Composition du CNT, lobbys autour de la junte : les troublantes révélations de Cellou Dalein Diallo…

0 0 votes
Évaluation de l'article

CONAKRY-Cellou Dalein Diallo est sorti de ses gonds ce samedi 29 janvier 2022, pour exprimer ouvertement ses vives inquiétudes, mais aussi faire des mises en garde par rapport à la conduite de la transition en cours. Figure politique majeure du pays, l’ancien Premier ministre qui avait pourtant -applaudi la junte à son arrivée au pouvoir-, a dénoncé avec des mots crus les agissements de certains lobbys qui gravitent autour de Mamadi Doumbouya pour dévoyer l’objectif de la transition. Il avertit que ça ne passera pas. Le leader de l’UFDG fait des révélations troublantes sur la façon dont les choix des conseillers du CNT ont été effectués. Explications.

De la déception de l’ANAD et de ses militants

« Nos propositions de dialogue n’ont pas été entendues. Par rapport à la mise en place du CNT, les militants de l’UFDG et l’Anad sont déçus. Pourquoi ? Parce que, nous avons été reçus par le ministre de l’administration du territoire, sept (7) coalitions. D’abord, on a constaté qu’on nous (les partis politiques) a attribué 15 places. On n’a pas eu la possibilité de discuter de la charte de la transition. On n’a pas trouvé utile de dénoncer ce fait. Nous avons continué de lancer un appel au dialogue (…) Il semble qu’il y a 195 partis politiques, le ministre nous a reçus, en nous disant que c’est un exercice difficile. Nous avons réussi l’exploit, à obtenir un large consensus, pour la répartition des 15 places (…).

Il a été décidé, grâce à la médiation d’Ousmane Doré et Sékou Goureissy Condé, de retenir le critère de participation aux élections et le poids électoral. En tenant compte des résultats officiels qui reflètent le poids électoral, l’UFDG et le RPG sont les partis dominants. Il a été décidé de pas utiliser le seul critère parce que normalement le RPG aurait eu 7, l’UFDG 6, mais il fallait d’autres critères. On a donné 4 sièges au RPG arc-en-ciel, 4 à l’Anad, 2 à la COPED, 2 à FNDC politique et un siège aux autres. C’était conformément à la demande du ministre de l’administration du territoire. C’était un exploit qui a surpris beaucoup que le RPG et l’UFDG se mettent d’accord. On a donc l’UFDG 4, dont 2 pour l’UPG et UGDD parce que c’est des partis qui ont participé à plusieurs fois aux élections. Le rapport de ce partage a été déposé au MATD.

Alors, qu’est-ce qui s’est passé par la suite ? On constate que beaucoup de groupes ont gardé les sièges mais pour l’UFDG et l’ANAD, il ne reste qu’un seul siège, le RPG ils ont respecté les trois. On était déçus, vous aussi (militants) vous l’êtes. Au niveau de l’Anad on a fait un communiqué pour dénoncer cette injustice à l’endroit de notre alliance. Ce n’est pas juste.

Des gens concoctés çà et là pour composer le CNT

On apprend que dans le CNT qu’il y a des gens qui ont été concoctés et mis dedans, alors qu’ils ne sont pas proposés par les structures. Ceux qui ont été proposés par les structures, on les a écartés, on a choisi les amis des gens. Il faut qu’on fasse preuve de sérieux. On a lancé un appel, on a dit au CNRD de veiller à ce que les décisions du gouvernement et les autres institutions de la transition soient justes et équitables. On s’est battu pour le respect de la constitution et des lois de la République. On ne peut pas accepter que la transition soit dévoyée. Il y a des forces rétrogrades, des mains noires qui sont entrain de faire des pressions sur le CNRD pour discriminer, pour exclure, pour dévoyer la transition. L’UFDG, l’ANAD, on n’acceptera pas. Nous avons salué toutes les actions positives du CNRD et du gouvernement, nous sommes prêts à apporter notre contribution au succès de la transition, mais on ne pourra pas accepter n’importe quoi.

On n’acceptera pas que la transition soit dévoyée

Nous lançons un appel au Colonel Mamadi Doumbouya qui a une responsabilité devant l’histoire. Nous savons qu’il a risqué sa vie pour faire tomber la dictature, il faut qu’il résiste aux pressions divisionnistes, exclusionnistes pour qu’il rentre dans l’histoire, pour qu’il fasse tout pour que les mains noires et ceux qui sont animés des mauvaises intentions ne décident pas pour lui. Qu’il décide en son âme et conscience conformément à l’engagement pris devant le peuple de Guinée. Nous avons salué ses actions, nous commençons à avoir des inquiétudes, nous le disons. Nous commençons à avoir des inquiétudes. Nous apprenons : il faut renouveler la classe politique, il faut chasser les vieux.

