De la « justice » à « la chasse aux sorcières » selon Monenembo (Par Ibrahima S. Traoré)

4 4 votes
Évaluation de l'article

Thierno Monenembo -encore lui !- devenu, par ces temps qui courent, l’idéologue d’une espèce de Guinéens revanchards, soutient que le « lugubre personnel qui a servi sous Alpha Condé fait partie du passé, désormais, et qu’il sera impérativement soumis au jugement du peuple avant de sombrer dans les trappes de l’Histoire ».

Le jugement du peuple ? Certainement comme celui du bon vieux temps de la « révolution multiforme » que lui, Monenembo a combattue de toutes ses forces. Pire, notre écri-vain, pour l’appeler comme Sassine l’aurait fait, reprend dans son pamphlet le passage d’un article de presse où il est mentionné que certains collaborateurs d’Alpha Condé « vont passer à l’échafaud de la junte militaire. C’est le début de la guillotine pour les anciens dignitaires du régime déchu… »

Des mots choisis par notre grand intellectuel qui sont on ne peut plus forts, tranchent surtout avec le vocabulaire usuel de la démocratie et de l’intellectuel qui prône ses vertus.

Notre Thierno ne s’est sûrement pas contenté de se raser la barbe, de jeter son boubou de faux dévot ou encore d’abandonner son chapelet et son tapis de prière. Certainement qu’il n’a pas bu que de l’eau en couchant ses mots d’une violence aussi inutile que stupéfiante.

Dans un mélange douteux de « principes » démocratiques et autocratiques, évidemment mal agencés, Monenembo, rappelle que la « Justice, le maître-mot de la situation ! Oui, mon colonel, la justice doit nous servir de boussole car la justice, c’est la panacée ! Partout où elle passe, les tensions ethniques et religieuses reculent. Ainsi que la misère économique qui va avec »!

Il y a maintenant à se demander s’il y a meilleure justice que de laisser la justice elle-même faire son boulot. Est-il juste d’inscrire dans les règles de « refondation » de l’Etat, le délit d’appartenance au régime d’Alpha Condé ? Sans enquête, sans preuve matérielle incriminante, sans avoir l’intelligence de séparer le bon grain de l’ivraie – s’il est de notoriété publique que certains barons de l’ancien régime n’ont pas seulement brillé par leur voracité face aux biens publics : ils ont tout simplement trahi les Guinéens; on ne peut cependant pas opposer ce jugement à d’autres – ? Quid des précédents régimes qui ont généré l’opposition à Alpha Condé ? Et puis c’est quoi cette manière globalisante visant à mettre tout le monde dans le même panier comme si, lui Monenembo avait subitement décidé de sélectionner ses propres pièces de mémoire ? L’ex opposition qu’il dit soutenir est, si on suit sa logique ahurissante, peut-être bourrée d’oies blanches, de fonctionnaires  exemplaires, d’anciens hauts cadres de l’administration et autres anciens premiers ministres qui n’ont absolument rien à se reprocher (qui est fou ?). Ces gens-là devraient même diriger nos prières et nous servir de boussole dans nos lieux de cultes, si on se fie à celui qui se promène avec des mots qui claquent, le prix Renaudot en bandoulière…

Bref, pour soutenir sa méthode extrajudiciaire (donc aux antipodes de la démocratie dont il veut se servir !) contre certains gros pontes du régime Condé, Monenembo l’anti Sékou-Lansana et Alpha réunis, alerte : « Ne confondons donc pas lutte contre le banditisme et chasse aux sorcières ! » Dès lors une question fondamentale se pose : quelle est la différence entre la justice qu’il prône et la chasse aux sorcières ?

