26 Mars 1984–26 Mars 2024: Le Président Ahmed Sékou Touré, 40 Ans Après (Par Abdoulaye Condé)

1 1 voter
Évaluation de l'article

Le 26 mars 1984, à la surprise générale, le Premier Ministre, Dr Lansana Béavogui, d’une voix brisée par le choc, annonce sur les antennes de la Voix de la Révolution, le décès brutal du Responsable Suprême de la Révolution, le Président Ahmed Sékou Touré dans une Clinique de Cleveland aux États-Unis d’Amérique. Le 30 mars de la même année, les Guinéens en présence de nombreux grands dirigeants africains et mondiaux de l’époque, rendent hommage et accompagnent à sa dernière demeure l’un des dirigeants les plus prestigieux et influents de l’histoire contemporaine. Le 03 avril 1984, l’armée Guinéenne, dans toutes ses composantes regroupées dans un Comité Militaire de Redressement National, s’empare du pouvoir et provoque une grande effervescence avec des scènes de liesses indescriptibles aux antipodes de la mobilisation endeuillée observée quelques jours auparavant lors des obsèques dignes d’un Grand Homme d’Etat. 40 ans après, que reste-t-il de l’image du premier Président Guinéen ?

Le 03 avril 1984, à la prise du pouvoir par l’armée Guinéenne, deux éléments ont lourdement pesé en faveur de la grande popularité du CMRN, tombeur du régime du PDG et affecté négativement l’image du feu Président Ahmed Sekou Touré, décédé le 26 mars 1984 et qui venait de bénéficier des obsèques dignes des grands Hommes du siècle : la répression des complots réels ou supposés contre le Parti-Etat et l’accusation d’enrichissement personnel portée contre le père de l’indépendance Guinéenne, ses compagnons politiques et les membres de sa Famille. Pour un Homme, qui a toujours voulu se donner l’image d’un dirigeant totalement détaché de l’argent, du bien matériel, ce chef d’accusation était particulièrement accablant, de quoi déconstruire toute une œuvre. Bref, c’était la vraie mort politique du Président Ahmed Sékou Touré après sa disparition physique.

Une écrasante majorité de Guinéens et de la communauté internationale ont adhéré à ces accusations réitérées durant de nombreuses années par les nouveaux Maîtres de Conakry et relayées à travers le monde lors des sommets internationaux ou lors des visites officielles des dignitaires du CMRN dans les pays étrangers. Durant de nombreuses années, le Guinéen et l’étranger ont eu le sentiment que les déclarations patriotiques et même panafricanistes du Président Ahmed Sékou Touré n’étaient que de simples discours sans conviction, et que la vérité ou la réalité était que L’HOMME du 28 Septembre 1958 a régné d’une main de fer, éliminé ses adversaires réels ou inventés que pour se servir à satiété des ressources du pays, enrichir sa famille et que lui-même possédait des Comptes bancaires et des biens immobiliers dans de nombreux pays du monde.

Aujourd’hui, 40 ans après sa mort et bien avant, les Guinéens, qui ont le sens de l’observation et du discernement, semblent avoir compris et ont une toute autre lecture du Président Ahmed Sekou Touré. A ce jour en effet, aucun élément, aucun indice – petit soit il- n’a permis de donner un début de commencement de preuve, n’est venu étayer cette caricature des militaires du 03 avril 1984 accusant le Président Ahmed Sékou Touré d’enrichissement illicite. Tout au contraire, même quelques membres du CMRN ont eu l’honnêteté de l’avouer plus tard, les nombreuses enquêtes menées en Guinée et ailleurs, depuis les lendemains du 03 avril 1984, n’ont laissé transparaître aucune trace d’enrichissement personnel ni du Président Ahmed SekouTouré ni de sa Famille. Il n’avait ni compte bancaire ni bien immobilier à l’étranger. Des relations, oui nombreuses et très solides, mais des biens personnels, aucune trace jusqu’à présent.