Notre combat c’est pour que les Guinéens choisissent leurs dirigeants. Il ne faut pas que les gens s’enferment dans un bureau, pour choisir à la place du peuple en disant que le peuple ne veut plus d’une telle génération, ne veut plus des anciens. Vous le savez, ça ne sera pas accepté. On n’acceptera pas des choses qui n’existent nulle part ailleurs. En France, les français ont élu Emanuel Macron à 39 ans, ils n’ont pas pris une loi pour exclure les vieux, c’est par le jeux démocratique que le jeune a été élu. Aux États-Unis d’Amérique, les américains ont élu Biden à 77 ans, ils n’ont pas pris une loi pour exclure les jeunes. On peut faire la campagne contre les vieux, allez vers le peuple pour dire je suis jeune, je suis candidat choisissez la jeunesse.

Mais les gens ne peuvent pas s’assoir à Conakry et dire : c’est nous qui connaissons la volonté du peuple, on ne veut plus des anciens. On n’acceptera pas. Le monde est devenu un village planétaire, il faut que nous nous entendions…On accepte le CNT par consensus. Personne n’a de la légitimité. Mais il faut qu’on sorte de la transition, qu’on soit d’accord. Dans la charte de la transition, il est indiqué que la durée de la transition sera définie par le CNRD et les forces vives. C’est pour cela il faut se mettre au tour de la table du dialogue.

Il faut remobiliser la base…

Il faut remobiliser la base. Il faut qu’on soit vigilants et prêts pour dénoncer d’abord ce qui nous semble contradictoire aux règles d’éthiques de la démocratie et de l’Etat de droit. Nous nous battons depuis 2009, on a subi beaucoup de chose. Ce que nous faisons aujourd’hui c’est de lancer un appel au CNRD pour l’alerter sur cette impression qui vise des exclusions, l’impression qui vise à soutenir un candidat. Laissons à notre peuple, la possibilité de choisir des dirigeants au niveau législatif, exécutif, il sera ainsi la véritable courroie de l’instauration de la démocratie en Guinée. Pour marquer notre soutien au CNRD, on a renoncé à notre victoire.

Nous sommes pour la paix, nous sommes pour l’organisation, dans un délai raisonnable des élections libres, inclusives et transparentes pour que les guinéens, comme je l’ai dit, choisissent leurs dirigeants ».

Avec Africaguinee

guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
T.Diallo
T.Diallo
7 février 2022 14:39

Manzo,   J’ai applaudi en septembre et applaudis encore la correction d’une faute que j’ai tjours dénoncée. Si des fautes sont commises de nouveau, elles seront dénoncées, si elles sont corrigées de façon appropriée, j’applaudirai.     Ton problème depuis toujours est que tu es plus attaché à l’individium qu’aux Faits tangibles. Moi mon seul référentiel est et reste les résultats obtenus par rapports aux attentes : je me répète concernant Alfa : si à son arrivée on avait une note de 2 sur 20 ; il a réussi 5 sur 20 où 8 sur 20 était sans effort possible et 15 sur… Lire la suite

Mory Sylla
1 février 2022 14:10

Makanera n’a pas tord. Il a vraiment raison.
L’Arc en ciel n’a pas encore perdu totalement le pouvoir. Rien n’est encore joué.
Si l’Arc en ciel se réorganise avec intelligence,ils seront là pour recueillir leur pouvoir quand les mutins vont tomber.
Rien n’est encore joué. C’est juste la 1ère mi temps. L’arbitre qui est Dieu(il n’aime pas les coups d’état)n’a pas encore sifflé la fin du match. Nous sommes enjaillés.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
T.Diallo
T.Diallo
31 janvier 2022 23:43

Manzo, Ton texte n’a aucun sens dans le contexte actuel encore beaucoup moins quand tu l’écrivis. C’est à dire pendant les toutes premières semaines après le coup d’Etat. Tu t’attendais à quoi de la part de l’opposition ou Dalein ? Qu’ils se battent au corps à corps même avec les militaires pour le retour d’Alfa Conde? Du 05 September à nos jours, l’UFDG et Cellou Dalein ont eu la meilleure attitude par rapport à la situation. ils apprécient et adhèrent quand c’est bon, ils proposent quand c’est nécessaire et maintenant ils critiquent et dénoncent car il y’a de quoi. Quand… Lire la suite

Mory Sylla
31 janvier 2022 13:59

Votre cnt bidon nommé par les mutins n’ira nulle part.
Des gens qui n’ont aucune légitimité veulent prendre des décisions que commande la légitimité. Non.
Les représentants du peuple sont élus.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
30 janvier 2022 23:15

