GUINEE : Le troisième mandat fait son chemin ( Suite et fin ) – Libre opinion

Ce n’est plus un secret pour personne . La volonté de contourner la limitation du nombre de mandats en proposant une nouvelle constitution est bien réelle . Les manœuvres juridiques et diplomatiques vont bon train . Kèlèfa SALL qui était Président de la CC considéré comme un obstacle est destitué . L’universitaire Albert Bourgi a été consulté et a soumis un projet qui est discrètement à l’étude .

A l’occasion de la présentation des vœux au Président , le 9 janvier 2019 , l’ambassadeur russe Alexandre Bregadze , doyen des diplomates en Guinée , sort de sa réserve . Il a dressé un portrait très flatteur du bilan d’Alpha Condé et envoyé au diable le principe d’alternance inscrit dans la constitution . Pour lui : «  les constitutions ne sont ni dogme , ni Bible , ni Coran » .

Au regard de tous ces faits , nous voyons clairement que le troisième mandat est bel et bien en marche . Que fait le camp d’en face ? Un front constitué des partis politiques de l’opposition et de la société civile se met timidement en place . Mais , cet attelage est trop fragile pour servir de digue à la vague révisionniste . Les dernières manifestations contre l’augmentation du prix de l’essence a révélé les failles de la société civile qui est infiltré par le pouvoir .

Quant à l’opposition guinéenne , elle reste très divisée . Nos opposants ne sont pas guidés par l’intérêt du peuple . Ils ne sont pas sincèrement soucieux de gérer les problèmes du pays . Ce ne sont pas des hommes politiques . Ils ne sont intéressés qu’aux sièges et à la façon d’y accéder . Ce sont des politiciens . Un homme politique est mû par ses idéaux , un politicien par son ambition. 

Des lendemains incertains nous attendent . Le Président continue d’entretenir le flou . Mais , le parti au pouvoir ne cache plus sa position en faveur d’une nouvelle constitution qui lui permettra de se représenter . Lorsque les portes de la violence seront ouvertes , personne ne saura sur qui elles vont se refermer . Attendons de voir .

Mansour Diallo

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des