Il est aussi important de noter, au moment où le régime CNRD parle de récupération des biens immobiliers, le Président Ahmed Sékou Touré n’a jamais permis à un dignitaire de son régime même de rêver s’approprier un patrimoine bâti ou non de l’Etat dont le caractère souverain était sacré.

Autre symbole d’intégrité, les Guinéens, qui ont connu cette époque, se remémorent que les enfants du Président Ahmed SekouTouré, comme ceux du Guinéen ordinaire, n’ont fréquenté que les écoles Guinéennes parfois à l’intérieur du pays du primaire à l’université, aucun d’entre eux n’a bénéficié d’une bourse d’état pour l’étranger. Alors que de milliers de jeunes Guinéens issus de familles modestes et inconnues ont bénéficié des formations dans des illustres universités et écoles supérieures à travers les bourses que de nombreux pays africains, asiatiques, européens ou américains offraient à la Guinée, parfois directement au Président Ahmed Sékou Touré à titre personnel.

Sur le plan de la Gouvernance, plus de 60 ans après l’accession du pays à l’indépendance, le Président Ahmed Sekou Touré et son régime sont, pour les Guinéens, les acteurs de la fondation de l’Etat Guinéen et artisans des grandes infrastructures publiques existantes à ce jour : Palais du peuple, Palais des Nations, Cité des Nations, Stade du 28 Septembre en désuétude et les stades régionaux aujourd’hui préfectoraux abandonnés, les Hopitaux nationaux et régionaux, l’université Gamal Abdel Nasser (l’unique digne de ce nom à ce jour), les facultés dans chaque région ou préfecture du pays, les unités industrielles. L’école obligatoire jusque dans les villages les plus reculés. Si l’école était obligatoire, l’emploi était garanti à tous les diplômés des établissements techniques et universitaires. Tous les services de l’Etat présents partout dans le pays: Justice, Police, Gendarmerie, Travaux Publics, PTT etc. La sécurité garantie partout sur le territoire national. La moralisation de la vie publique, le caractère sacré des ressources et biens publics n’étaient pas un slogan, le détournement d’un centime de fonds publics était considéré comme un crime et sanctionné comme tel.

Autres temps, autres moeurs. Les entreprises et sociétés comme FRIGUIA, CBG, OBK, la SOGUIFAB, ENTA, LA SOGUILUBE, L’USINE DE TEXTILE DE SANOYAH, LA SCIERIE DE MACENTA, L’USINE DE THE DE MACENTA, LA C0NSERVERIE DE MAMOU, L’USINE DE JUS DE FRUIT DE MAFERINYA, L’USINE DE THÉ DE MACENTA, LA SUCRERIE DE KOBA, LA COMPAGNIE AÉRIENNE AIR GUINÉE, L’HUILERIE DE DABOLA ET KASSA et bien d’autres étaient aussi la preuve éloquente de l’attachement et de l’intérêt du Responsable Suprême pour l’économie et le bien être des populations du pays au service duquel il a dédié sa vie. Tout a été malheureusement bradé. Aucune trace aujourd’hui de ces unités industrielles victimes du bradage, du pillage, du cannibalisme, de la course à l’enrichissement personnel sur le dos du pays engagé par des vereux cadres et prédateurs dits hommes d’affaires qui ont bénéficié de la confiance des tombeurs du régime du PDG.

Le ridicule ne tue pas, ce sont bien les accusateurs du Président Ahmed Sékou Toure qui se sont rués sur le peu de biens et patrimoines publics acquis sous son régime, à travers des systèmes de magouilles qui méritent d’être élucidés un jour, afin de remettre à l’endroit ce qui a été mis à l’étroit.

Et pourtant avec la nouvelle option libérale du CMRN, ces unités industrielles pouvaient être sauvées. Surtout que celles de l’intérieur du pays avaient aussi l’avantage de maintenir les jeunes dans leur localité.

C’est bien le Président Ahmed Sékou Touré qui a créé l’Armée, la Gendarmerie, la Police Guinéennes.

