Présidentielle 2020: Alpha Condé candidat à sa propre succéssion…!

Ca y est, Alpha Condé accepte d’être candidat à sa propre succéssion pour l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. C’est en tout cas ce qu’ont annoncé le RPG Arc-en-ciel et ses alliés (Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité (CODECC) dans un communiqué lu ce lundi soir à la télévision nationale.

«…Suite à notre adresse transmise à notre candidat le professeur Alpha Condé, nous avons l’immense privilège et le bonheur d’informer la population guinéenne que celui-ci à accéder à notre demande. Le président Alpha Condé sera bien notre candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020…», indique le communiqué.

Cette annonce met ainsi fin à un suspence qui aura duré plusieurs Mois. A noter que le RPG-AEC est la première formation politique d’envergure à annoncer sa candidature à cette élection.

Nous y reviendrons.

Gassikolo.com

8
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Sékou Fakoly DoumbouyaAfricainBaren SOUMAHBADOUKaou Labe Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Oui mr. Fakoly👍

Sékou Fakoly Doumbouya
Invité
Sékou Fakoly Doumbouya

@Mory Sylla

vous dites « Non. Nous sommes Guineens au meme pied d’egalite’.
Ce bilan que nous avons vu ne justifie pas un autre mandat.
Il faut un renouvellement de la classe politique… »

=> Je suis entièrement d’accord avec vous!

Africain
Invité

@ M Soumah Baren,

Vous résumez parfaitement bien le mépris pour ne pas dire le « foutage de gueule » avec la mise en scène que vous décrivez qui est une vraie AUTOTROMPERIE (Entretien des mensonges).

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

Imaginez un candidat à la présidence de la république d’un pays. Il sait qu’il n’est légalement qualifié pour l’être. Apres des manoeuvres illégales d’ordre juridique propre aux républiques bananières, le gars pour montrer tout son mépris pour le peuple, il ne présente pas sa propre candidature, il organise une comédie dans laquelle son parti le supplie d’être candidat. Il pose des conditions pour qu’il « accepte » cette candidature. Quelques semaines plus tard, son parti lui dépose un mémorandum dans lequel sont consignés les « changements » internes que le parti veut entreprendre pour satisfaire aux conditions posées par par le candidat désigné. Après… Lire la suite

BADOU
Invité
BADOU

A la suite de tous les democrates qui revaient dun meilleur destin pour notre pays, le malheur nous pousuit. Mais, il ne faut pas baisser les bras, la lutte continue. Il ne faut pas laisser le terrain politique à alfa conde, il n’a aucun bilan à presenter, que toute lopposition se mobilise pour presenter le bilan de alfa conde et de son clan pendant les 10ans: pas d’eau, pas delectricite, pas de securite, pas de sante, un regime repressif et policier plus de 300 morts tues dans des manifestations et un personnage porte malheur avec Ebola et Covid. Il a… Lire la suite

Kaou Labe
Invité
Kaou Labe

Je suis frappé par ceci :
Ce communiqué du RPG -ARC-EN-CIEL a été lu à la RTG …par le DIRECTEUR -GÉNÉRAL de ce média de l’ ÉTAT , un certain SAVANE .
Boubacar Yacine Diallo ( HAC ) a du pain sur la planche , le Pauvre !

Tiekourani
Invité
Tiekourani

Enfin, alpha condé apparait sous son vrai visage, un dictateur autocrate qui n’est mû que par le pouvoir et pour le pouvoir.Il aura passé toute sa vie pour avoir et conserver le pouvoir pas pour des principes ou vertues démocratique mais pour son ventre et bas ventre. C’est à plus de 82 ans que ce vieux imposteur se taille une carrière de dictateur autocrate. Il s’est battu contre Sekou Touré et Lansana Conté pas parce qu’il avait une différence idéologique avec eux ou qu’il défendait des principes et vertues démocratiques qui étaitent violés sous le règne de ces derniers. Il… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Non. Nous sommes Guineens au meme pied d’egalite’.
Ce bilan que nous avons vu ne justifie pas un autre mandat.
Il faut un renouvellement de la classe politique. Un 3eme mandat brise ce reve. Ceux qui ont parle’ a la television,ceux la ne sont pas les vrais interlocuteurs. Leur parole n’engage qu’eux.