Il n’y a pas de peuls en Guinée 🇬🇳. Ni de malinkés ou Mikhiforè.Tout le monde est Guinéen. À bas le tribalisme. Mes parents,mes parents,quels parents?? Ils ne prospèrent que dans la division . C’est la Loi qui doit réunir tous les citoyens dans un pays.
Mes parents,mes oncles,mes tantes,ça c’est zéro. Rien que de minables arguments.Tout le monde est Guinéen et Africain.
On doit combattre le tribalisme avec force et conviction.Et mettre en echec ces petits esprits rétrogrades et sectaires qui sont des vauriens.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
30 janvier 2022 22:25

Ils deviennent impatients et dépités parce qu’ils n’avaient pas anticipé la tournure des événements.Votre gourou ne viendra pas au pouvoir en Guinée 🇬🇳 ni Alla sonda. Il faut patienter 50 ans encore. On ne force pas le pouvoir.😌On n’est pas prêt a être commandé par des voleurs corrompus.Ce coup va echouer et on va retourner à l’ordre Constitutionel légitime.On ne suivra pas les mutins qui sont des aventuriers qui ne savent même pas où ils vont car ils sont de piètres soldats qui veulent s’improviser leaders. Uniquement par la force brute des armes. Ça c’est impossible désormais en Guinée 🇬🇳.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
30 janvier 2022 22:13

Ce pays là n’est pas maudit.Ça ce sont des paroles d’aigris.Ceux qui disent ça sont dépités,frustrés,aigris naturels. Ce sont des énormités. Nos vaillants ancêtres ont fait de grands sacrifices pour ce pays.
Le coup se retourne contre les saboteurs ha ha ha.
😊M’Bara sèwa kossobè.La trahison ne paie pas,ou du moins en monnaie de minables sangliers français.Ceux qui ont applaudit les mutins,s’ils sont honnêtes avec eux mêmes,doivent rester droits dans leurs bottes d’obligé des mutins. C’est pas eux qui doivent critiquer les mutins. C’est illogique et ubuesque. L’affaire là devient intéressante.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
T.Diallo
T.Diallo
30 janvier 2022 19:43

Quand la majorité des guinéens pensera que la junte dérive de la bonne voie, que la majorité des guinéens sorte pour le signifier à la junte.

La misère est commune à toutes les régions et à toutes les communautés du pays. J’espère que les parents peul ne feront pas l’erreur de servir encore de sacrifice pour le salut d’un pays maudit. Ces gens ne récolteront à l’arrivée que la haine et l’arrogance de lâches et d’oisifs énergumènes qui ne savent que l’ouvrir et vivre aux crochets de l’Etat.

Last edited 3 mois plus tôt by T.Diallo
KeitaM
KeitaM
30 janvier 2022 11:39

@ Mon cher YOUSSOUF, Je te confirme que c’est que CDD a dit est une vérité crue. J’ai des preuves certaines que la liste concernant la jeunesse a été falsifiée. Des personnes ne répondant ni au nom de leurs structures, ni au critère AGE, avec un niveau d’etudes qui restent vraiment à desirer ont été choisies par le ministre CONDE, certainement pour voter les 5 ANS de TRANSITION, pardon de TRAHISON pour EUX. Si Doumbouya ne sanctionne pas son ministre de l’Administration, cela signifie qu’ils (Doumbouya. Amara…) sont complices. Ils ont déjà validation cette nomination fantaisiste. Alors aux guinéens d’ouvrir… Lire la suite

Mory Sylla
29 janvier 2022 22:03

Félicitations au Syli National qui a envoyé les mutins paître.Aucun joueur n’est venu pour écouter le dadis show des mutins qui ne connaissent rien au ballon. Les mutins voulaient se servir du Syli pour se légitimer. Le coup a capoté.Merci au Syli National. La Gambie a mis fin a la mégalomanie des mutins. Merci la Gambie 🇬🇲.
Cet article là n’est pas important. Nous ne sommes pas de l’ufdg donc on n’est pas concerné par tout ce qui se passe la bas. Allez publiez ça sur le site web de l’ufdg. Ils ont un site que personne ne visite.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
29 janvier 2022 21:51

Bravo Kötö Cellou, ça c’est clair, je ne suis pas ton partisan mais j’apprécie bien cette sortie .La magouille, la tromperie et la méchanceté sont une institution en Guinée, c’est ancré dans nos têtes, très difficile qu’on soit honnêtes dans ce pays .Comment Doumbouya a pu accepter une chose pareille, enlever ceux qui sont présentés par des structures désignées et mettre ceux qui sont arrivés de nulle part ? Si c’est la vérité, il pourra vite perdre la crédibilité aux yeux de beaucoup des Guinéens .