Avec une véritable politique sportive, les compétitions sportives et culturelles (inter-quartiers, inter-sections, inter-régions ou inter écoles) étaient régulièrement organisées et sur toute l’étendue du territoire national.

Sur la scène internationale, la stature et la posture du Président Ahmed Sékou Touré ont imposé le rayonnement et le respect de la Guinée dans le monde. Le président de l’assemblée Nationale du Sénégal, Moustapha Niasse que j’ai eu l’occasion d’interviewé longuement à Lomé et Dakar, en 2005, remerciait le Président Ahmed Sékou Touré de lui avoir permis de prier sur la tombe de Notre Prophète Mahomet ( Paix et Salut Sur Lui) à la Mecque. Habib Chatty, ancien Secrétaire Général de la Ligue Islamique a témoigné dans une parution de JA sur « l’absolu respect » et la grande influence dont avait le Président Ahmed Sékou Touré au sein de la UMMA Islamique et des pays arabes. Selon cet hebdomadaire Africain, rangé dans le camp de ses farouches et irréductibles adversaires, le Président Ahmed Sékou Touré, peu avant sa mort et en moins d’un an, a obtenu des pays Arabes ce que tous les pays réunis d’Afrique de l’ouest n’ont pas eu pendant 10 ans. Où sont passés ces fonds ?

 

 

D’autre part, à la faveur d’une tournée dans les années 70 dans les pays du Golfe, une délégation Guinéenne conduite par le Premier ministre, Dr Lansana Béavogui a récolté des millions de dollars mais reçu aussi des mains du Roi d’Arabie Saoudite un don personnel sous forme de chèque offert au Président Ahmed Sékou Touré. Le jour du compte rendu public des retombées de cette mission de levée de fonds au Palais du peuple retransmis en direct par la Radiodiffusion Nationale, le Président Ahmed Sékou Touré a ordonné que les millions de dollars collectés ainsi que les 10 millions de dollars offerts par le Monarque Saoudien soient intégralement versés dans les Comptes du Trésor Public. Ils ont servi à la construction de nombreuses unités industrielles réalisées en son temps et qui sont sans traces aujourd’hui.

L’homme était totalement désintéressé de la jouissance personnelle du Pouvoir.

Malheureusement, et sur le plan local et sur la scène internationale, aucun de ses successeurs, n’a encore pu faire mieux pour la grandeur internationale de la Guinée. C’est du moins le constat des Guinéens qui observent ou subissent l’évolution de leur pays. En résumé, le Président Ahmed Sekou Touré, pour les Guinéens qui l’ont connu, était un Homme intégré dans la vie de son pays qu’il parcourait à longueur d’année infiniment beaucoup plus que tous ses successeurs.

L’élection de sa fille feue Mme Aminata Touré à la Mairie de Kaloum résulte aussi de l’image que les populations de cette Commune retiennent finalement du Président Ahmed Sékou Touré qui a été lui-même Maire de la presqu’île dans les années 50.

En ce qui concerne la cruciale problématique des droits humains, de celles et ceux qui ont malheureusement perdu la vie durant les 26 ans de la première République, le regret, et il est profond, est que les militaires du CMRN qui ont renversé le régime du Président Ahmed Sékou Touré n’ont jamais initié les enquêtes sur les arrestations, emprisonnements et tueries enregistrés durant le règne qu’ils ont incriminé eux-mêmes dans la déclaration de prise du pouvoir et qu’ils n’ont cessé d’indexer.

Pas plus que les régimes suivants n’ont voulu ou pu engager le débat sur cette épineuse situation afin de situer les responsabilités et assurer à ces différentes personnalités une sépulture dont elles ont été privées par la première République. Cependant, et même si le temps a prouvé que le Président Ahmed Sekou Touré ne s’est jamais enrichi sur la tête d’un de ses anciens compagnons disparus sous son règne, il aurait été infiniment mieux que le Responsable Suprême adopte une posture de tolérance envers ceux qui ont été accusés, à tors ou à raison, de complot ou de trahison, d’autant que la vie humaine a un caractère sacré.

