungou . Fait toi même les parallèles. UN INCAPABLE RESTE ET DEMEURE COMME TEL. Il est regrettable de ta part de vouloir changer la Guinée mais tu regarde toujours en arrière. À moins que toi et tes partisans ne nous disent que ceux qui ont fait de la Chine ce qu’elle a date ont été formés à HARVARD _ OXFORD ETC….. Pour ce qui du texte de Madame ,je… Lire la suite

Tiekourani
Invité

Belle analyse le forgeron.
Le spleen de ce pays c’est que la révolution nous a pondu les cadres les plus médiocres de ce continent, des cadres qui ne pensent qu’à leur ventre et bas-ventre. C’est cette racaille de cadres qui passe son temps à contaminer la nouvelle génération qui fait la Guinée reste dans un cycle permanent de descente aux enfers.
Au fur et à mesure que le temps, la population à toujours l’illusion que l’ancien régime est meilleur que le nouveau.

Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Le Pan Guinéen! Je reste toujours convaincu, que nous avons de problèmes de personnes (compétence) et de structures en Guinée. Pour s en convaincre, il suffit de comparer la Guinée à ses voisins directs (Senegal, CI, Mali et la petite Sierra Leone), qui ont à peu près la même structure de gouvernance (Etat central) qu’ elle. Ces pays ont moins de problème dans la collecte des ordures, la founiture d’ eau courante et de l electricité. Un enregistrement pour un départ à l’ aeroport d’ Abidjan, Dakar ou Bamako est plus agréable qu’ à conakry. En Sierra leone le dernier… Lire la suite

Diallo Aboubacar Sidighi
Invité
Diallo Aboubacar Sidighi

Je confirme cette analyse car depuis 2015 à nos jours le président Alpha Condé à puis maîtriser l’opposition dans sont ensemble,Le politique est devenu le business en Guinée nous pouvons voir la position de Elhadji Cellou et son você président Mr Bah Oury s’il faisait une lutte dans l’intérêt général il allait pas rejeté la main tendue de Mr Bah Oury.
Aussi depuis que la mouvance à commencer la promotion de la nouvel constitution aucun parti politique poursuis la lutte donc le pays est pris en hotage le peuple doivent ouvrir leur yeux .

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Ca fait trois fois que nous changeons de generation a la tete du pays et au sein des partis politiques. Nous avons la generation de Sekou, son ami Saifon, Koumandjan, Barry 3 etc. Nous avons connu celle de Conte, Alpha, Sidya, CDD. Nous avons aujourd’hui celle de Naite, Mouctar Diallo, Ousmane , Siaka. Et les choses ne s’ameliorent pas. Pensez vous sincerement Mme, que la Guinee a un probleme de personnes? La structure des partis politiques Guineens est a l’image de l’Etat ou tous les pouvoirs sont concentres dans les mains d’un seul individu. L’opposition a beau vouloir faire vouloir… Lire la suite