Droit de réponse face aux autocratiques frasques de politiciens vendeurs d’illusions en quête de légitimité électoraliste

La guinée est souvent connue pour être le pays des merveilles politiques ,le pays des paradoxes dans lequel les coupables se font très souvent passer pour des victimes.

Sauter du coq à l’âne permet à l’autruche de noyer le poisson afin de tromper le pigeon(Jécédé)

Nous assistons ces derniers  temps à des sorties biaisées de certains leaders politiques dans leur battage médiatique en occident notamment Cellou Dalein DIALLO et Sidya TOURÉ.

En Guinée, le vote ethnique et l’instrumentalisation de l’ethnie à des fins de conquêtes du pouvoir ont permis de ressusciter des hommes politiques qui n’auraient de place que dans la poubelle de l’histoire.

On a tout entendu sur la toile à tisser la laine de la sournoiserie  et du mensonge sur les plateaux de télévision et station de radios étrangères avec un rythme à la fois strident et violent, à la conquête d’une éventuelle légitimité  pour tromper les Guinéens.

Il serait malhonnête de notre part de laisser croire à l’opinion nationale et internationale que Messieurs Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré sont des saints qui viennent juste d’apparaître sur  la scène politique Guinéenne.

Ces deux marchands d’illusions dans leur mise en scène sur fond d’amnésie, prennent les guinéens pour des citoyens stupides, dans l’ignorance complète de leur propre histoire, celle de la Guinée.

Comme le dit un dicton Français, « Quand les commères se concourent, les vérités se découvrent. »

Les guinéens ont absolument besoin que la vérité, toute la vérité soit dite pour éviter toute machination biaisée qui risque d’endommager à jamais les puzzles indispensables à la consécration de notre patrimoine.

Le premier, en l’occurrence Mr CellouDalein, a reconnu sur France 24 avoir été un acteur principal de la modification de la constitution en 2001 et en 2005. 

Le second, Mr SidyaTouré dans jeune Afrique, je le cite “ Si Condé ne se représente pas, je serai président ”.

Qui aurait cru que M. Cellou Dalein serait aujourd’hui  le chef de file de l’opposition guinéenne ?

Lui qui fut à l’origine de la montée vertigineuse du prix du riz passé de 65 mille à 135 mille en deux ans.

Lui qui a tellement affamé le peuple de Guinée que les gens avaient fini par attaquer  en plein jour des camions de riz afin de pouvoir manger ne serait-ce qu’une fois par jour.

Mr Cellou Dalein fut à l’origine de la crise sociale de 2006/2007 avec les conséquences que tout le monde connaît.

Il fut balayé de la primature pour haute trahison suite à une falsification flagrante de décrets présidentiels.

Monsieur Cellou est également impliqué dans le bradage de nombreuses unités industrielles comme Air Guinée, GUINOMAR, chemin de fer, l’huilerie de Dabola, l’usine de thé à Macenta, la Scierie de Sérédou pour ne citer que ces quelques cas.

Pour rappel, Mr Cellou Dalein a tellement excellé dans la dilapidation des deniers publics guinéens qu’il a été élu meilleur investisseur étranger privé au Sénégal.

Mr Cellou Dalein DIALLO fut le parrain  inconditionnel des différentes campagnes pour la modification de la constitution sous Lansana Conté au Foutah.

Mr Dalein se pose aujourd’hui en donneur de leçons de démocratie, de bonne gouvernance et de droits de l’homme .

Dans un premier temps, Mr Cellou Dalein a reconnu publiquement que sa participation à cette modification de la constitution était une erreur de sa part avant de se dédire trois jours plus tard au motif que le Président Conté était un très bon Président.

Il apparaît clairement que ce flagrant virage instantané d’opinions est dû au fait que les militants du PUP se sont sentis irrités par sa première déclaration. Un vrai magicien dans la manipulation d’opinion.

Intéressons nous aux droits de l’homme !

Dans ce domaine également Cellou et sidya  voudraient nous faire la morale.

Aujourd’hui en Guinée, il n’y a aucun prisonnier politique.

Pour la première fois dans l’histoire de notre pays, un Président de la République a sécurisé le domicile privé du chef de file d l’opposition. Il a même dégagé un budget pour ce dernier.

La gouvernance du président CONDÉ, malgré deux années d’Ebola et des  années de manifestations  incessantes et violentes  de l’opposition, affiche une hausse moyenne de 9% de son PIB, qui selon le FMI devrait se maintenir autour de 6% en 2019 et en 2020. Le revenu annuel par habitant est aujourd’hui de 800$ contre 470$ quand ces leaders étaient au beurre sous Lansana Conté.

La Guinée a une croissance deux fois supérieures à celle des autres pays africains et à la cinquième meilleure progression en dix ans “Doing Business” établie par la Banque mondiale(gain de 26 places entre 2012-2018). Pour ne citer que ces quelques acquis sans toucher le domaine de l’énergie, de l’agriculture, de l’infrastructure sanitaire comme le plateau moderne de donka,etc…

 Dans le contexte actuel autour de  débat sur la constitution, le président de la république garde le plein droit de demander par voie référendaire l’avis du peuple sur la nécessité  de la mise en  place d’une nouvelle constitution. Vox Dei, vox populi.

Vive la Guinée

Vive la paix

Cellule de communication RPG ARC-EN-CIEL FRANCE

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
badouShams Deen Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
badou
Invité
badou

Analyse stipude, tout le contraire de la réalité. Honte à vous

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Dites messieurs du RPG que vous mentiez avant lorsque vous étiez dans l’opposition à Conté.
Défendez votre beef_steak et laisser les autres fustiger la forfaiture des vôtres.
Votre leader est tout simplement un ESCROC .