Vrai ou faux, les complots ne pourront jamais justifier les répressions meurtrières. Je rejoins à ce niveau, mes frères et amis notamment mon professeur Almamy Oumar Traore qui n’ont pas mon jugement sur le premier Président Guinéen, à juste titre probablement.

Mais, ce point, que ses successeurs ont lentement et inexorablement laissé enfouir avec la mort de presque tous les acteurs et témoins des faits, constitue la tâche sur le bilan d’un Président qui a profondément aimé la Guinée et défendu de toutes ses forces ses intérêts, un leader Africain qui, mieux que quiconque, s’est affirmé dans la lutte pour la libération totale, l’unité et l’émancipation du Continent. Il a fait de son pays, la Guinée, la base des mouvements de libération des pays non seulement africains mais des autres continents sous domination coloniale.

Et comme reconnaissait l’un de ses plus ardents adversaires-critiques, le premier Président Sénégalais, feu Léopold SedarSenghor, « le Président Ahmed Sékou Touré a été un patriote Guinéen et Africain ».

En ce 26 mars 2024, coïncidant au milieu du mois Saint de Ramadan, VEUILLE ALLAH, NOTRE CRÉATEUR, accepter les Prières et Douas pour le repos éternel dans son Paradis du Président Ahmed Sékou Touré, ses compagnons de l’indépendance, ses collaborateurs, les disparus sous son régime et tous nos proches défunts. Amen

Abdoulaye Condé

guest
46 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Said
Said
17 avril 2024 11:59

@Gandhi écrit: “ Certains sont peut-être intelligents, mais ils n’ont aucune culture. Ils se comportent comme leurs ancêtres. A cause d’un seul homme, on pouvait envoyer 5000 hommes se faire tuer, juste par égo. Des hommes sensés ont remplacé ces massacres par des discussions…”

Lepen peut dormir en paix. La relève est assuré. Et le comble ça se dit intelligent et cultivé. Décidément l’humilité n est pas normalement distribué ds ce monde.
C est vs qui avez raison @Shams Deen

Tag
Tag
8 avril 2024 14:45

Jacques, Il n’y a pas d’insultes dans ce que j’ecris, mais ce n’est pas toujours accessible aux semi-lettres. Je ne peux malheureusement pas m’exprimer autrement. Je n’ai pas fait le coco lala, desole. Je veux juste dire qu’avec le recul, il est facile de voir que ceux qui ont defendu et defendent toujours le regime du Boucher de Faranah ne sont de loin pas les mieux lotis. Ils sont economiquement les moins prosperes et plus important encore, ils sont les moins bien eduques. Comme ils se sont toujours cramponnes et se cramponnent toujours au pouvoir par la violence et la… Lire la suite

Jacques
Jacques
8 avril 2024 06:48

Tag, tu ne vois pas vainqueurs et pourquoi on se plaint, on accuse , on insulte…..????

Kaou Labe
Kaou Labe
4 avril 2024 16:25

Rectificatif
Dans mon poste plus bas , lire :
 » Seuls les imbéciles ne changent pas  »
Désolé.

Gandhi
Gandhi
4 avril 2024 12:09

Pétain était un héros de la première guerre mondiale en France, mais un traître lors de la seconde. Le règne d’AST a connu ses heures de gloire et ses heures sombres. Ce qui est insupportable chez ses laudateurs, c’est qu’ils ne voient aucun défaut, Or aucun homme n’a le droit de vie ou de mort sur un autre, surtout lorsqu’ils sont motivés par la seule sauvegarde de ses petits intérêts personnels.

