Manifs du 14 octobre: un mort, deux bléssés par balles, Cellou et Sidya confinés à domiciles…

L’appel à manifester du Front National pour la Defence de la Constitution (FNDC) largement suivi à Conakry et dans certaines grandes villes du Pays, vient d’enregistrer un mort et deux bléssés par balle, a appris Gbassikolo.com.

Selon des citoyens Mamadou Lamarana Diallo a été touché par une balle au niveau de la poitrine du dans le quartier Sonfonia, en haute banlieue de Conakry. Il serait mort sur place.

Quant à Saïdou Diallo et Mamadou Lamarana Barry, ils ont été conduits d’urgence dans une clinique  pour des soins. Sur les images fournies par nos confrères, on y voit un jeune blessé au dos. Le deuxième serait bléssé au pied.

La circulation est bloquée un peu partout, le commerce, les écoles, l’administration et les services sont paralysés dans la capitale Conakry.

A noter que  7 membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), ont été interpellés  ce samedi, a-t-on appris de sources proches de la structure, ainsi que le responsable de la jeunesse du parti, Union des Forces Républicaines, dirigé par l’ancien premier ministre Sidya Touré a été arrêté dans l’après-midi.

Tôt ce matin Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, les principaux ténors de l’opposition ont été confinés dans leur résidence respective.

A rappeler que ces manifestations font Suite à la décision du President Alpha Condé de changer la constitution guinéenne, un an de la fin de son deuxième et dernier mandat. Une partie de la Société Civile et l’opposition y voit une volonté manifeste du président Alpha Condé de s’octroyer un Mandat supplémentaire et rester au pouvoir.

Nous y reviendront

Gbassikolo.com

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des