Plan de riposte économique du gouvernement : la banque mondiale relève une surévaluation des coûts

Coup de tonnerre pour le gouvernement avec son plan de riposte  passé au crible par la banque mondiale.

Dans un courrier transmis au premier ministre en date du 20 avril 2020, la banque mondiale fait mention des commentaires de ses services techniques sur le plan de riposte économique du gouvernement.

D’abord à propos de la macroéconomie, les services de la BM notent que « la croissance estimée dans le document est surestimée (seulement 0,7 point de pourcentage de baisse par rapport à la situation précédente)Un travail supplémentaire pour reestimer de façon globale les impacts doit être fait », indiquent-t-ils.

Ensuite, les experts de la banque mondiale, font remarquer que « l’estimation des mesures d’allègements fiscaux et sociaux, doit être raffinée », recommandent-ils.

Enfin s’agissant de l’Energie, la banque mondiale relève dans ses commentaires que le coût de la facture évaluée dans le plan de riposte, soit 456 milliards GNF ( 46 millions $), reste « surestimé », parce que « les simulations effectuées par ses services techniques indiquent un total d’environ 6 milliards GNF , moins d’un million de dollars au tarif social actuellement bas de 90 GNF/Kwh », pointent-ils.

Avec Mosaiqueguinee.com

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
T.Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
T.Diallo
Invité
T.Diallo

Une surévaluation de plus 30 millions de dollar !! WOW!
On a pas besoin d’aller loin pour trouver les causes des attaques contre Docteur Sakoba Kaita.
La décence a quitté ce pays.