Subscribe
Me notifier des
guest
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Africain
Africain
28 octobre 2021 10:13

@ T.Diallo, Ibrahima S. Traoré est le fondateur du site internet Guinée7 et ex employeur du défunt journaliste Mohamed Koula Diallo. M. Traoré SEMBLE vivre de son travail et il est un entrepreneur qui donnerait du travail à certains que l’État n’a pas pu embaucher. Il est donc dans la « concurrence loyale » sur la toile et n’a pas travaillé dans aucun gouvernement d’AC ou encore Guinée7 n’est pas un site gouvernemental où il serait à la tête; jusqu’à preuve du contraire. C’est une information que je voulais vous donner. Maintenant, comme vous voulez mon avis, voilà ce que je pense… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
28 octobre 2021 02:21

T Diallo
Je n’attaque pas la personne ce sont ses ecrits qui sont en cause et donc qui se font attaquer par bien d’autre personne.
Je rédis encore que je ne commente pas pour avoir ou recevoir quelques choses de x ou y et surtout je ne confond pas une personne a un groupe de gens .

Ibrahima TRAORÉ vivait bien deja et n’a pas changer de vie avec Alpha ,je le connais depuis son enfance et ne s’est pas accrocher â la mamelle commune comme bon nombre de guinéens.

Mory Sylla
Mory Sylla
28 octobre 2021 00:10

😆Né pour être debout. Gbak.
Et non aplati. Comme l’ufdg qui mange du tout,comme un cochon.Wàlà.
Parti cochon indiscipliné et ses sorciers qui sèment la merde en Guinée 🇬🇳 et récoltera cette même merde. 100 fois plus.
ufdg= union des forces djakhannama de Guinée 🇬🇳.

Last edited 30 jours plus tôt by Mory Sylla
T.Diallo
T.Diallo
27 octobre 2021 14:14

 
@ Africain,
Contentez-vous de donner votre avis qui n’est que vôtre et n’engage que vous.

Que Ibrahim Traoré ait existé avant Alfa Condé ne veut rien dire. Dans quel état existait-il ? Dans quel état existe-t-il pendant et après Alfa conde ? Comment espérait-il existé tout le temps que Alfa aurait été là ? Ce sont là les points qui comptent. Pour le reste, parce que vous décrétez que la concurrence loyale n’existe pas, elle n’existerait pas. C’est cela oui !
 
Shams tes attaques contre Monenembo vont totalement changer son jugement sur la Guinée….Pouffff

Shams Deen
Shams Deen
27 octobre 2021 11:53

@ Africain
Merci pour l’information donnée à notre défenseur de Monembo.

@T Diallo
Vos attaques dans la défense de votre client Monembo ne changeront rien à mon jugement sur lui.
Sachez que TRAORE vivait avant alpha et très certainement vivra après lui .
Aussi notez qu’il est autant foutanien que vous malgré son. Impertinence vis à vis du dieu Monembo qui ne représente dans mon esprit que sa personne.
Être toujours dans la justification n’est pas un programme.

Notez enfin que je suis né pour être débout .

Tronka
26 octobre 2021 14:22

Cet article de Mr Traoré est intéressant et je pense qu’il faut que les intellectuels guineens comprennent qu’il faut absolument se mettre au-dessus du conformisme et comprendre conscience de certaines réalités dans le respect de nos diversités politiques. On est souvent incompris par certains par conformisme émotionnel lorsqu’on formule des réflexions à propos des sorties a rugosité parfois un peu trop retentissant de Monenembo en l’occurrence. Nul besoin de préciser que notre frère Monenembo est un homme de capacité intellectuelle remarquable! Il est donc absolument regrettable de le voir submergé par une sorte d’emphase iconoclaste émotionnelle outrancièrement opposée au personnage… Lire la suite

Africain
Africain
26 octobre 2021 12:30

@T.Diallo   Sur le fond, on ne peut rien reprocher à Monenembo pour avoir suggéré qu’il faut que les anciens « gestionnaires » rendent compte. Mais la forme ou les mots choisis par Monenembo sont sujets à critique et M. Traoré le ressort très bien dans ce paragraphe.   « Des mots choisis par notre grand intellectuel qui sont on ne peut plus forts, tranchent surtout avec le vocabulaire usuel de la démocratie et de l’intellectuel qui prône ses vertus. » dixit M. Traoré   Par ailleurs, laissez tomber ce genre d’argument (lire ci-dessous), du moins dans le cas de M. Traoré. Certes sa… Lire la suite