Kaou Labe
Kaou Labe
4 avril 2024 07:37

Shams Deen, Salam , Mon frère , Houphouet Boigny disait  » A 20 ANS , ON A LE DROIT D’ETRE COMMUNISTE . A 40 ANS SI ON LE RESTE , ON EST UN IMBECILE . SEULS LES IMBECILES NE PAS . » BAILO TELIWEL (que je connais depuis plus de 70 ans ) en est UN . Tiens , Shams, même Lansana Conte , Diarra Traore …FACINET TOURE etc , avaient changé. De chef de LA SECTION MILICIENNE DE TOURE SEKOU et du PARTI-ETAT , dans l’armée ( ce que les KAMAN DIABY , COLONEL DIALLO… avaient refusé) ils ont ESSAYÉ… Lire la suite

Tag
Tag
3 avril 2024 13:42

Jacques,

Je ne vois pas de vainqueurs en Guinee. Il n’y a que des perdants, les uns plus responsables de l’echec que les autres.

Shams Deen
Shams Deen
3 avril 2024 12:07

@ Kaou Labé Salam Ce que m’ont dits bien de gens qui ont été aux affaires c’est que le débat contradictoire était de mise sous le Président Sekou dont l’âme repose en paix pour avoir été un humble croyant en Dieu . Comme vous vivez dans la région il serait intéressant que vous approchiez un peu Bailo Teliwel (ancien minitre et revolutionnaire dans l’âme) pour désintoxiquer de certains mensonges en raison de votre ci longue absence du pays.   J’ai retenu une citation du Président Houphouët Boigny parlant du Président Sékou: IL DISAIT QUE SON DEFUNT JEUNE FRERE EST PLUS… Lire la suite

Gandhi
Gandhi
2 avril 2024 22:51

Certains sont peut-être intelligents, mais ils n’ont aucune culture. Ils se comportent comme leurs ancêtres. A cause d’un seul homme, on pouvait envoyer 5000 hommes se faire tuer, juste par égo. Des hommes sensés ont remplacé ces massacres par des discussions à bâtons rompus, y compris avec insultes, dans des espaces clos (des assemblées nationales) avec beaucoup moins de personnes. Ainsi on peut s’insulter, se battre même, pour régler des problèmes, en laissant la vie à ce qui constituait de la chair à canon innocente.

Tag
Tag
2 avril 2024 19:31

Said, Tu n’es juste intellectuellement pas a la hauteur du debat. C’est plutot la peur d’etre coince qu’une quelconque violence verbale qui t’amene a reflechir a deux fois avant d’ecrire quelque chose ici. Je te vois habituellement provoque quelques personnes sur ce forum qui choisissent de ne pas y repondre. Tu as pu constater que je n’etais pas aussi magnanime. Alors continue de raser les murs et cantonnes-toi au factuel sur les sujets d’interet national, et tu verras si tu m’interesses. A y reflechir, ce qui se passe ici est a l’image de ce qui se passe et s’est toujours… Lire la suite

Jacques
Jacques
2 avril 2024 19:16

Tag, l’histoire appartienne aux vainqueurs.

BAMCE
BAMCE
2 avril 2024 16:50

@Said
En principe, tous les contributeurs de @Gbassikolo et même au-delà tous les guinéens ont un point commun l’amour et le partage de la Guinée. Toutefois, face à certaines situations ou des sujets d’intérêt général, on se laisse un peu déborder par les émotions (normal c’est l’être humain). Tous les guinéens sont victimes de la mal gouvernance et le choix de ceux qui ont gérés le pays depuis 1958.

Said
Said
2 avril 2024 11:43

Hélas @Shams Deen. Je prends plaisir à échanger avec @BAMCE car, quel que soit son argument, il l’avance ds le respect de l’autre. On ne peut pas d’auto-proclamer DÉMOCRATE et recourir à la violence verbale à la moindre contradiction. Cette “TERREUR” a quasiment tué le débat sain sur Gbassikolo.
J’ai peur pour le Sénégal car toute rupture est douloureuse comme au Mali où l électricité se fait rare. Ils ont voté pour Sonko et contre Macky, mais on leur a servi du Faye. J’espère avoir tort.

