Cellou Dalein Diallo: « Il n’y aura pas d’élections tant que Kébé sera à la CENI… »

La tenue des législative en Guinée le 16 fevrier 2020 est-elle compromises ? Tout porte à le croire, et pour cause, le Chef de file de l’Opposition a fait entre autres, du départ de Me Salifou Kébé, la condition sine-quanun pour la tenue de toute élection en Guinée. Devant de nombreux miltants de son parti, Cellou Dalein Diallo n’est pas passé par le dos de la cuillère:  “On parle des élections législatives, il n’y aura pas d’élections avec ce fichier, il n’ y aura pas d’élection tant que les quartiers et les conseils régionaux ne seront pas installés. Il n’y aura pas d’élections législatives tant qu’il n’y aura pas un fichier qui respecte fidèlement l’état du corps électoral. Il n’y aura pas d’élections tant que Kébé sera à la CENI.

On ne peut pas avoir des élections équitables avec ce fichier. On ne peut pas avoir des élections équitables sans que les quartiers, les régions, les conseils régionaux, conseils de quartiers soient mis en place conformément à la loi”, dira-t-il.

Il demandera à ses miloitants de rester mobilisés: “Il faut que vous soyez mobilisés pour mener ce combat et exiger le respect de la loi et la réunion des conditions d’une élection équitable, libre et transparente, permettant au peuple de Guinée de choisir maintenant ses députés et demain son président de la République.

Soyez mobilisés le combat, nous allons le mener jusqu’à la victoire, jusqu’à ce que les conditions soient réunies et que nous puissions participer à des élections libres et transparentes sans M. Kébé mais avec un fichier qui reflète fidèlement l’état du corps électoral avec les quartiers installés, les conseils régionaux installés”, a-t-il insisté.

Nous y reviendrons

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des