T.Diallo
T.Diallo
26 octobre 2021 12:20

 
Shams

Je te connais assez longtemps ici pour ne pas te prendre au sérieux. Tu es pour moi un peu comme Damaro Camara, des gros mots et des phrases creuses pour galvaniser la meute communautariste mais dans les coulisses, prêt à se mettre à quatre pattes devant n’importe qui pour défendre ses intérêts personnels. La dignité est un vain mot pour beaucoup dans ce pays.

Shams Deen
Shams Deen
26 octobre 2021 06:01

T Diallo
Tu n’arriveras pas a emdiguer les critiques sur MONEMBO parceque nous le tenons aux mots donc plus il écrit plus on lui met devant ses propres contradictions .

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
26 octobre 2021 03:11

Ces derniers temps, nous entendons beaucoup parler des meurtres des officiers Malinkés et des derniers dignitaires du régime de Sékou Touré, consécutifs à la tentative de coup d’état du colonel Diarra Traoré contre Lansana Conté. Damaro Camara, acteur plus que trouble de ces tristes événements, pourrait aider à établir la vérité. Pour salir la mémoire de ses compagnons d’infortune, il reconnaît dans son livre de justification qu’il s’agissait bel et bien d’une tentative de coup d’état. Et il accuse au passage quelques très honorables officiers de trahison. Je suis juste surpris que personne au RPG ne demande des comptes à… Lire la suite

Lanfia
Lanfia
25 octobre 2021 20:44

Jusqu’au jour du coup colonel Doumbouya était très proche d’Alpha et à réprimé la tentative de coup d’état de l’opposition. Doit il être jugé aussi? Cellou et les autres doivent il être jugés pour les crimes économiques et les violentes répressions de l’ère Conté? Qui repondra du meurtre de Diarra et la centaines d’officiers exécutés sans procès? Doumbouya doit éviter la démagogie et se mettre au travail.

T.Diallo
T.Diallo
25 octobre 2021 18:11

Ibrahima Traoré, pourquoi tout ce boucan pour ne rien dire à la fin ? Messieurs si vous avez des choses à dire, dites-le ! Si vous avez des vœux ou des exigences envers la junte allez-y faites-le ! A défaut, taisez-vous et arrêtez de nous pomper inutilement l’air. Voici les genres d’individus qui font le malheur de ce pays. Votre seul problème est le nom de famille (l’appartenance ethnique) de l’Auteur des critiques. Pas les critiques en elles. Sinon Monenemba est comme la Majorité des Guinéens une victime de ceux qui ont eu à diriger la Guinée. Il n’a pas servi sous Sekou… Lire la suite

Foulou
Foulou
25 octobre 2021 15:54

@Mohamed Mara

« Nous », les guineens qui ne sommes pas mecontents que les predateurs qui ont mis l’argent destine a refaire la route Kissidougou-Kankan repondent de leur forfaiture. En 11 ans de pouvoir, tout ce qu’on a vu, ce sont des wagons transportant notre bauxite en Chine et Alpha Conde et ses amis dont beaucoup d’etranger s’enrichir. Il est temps que cet argent reprenne le chemin des caisses de l’Etat.

Mohamed Mara
Mohamed Mara
25 octobre 2021 14:58

@Baldé. « … pour nous… » Pour vous qui ? Les moutons de Panurge. Ces suiveurs avec leur hernie qui se balladent d’enclos en enclos.

Balde
Balde
25 octobre 2021 14:24

Pour nous autres c’est très clair. Il n’y a aucune confusion entre justice et chasse aux sorcières.