Kaou Labe
Kaou Labe
2 avril 2024 09:34

 » LA DICTATURE EST AUSSI LE REFUS A L’AUTRE LA LIBERTE DE PENSER ET CROIRE EN CE QU’IL VEUT  » ( Shams Deen ) . Ndooke , tu ne pouvais mieux camper Le DICTATEUR TOURE SEKOU ! De Petit Toure ( vrai Petit fils de KEME IBRAHIMA TOURE ) à Diallo Teli , en passant par les Kaman Diaby … jusqu’à ce qu’il CREVE , là-bas Chez l ‘IMPERIALISME AMERICAIN contre lequel il a tant vocifere, il a zigouiller TOUS CEUX QUI NE PENSAIENT PAS COMME LUI . Tu as ABSOLUMENT RAISON : TOURE CHEYTANE SEKOU ETAIT CE DICTATEUR –… Lire la suite

BAMCE
BAMCE
1 avril 2024 21:43

@Tag

Le mieux est de ne pas répondre ce type. Très allergique à la vérité et aux critiques. Personnellement, j’ignore ses charabias…

Shams Deen
Shams Deen
1 avril 2024 21:22

Fou
J’ai depassé l’age de mentir juste pour faire plaisir aux gens les miens et vous autres .

Tag
Tag
1 avril 2024 14:24

Shams Deen, Je ne sais pas pourquoi toi et ta clique aimez tant mentir. Personne ici n’a defendu la decision de Macky Sall d’interferer avec le processus electoral senegalais, au contraire. Contrairement aux angbansanle que vous etes, nous sommes, nous, logiques avec nos principes. Il suffit d’aller lire les commentaires sous ces articles pour se rendre compte de ton mensonge. De toute facon qu’est-ce qu’on en a a faire de ce qui se passe au Senegal a part languir de ne pas etre une democratie comme eux. Diomar Faye peut etre Kim Jung Un, ce ne sera jamais que le… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
1 avril 2024 05:08

@ Said Merci qui ne me respecte pas est m’étrangère.Par contre j’ai peur de celui qui a du respect pour les gens en général de moi en particulier. L’autre fois ILS étaient là à pousser ou encourager en quelque sorte Macky dans ce qui était incompréhensible pour nous autres mais au finish SONKO via FAYE panafricain bon teint donc fils spirituel s’il en est du président SEKOU TOURE a fêté à sa manière l’anniversaire des quarante ans du rappel à Dieu de ce dernier. Exactement comme le disait la charte de KKFG qu’un mensonge qui fait 40 hivernages sans être… Lire la suite

Tag
Tag
30 mars 2024 22:35

Said, Les « ils », ce sont Sekou Toure et le PDG, Alpha Conde et le RPG, Mamadi Doumbouya et le CNRD, tous les tenants du mouvement angbansanle et tous ceux qui ont danse et continuent a danser avec eux pendant que la Guinee etouffe au fond du trou. Si tu te reconnais dans ce « ils », c’est inutile de poser la question; je parle bien de toi. Desole, un tueur de la trempe de Sekou Toure n’aura jamais grace a mes yeux. Maintenant, si tu es courageux et honnete, tu peux me donner le nom d’un seul individu que tu as critique… Lire la suite

Gandhi
Gandhi
30 mars 2024 20:56

Je peux comprendre que Laure Karcher trouve des motifs de satisfaction au régime de Sékou Touré, tant il est vrai que ses successeurs ont été pires que tout, à tel point qu’on peut effectivement considérer que toutes les reliques encore actuelles (palais du peuple, palais des nations, stade du 28 Septembre, hôpitaux, université Gamal…) datent de l’époque. Rien de nouveau sous le soleil donc. Et c’est même notre seul universitaire (Alpha Condé), un bras cassé, qui a même torpillé la seule usine d’alumine que l’on possédait. Alors oui si l’on compare sur le plan économique, il y a sans doute… Lire la suite

Said
Said
30 mars 2024 18:08

@Kaou Labé ILS peuvent insulter les autres, dévaloriser leur culture, leur coller une incompétence génétique et ethnique mais personne parmi les ILS ne s’en offusquera sur Gbassikolo . Par contre , dès qu’on touche à un des leurs c’est la colère et l’indignation. Vs ne les verrez JAMAIS manquer de respect à un des leurs. Qt à ns, La moindre opinion contraire à leur “ligne éditoriales” ns plonge ds leur moulinette à broyer les dissidents.
Moi aussi je veux savoir qui sont ces ILS.

Benn Pepito
Benn Pepito
30 mars 2024 10:04

Que Le Tout Puissant Allah fasse payer a Sekou Toure tous les crimes qu’il a commis en âme et conscience ! Que l’enfer soit sa demeure pour l’éternité ! Qu’il ne puisse pas connaître la paix de la tombe ! Amen.

Le Forgeron
Le Forgeron
29 mars 2024 21:35

surtout si l’adversaire ne pèse strictement rien depuis la nuit des temps. Dixit Ndookè

Tu penses à ceux-ci?

Le Maître Forgeron, Le moraliste

Last edited 26 jours plus tôt by Le Forgeron
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
29 mars 2024 12:11

Quel visage radieux !!! L’homme courageux et valeureux, que le seigneur tout puissant t’accorde son paradis .

Kaou Labe
Kaou Labe
29 mars 2024 07:15

@ Shams Deen
Dans votre Post , vous dites
 » ILS … SONT COMME ÇA  » .
ILS ….C’EST QUI ?
UN PEU DE COURAGE …. PETIT FRERE !
LOUVOYER EST MALSAIN !

Tag
Tag
29 mars 2024 04:54

Quand Dieu, la nature ou la providence vous fait grace d’un pays qui est qualifie de scandale geologique en raison de l’abondance des ressources naturelles, de chateau d’eau de l’Afrique de l’Ouest par le nombre de cours d’eau qui y prennent source, des terres cultivables, une pluviometrie abondante, un acces direct a l’Ocean Atllantique, etc., le seul moyen d’etre l’un des pays les pauvres du monde, c’est d’avoir des dirigeants historiquement mediocres. C’est exactement cela l’histoire de la Guinee. Il n’y a pas pas pire qu’un demeure qui s’ignore. Cela fait plus de quatre decennies que le pays est aux… Lire la suite

Benn Pepito
Benn Pepito
28 mars 2024 20:23

Afakoudou ! Je vais exploser ta tête. Quoi ? Sur Sekou Toure, je ne laisserai rien passer. Il ne mérite pas notre respect. J’arrive, Inch’Allah !…

Shams Deen
Shams Deen
28 mars 2024 10:08

Mon cousin et frère Abdoulaye CONDE écrit bien c’est ce qui importe et non les sempiterneles discours qui ont pour fil conducteur la HAINE de la vérité.

Mme Laure Ils sont comme ca et vous ne changerez rien en leurs jugements ;l’essentiel est de reter LUCIDE surtout si l’adversaire ne pèse strictement rien depuis la nuit des temps.

Tiekourani
Tiekourani
28 mars 2024 08:26

J’ai honte d’être guinéen. La pire des bassesses qu’un ouest africain d’aujourd’hui peut avoir c’est d’être de ce pays. Un pays ou même les personnes du 3eme âge sont incapables d’avoir un esprit d’élévation. Dans ce pays c’est toujours ce qui nous divise qui est important et qui est mis sur la sellette jamais ce qui nous unit.

Quand je lis Madame Laure Karcher et Monsieur Ben Pepito, mon cœur saigne. Sekou Touré a échoué et son échec se voit à travers ces deux personnes du 3eme âge.

Je m’attends aux coup de poing.

Tag
Tag
28 mars 2024 03:02

Quand je lis Laure Karcher, la seule chose dont j’ai envie, c’est d’une separation pure et simple. C’est une vraie malediction de partager son destin avec des gens d’aussi peu (j’emprunte l’expression). Cela fait plus de 4 decennies que cette engeance regente le pays, il serait temps que chacun prenne son chemin pour qu’au moins on n’ait plus a entendre ces aberations..

Benn Pepito
Benn Pepito
27 mars 2024 21:19

Laure Karcher ! Tu … sur toute la ligne. Donne moi le temps de peaufiner mes arguments….

Kaou Labe
Kaou Labe
27 mars 2024 20:55

Laure ,
TU ES INCORRIGIBLE !
Le vin , plus il vieillit , meilleur il est .
Tu es tout le contraire .
Ce qui est honteux avec toi , c’est que tu fais semblant de connaître la Guinee et Toure Sekou . Nous savons tous que c’est FAUX !
VRAIE mais MAUVAISE GRIOTE !
LÂCHE NOUS LES BASKETS !
CHICHE !

Laure Karcher
Laure Karcher
27 mars 2024 19:29

Je vois que la haine ne désarme pas. Abdoulaye Condé a dit ce qu’il fallait dire concernant le premier président et le fondateur de la Guinée post indépendance. Mais ce n’est pas parce que la dureté de la répression des complots réels et nombreux pour abattre le régime a été ce que l’on sait qu’il faut occulter les réalisations de Ahmed Sékou Touré. Abdoulaye Condé fait bien de rappeler que depuis sa mort,les régimes ont non seulement échoué à égaler ses réalisations ou à entretenir les infrastructures industrielles ou même à faire les routes manquantes, mais ils ont écrasé le… Lire la suite

Benn Pepito
Benn Pepito
27 mars 2024 19:22

Ablaye ! ABLAYE ! ABLAYE! arrête tes conneries révolutionnaires. Ne me pousse pas à rentrer dans ton paquet!… Tu m’énerves avec ton hypocrisie… d’ailleurs attends…

Kaou Labe
Kaou Labe
27 mars 2024 13:07

POURQUOI TOURE SEKOU à tué autant de ses COMPAGNONS ? Hommes , Femmes , Enfants , Ministres , Gouverneurs, Commandants d’Arrondissement , Enseignants , Militaires Miliciens , Imams , Prêtres , Handicapes , Mendiants , Orphelins , Musulmans , Chetiens , Animistes , Malinkes , Soussous , Guerzes , Kissis , Peuls , Tandas , Kourankos , Konias Djalounkes, Bagas , Mikifores , Nalous …tant de GUINEENS ! C’est à se demander si ce MEURTRIER EST VRAIMENT GUINEEN ! Allez y savoir ! On ne tue pas tant de COMPATRIOTES … à moins d’être FILS DE SATAN ! Abdoulaye Conde… Lire la suite

BAMCE
BAMCE
27 mars 2024 08:30

N’en déplaise aux fanatiques de SEKOU SATAN TOURE, le retard de la Guinée dépend de lui.

BAMCE
BAMCE
27 mars 2024 07:31

Sekou Satan TOURE (SST),un despote, sanguinaire, dictateur, pyromane,…C’est ce type qui a mis la Guinée là où elle est aujourd’hui.

Tag
Tag
27 mars 2024 04:02

« …l’un des dirigeants les plus prestigieux et influents de l’histoire contemporaine… » Cet Abdoulaye Conde croit surement qu’on est encore a l’ere de la Voix de la Revolution. Le boucher de Faranah etait un fou furieux qui a fait tuer ou force a l’exil des milliers de guineens dont mes parents et a surtout fabrique une generation « d’abrutis », la fameuse generation « coco lala ». Il suffit de comparer le Senegal, la Cote d’Ivoire et la Guinee d’hier et d’aujourd’hui pour savoir qui, de Senghor, Boigny et AST, etait le perdant. Avec tous les morts a son compteur, le pauvre gars doit plutot… Lire la suite

Last edited 28 jours plus tôt by Tag