Urgent : Madic 100-frontière condamné à une lourde peine et une forte amende…

0 0 votes
Évaluation de l'article
Nous venons de l’apprendre, le blogueur Guineo-canadien Mamady Condé alias Madic 100 frontières a été reconnu coupable des faits de “menaces, injures, atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation, xénophobie, incitation à la révolte”. Il a été condamné ce lundi 08 février à 5 ans d’emprisonnement ferme et au paiement de 100 millions de FNG au titre d’amende.
Nous y reviendrons !
Gbassikolo.com
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
10 février 2021 11:41

Merci Keren,
contrairement a l’arbitre,merci de me donner la chance de reprendre mon penalty contre le Maroc de Kaou Labe’. On va en finale lol. C’est envoye’.
Wallahi Gbassi,vous donnez de la valeur a vos contributeurs. C’est la source de votre grandeur.
Gbassikolo c’est mon site.

MANZO
MANZO
10 février 2021 11:20

@Baren SOUMAH, vous ferez mieux de policer votre ton à l’égard du président que de chercher désespérément à vous victimiser 🤣!
Par ce que la seule victime jusqu’à présent, est le président de la République qui se fait injurier juste parce qu’il ne vous a pas nommé😄.
Mais bientôt la course prendra fin et ne comptez pas sur moi pour la moindre émotion à votre endroit. Car je vous avais bien mis en garde contre vos dérives langagières.

Mory Sylla
Mory Sylla
10 février 2021 07:39

@Gbassikolo, c’est quand votre mise a jour? Vous n’avez pas publie’ mon article par rapport a ce verdict.Priere de publier. J’ai amene’ mon article avant celui qui parle de l’ufdg la.Si vous n’avez pas recu,je peux renvoyer encore.Il faut denoncer cette justice de pacotille constituee’ de juges fanfarons qui jouent avec la vie des gens comme dans un cirque.C’est pas une justice ca. C’est un cirque avec des clowns.Il faut dire a ces gens la que ce cirque ne fait plus rire. 5 ans de la vie d’un jeune citoyen juste parce qu’il a publie’ des propos diffamatoires sur le… Lire la suite

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
8 février 2021 21:19

@ Oumar Mâci Bah, La seule erreur que Madic 100 Frontières a commise à été d’avoir présumé que la liberté d’expression sur les réseaux sociaux était reconnue à tous par le régime de Alpha Condé. Il n’y a que ceux qui travaillent avec le RPG-AEC en insultant l’opposition, ses leaders et les peulhs qui ont cette liberté d’expression sur les réseaux sociaux. La condamnation de Madic 100 Frontières est une tentative d’intimidation dirigée contre ceux qui, comme moi, pensent que la Guinée appartient à tous les Guinéens. Ils utilisent les assassinats, les séquestrations, les emprisonnements et autres violences politiques comme… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
8 février 2021 17:25

Non a la « justice » de pacotille importee’ du monde occidental. Non au tokenisme bidon. A bas la singerie.Vive l’originalite’. Nous sommes des Africains. Pas des blancs ou autres.Chinua Achebe avait raison. En Afrique,si le fils de ton ami te porte des propos deplaces,tu appelles son pere pour lui dire que tu viens corriger son fils a son domicile. Il se peut que le pere commence a corriger son fils avant ton arrivee’.Quand tu arrives il te passe le fouet.Tout le monde demande pardon et on ne recommence plus. On ne prend pas les enfants des autres pour les entasser dans… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
8 février 2021 15:50

Voici le genre de verdict auquel il faut s’attendre quand on a des hommes en robe qui ne connaissent pas leur role dans la societe’.Ce verdict est tres stupide. Si tu les demandes de justifier cette decision ubuesque,en rebellion contre le bon sense,on te sort des livres volumineux ecrits par des individus completement deconnectes de la societe'(article 55 du code de procedure penal,aliena 10,section 125,pititi patata). Un verbiage creux et ennuyant.Nous ancetres sous l’arbre a palabre,sans diplome,armes uniquement d’un sentiment d’equite’,rendaient des decisions beaucoup plus sages que ces juges mediocres et fanfarons, qui sont en fait tres mal formes,malgre’ les… Lire la suite

Oumar Mâci Bah
Oumar Mâci Bah
8 février 2021 13:18

Cette peine est excessive, d’autant plus que Mr. Condé a reconnu ses erreurs. Et d’autant plus que la justice laisse Sheick Affan et ses adeptes, proches du parti au pouvoir, déverser leur haine ethnique sur les réseaux sociaux au vu et au su de tout le monde. Régulièrement, des fermes agricoles, des plantations appartenant à des citoyens peuls brûlent en Basse Guinée sans qu’il n’y ait aucune réaction des autorités.