Crise à l’UFD : « la tenue du Congrès extraordinaire du parti est une victoire de ses vrais militants et un cuisant échec de ceux qui ont tenté de s’emparer illégalement de sa direction » – Communiqué

La guéguerre qui a éclaté entre le Président de l'Union des Forces Démocratiques M. BAH Baadiko et une partie des membres de son Bureau, a atteint son paroxysme ce vendredi. Et pour cause, après la démission de ce groupe annoncée par le désormais ex-Secrétaire General de l'UFD, le Président du parti M. BAH Baadiko vient de se réjouir du rejet   parle Tribunal de Première Instance de Dixinn à Conakry, de  la demande, selon lui, d’une « bande de pirates, ultra-minoritaires » représentée par  « le groupe SADIO BARRY-BASSIROU BARRY », visant à interdire le congrès extraordinaire  prévu pour ce samedi 5 octobre 2015. Lisez plutôt…

{jcomments on}

 

UNION DES FORCES DEMOCRATIQUES (UFD)

Agrément Arrêté N°1549 MI/CAD du 3/4/1992

Siège Hamdallaye II BP 3050 Conakry

 

                                COMMUNIQUE

 

COMME PREVU LE CONGRES EXTRAORDIANIRE DE L’UFD SE TIENDRA LE 5 SEPTEMBRE  2015 A CONAKRY

 

Chers camarades, responsables, membres et sympathisants de l’UFD,

 

Nous sommes heureux de vous annoncer que le Tribunal de Première Instance de Dixinn à Conakry, saisi par le groupe SADIO BARRY-BASSIROU BARRY, afin d’interdire le congrès extraordinaire voulu par une majorité écrasante du parti, a purement et simplement rejeté cette demande.

 

Ainsi, la justice  guinéenne n’a pas suivi la bande de pirates, ultra-minoritaires dans le parti, qui ont tenté en vain de s’emparer illégalement de sa direction depuis le 4 ème congrès clos le 14 juin 2015. Se sachant fortement minoritaires, ils n’ont reculé devant rien pour empêcher sa tenue. Sils étaient des démocrates, ils auraient accepté de venir défendre leur position devant l’instance suprême du parti.

 

Cette issue constitue une grande victoire de tous les vrais militants de l’UFD qui ont su se mobiliser et qui n’ont ménagé aucun sacrifice pour empêcher ces pirates des temps modernes, forbans de tout acabit, de s’emparer du parti à des fins personnelles n’ayant absolument rien à voir avec les idéaux de l’UFD. Cette décision de la justice guinéenne constitue un cuisant échec de tous ces individus sans foi ni loi qui n’ont reculé devant aucune bassesse, aucune manœuvre perfide, aucune menace  et la corruption, pour parvenir à leurs fins.

 

Au nom de la direction nationale de l’UFD, nous remercions et félicitons les militants et responsables de l’UFD pour cette grande victoire. Nous exhortons tous les membres statutaires du congrès à se mobiliser afin d’assurer le succès complet de cette assise historique.

 

Vive l’UFD !

Conakry, le 4 septembre 2015

Pour l’UFD

Le Président, Mamadou BAH Baadiko

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar