Alain Foka : « j’ai décidé et choisi de quitter la RFI à la fin de ce mois d’octobre 2023 »

0 0 votes
Évaluation de l'article

Après une trentaine d’années de bons et loyaux services où j’ai essayé sur les antennes de RFI de vous donner à la fois une lecture africaine de l’actualité internationale avec Médias d’Afrique (en quotidienne pendant 16 ans) et Le Débat africain (en hebdomadaire pendant 12 ans), ainsi qu’une meilleure visibilité des champions africains avec Afrique + (en Hebdomadaire pendant 5 ans), et une version africaine de l’histoire contemporaine de notre continent à travers Archives d’Afrique (en hebdomadaire pendant 31 ans);

j’ai décidé et choisi de quitter la RFI à la fin de ce mois d’octobre 2023.

Cela a été une expérience enrichissante, et je vous remercie pour votre large soutien puisque pendant toutes ces années ces rendez-vous ont toujours été parmi les plus suivis de l’antenne de RFI. Je remercie également mes collaborateurs qui ont été particulièrement dévoués à la cause : Delphine MICHAUD, Olivier RAOUL, Foch NGUYEN, Lucie BOUTELOUP, Albert MORIN, Nicolas BENITAS, Aby DIOUF, Sarah SAKHO, Marie Hélène ROLLIN, et j’en oublie…

Je voudrais également remercier des soutiens et amis de la maison : Damien HOULES, Ludovic DUNOD, Juan GOMEZ, Yasmine CHOUAKI, Eric AMIEN, Corinne MANDJOU, Claire HEDON, Vladimir CAGNOLARI, Jessica TAIEB, Anne Marie CAPOMACCIO, Alain DE POUZILHAC, et bien sûr mon frère, complice, et ami de toutes les batailles depuis une trentaine d’années : Claudy SIAR.

Une pensée pieuse pour Amobé MEVEGUE, Jean Karim FALL, et Henri PERHILLOU.

Soyez rassurés, ceci n’est qu’un au revoir, je dirais même un nouveau départ, puisque je continuerai de vous proposer le narratif africain sur ma plateforme digitale où vous êtes déjà plusieurs millions à me suivre et où je vous espère encore plus nombreux.

Archives d’Afrique se poursuit également plus que jamais en vidéo sur ces plateformes digitales Alain FOKA Officiel (AFO) avec dans le même temps des reportages, des documentaires, des entretiens, des chroniques, et bien d’autres contenus africains.

L’histoire de la chasse doit cesser d’être racontée du seul point de vue du chasseur. Ceci est donc un nouveau départ pour une plus grande vulgarisation de la pensée, du projet, de la vision africaine dans un monde en profonde mutation. Une grande surprise dans les mois prochains. Une renaissance….

Je ne vous en dis pas plus pour l’instant.

guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Balde
Balde
30 octobre 2023 07:55

Merci Alain pour toutes ces animations comme « archives d’Afrique  » qui resteront des archives quand même et le débat african. Tu as donc beaucoup apporté au savoir des auditeurs.

BAMCE
BAMCE
22 octobre 2023 09:14

Youssouf Bangoura

J’ai beaucoup de griefs contre la France en Afrique et cela depuis même avant les indépendances et après les indépendances. Je n’aime pas SEKOU TOURE, mais il pouvait avoir mon soutien contre la France quant elle (la France) à menée une guerre froide contre la Guinée, par exemple en sabotant la monnaie (en imprimant une masse monétaire énorme pour dévaluer le FG), les tantatives de déstabilisations et sur pleins d’autres aspects. Mais à la différence de vous et d’autres…je ne fait pas du FRANCEBASHING. Cela n’est pas du panafricanisme.

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
21 octobre 2023 14:10

BAMCE,

oui vous pouvez avoir les mêmes avis mais contrairement à eux, vous, vous ne les dénoncez jamais, je ne me rappelle pas une seule phrase de votre part condamnant la domination et le pillage des occidentaux notamment les Français en Afrique .

Comme on aime le dire, il n’est jamais trop tard pour bien faire, Alain a rejoint le groupe de personnes qui, depuis tant d’années, ne ménagent aucun effort pour dénoncer le néocolonialsme en Afrique .

BAMCE
BAMCE
20 octobre 2023 16:25

@youssouf Bangoura

Les Français.es qui dénoncent de *SOUCHES de gauche ou droite le font pour l’électorat français.es d’origine étrangère qui est leurs fond de commerce (ils le font dans leurs intérêts).
Sinon, je peux avoir les mêmes avis que concernant les agissements de la France en Afrique.

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
20 octobre 2023 14:14

BAMCE, dans ce cas, les Français de souche qui dénoncent tous les jours leur pays de domination et de néocolonialisme en Afrique sont des pseudo panafricains selon vous ? Non, quand on réclame de la justice, de l’équité, de l’indépendance et de la liberté, on ne peut et ne doit se taire sur des agissements de la France en Afrique . Des députés courageux de la gauche et de la droite de l’assemblée nationale française, dénoncent à chaque prise de parole leur pays du colonialisme et du pillage des pays africains à travers des différents systèmes installés en Afrique par… Lire la suite

Kaou Labe
Kaou Labe
20 octobre 2023 08:05

 » Des qu’un oiseau sait voler de ses propres ailes , li quitte père et mère  » !
LEGITIME que tu voles de tes propres ailes .
Bon vent Alain !

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
19 octobre 2023 23:57

Un non événement. Après 31 ans de service, certainement qualifié pour la pré-retraite, il fait semblant de cracher dans la soupe et servir de gourou pour les régimes de putchistes.

Last edited 8 mois plus tôt by Baren SOUMAH
BAMCE
BAMCE
19 octobre 2023 10:39

Jacques

Non ce type est juste un opportuniste, il n’a pas été censuré ou blâmer à cause de sa liberté d’expression. Il a voulu créer son média (sa chaîne YouTube) comme jeune Afrique pour corrompre et arnaquer les dictatures/dinosaures et les putschistes bébé cerelac (qui quémande du céréales à Poutine) en Afrique. Sa victimisation est une diversion.

Jacques
Jacques
18 octobre 2023 18:05

La liberté d’expression une bonne fausse idée. Ça dépend des intérêts. Personnellement, j’ai compris ça cette année avec tout ce qui se passe actuellement au Monde. Chaîne TV fermée en France, la parole n’est plus donner aux gens qui ont un avis contraires à l’Establishment. Mr est mis à porte purement et simplement car il a aujourd’hui un autre avis. La vie est régie par des dogmes.

BAMCE
BAMCE
18 octobre 2023 11:20

Je ne suis pas fan de ALAIN FOKA et son pseudo-panafricanisme, j’ai l’impression qu’il veut cracher sur la soupe qui l’a nourrit depuis des années.