Concertations nationales. Voici les commentaires de Cellou, Sidya, Ousmane Kaba, Faya, Abdoulaye Kourouma et Makalé

0 0 votes
Évaluation de l'article

Une centaine de leaders politiques a rencontré ce mardi le CNRD au Palais du peuple de Conakry. L’objectif de la rencontre a été de discuter autour de la transition. Au sortir de la rencontre qui s’est déroulée à huis clos, les acteurs politiques ont fait leurs commentaires.

 

Cellou Dalein Diallo (UFDG) : « Il n’y avait pas de programme ni ordre du jour »

« Lorsqu’on a reçu l’invitation, on a compris c’est une rencontre de prise de contact. Parce qu’il n’y avait pas de programme ni ordre du jour. La rencontre a permis à beaucoup de participants de s’exprimer après avoir écouté le président du CNRD. Dans son intervention, il a dit qu’il souhaitait avoir la contribution de tous les partis dans la construction de cette transition dans la définition de ses termes, de ses missions. Beaucoup de gens se sont exprimés. Je pense que nous allons nous retourner dans nos états-majors et dans nos alliances respectives pour essayer de formuler par écrit notre vision et nos propositions que nous allons soumettre aux nouvelles autorités. Nous étions réconfortés d’apprendre que personne ne sera exclu et que les propositions qui seront faites dans la mesure du possible pour l’intérêt supérieur de la nation seront prises en compte. Donc allons à l’ANAD pour voir si nous pouvons harmoniser nos positions par rapport justement à ces propositions que les partis politiques devraient faire à l’attention du CNRD ».

 

Sidya Touré (UFR) : « donner notre vision de cette transition qui doit permettre réellement de bâtir les fondements d’un État nouveau »

« Nous sommes venus dans un premier temps,  nous avons écouté le colonel Mamady Doumbouya qui a exposé son point de vue sur les raisons pour lesquelles ils sont rentrés dans cette nouvelle phase et la volonté qu’ils avaient de sortir par le haut. Il a insisté sur le fait que depuis l’indépendance il y a eu un échec collectif de l’intelligence en Guinée et même des militaires et que cette fois-ci dans un cadre inclusif nous puissions nous retrouver pour porter une Guinée nouvelle. Au niveau des partis politiques j’ai été le premier à prendre la parole, nous avons apporté notre soutien à cette démarche et je dois dire que nous allons déposer à notre niveau, un mémorandum avec le FNDC dont fait partie l’UFR, le PEDN et le MODEL  pour donner notre vision de cette transition qui doit permettre réellement de bâtir les fondements d’un État nouveau qui puisse nous permettre d’aller au développement parce que c’est ce que la population attend de nous ».

 

Dr Ousmane Kaba (PADES) : « pressons-nous raisonnablement »

« Je pense que les militaires ont voulu rencontrer la classe politique. Vous savez que nous sommes dans un régime d’exception qui s’appelle une transition. Donc il est important que les acteurs se rencontrent et échangent pour savoir d’abord comment on va gérer la transition et comment on va en sortir. Il a été constaté, en tout cas ce que j’ai entendu des différents acteurs, c’est qu’ils sont unanimement conscients du bon travail qui a été fait par la junte militaire. Parce qu’il y avait un coup d’Etat constitutionnel que nous avions dénoncé à l’époque et dans ces situations il n’y avait que le changement militaire qui pouvait mettre fin à cette dérive. Donc ceci étant, comment est-ce que nous voyons l’avenir ? Ils ont invité la classe politique à réfléchir. Chacun a donné son point de vue. Dans une deuxième étape, nous allons nous concerter entre nous, pour qu’ensemble avec les militaires nous puissions convenir d’un agenda de la transition. Il faudra qu’on soit d’accord sur la mission qui est de restaurer l’état de droit ; sur les objectifs à convenir pour une élection libre et transparente qui est acceptée de toutes les parties. Mais il faut pour cela, des changements institutionnels. Il faut une nouvelle constitution, il faut un nouveau parlement, il faut des lois. Donc pressons-nous raisonnablement ».

 

Dr Faya Millimouno (Bloc Libéral) : « pour que la Guinée tourne définitivement le dos à ces mouvements récurrents »

« Au sortir de cette concertation, nous pouvons retenir que l’espoir existe, nous pouvons retenir que l’opportunité est là; elle est à prendre. Pour que nous la prenions, il faut que le système disparaisse et pour que le système disparaisse, il faut que nous travaillons tous à implémenter la rupture et cette rupture ne se créera pas en un jour ni en un mois. Nous prendrons le temps qu’il faut en évitant les erreurs du passé pour que la Guinée tourne définitivement le dos à ces mouvements récurrents »

 

Abdoulaye Kourouma (RRD) : « il faut auditer les deux dernières décennies »

« Nous sommes dans une situation où les militaires doivent rester militaires. Doivent agir militaires, c’est-à-dire être pragmatiques. S’ils ne sont pas pragmatiques, ça ne sert à rien. Il y a eu beaucoup de choses dans le pays-là. C’est-à-dire il faut assainir l’administration. Il y a eu des crimes économiques qu’il faut punir, il faut auditer les deux dernières décennies, il faut mettre les institutions fortes et crédibles en place. Il faut que ce soit une transition pour le peuple… Peu importe la durée de la transition, c’est le fondement d’une République qui nous concerne nous au niveau de notre parti. Moi je n’ai pas eu la parole. Mais si j’avais la parole, j’allais juste demander de ne pas humilier l’ancien président de la République ».

 

Dr Makalé Traoré (PACT) : « Nous sommes tous prêts à les accompagner »

« C’était pour voir dans quelle mesure nous pouvons avancer. Naturellement, les attentes sont très importantes et les défis sont grands. C’est vrai qu’il y a beaucoup de discours. Mais moi j’ai souhaité que ces nouvelles autorités aient la force de porter tout ça. Et que Dieu les protège et guide leurs pas qui sont encore très fragiles. C’est ce que j’ai dit et c’est ce que je souhaite… S’il m’est demandé d’apporter ma contribution, naturellement, je pense que je ne suis même pas la seule. Il y a une espèce d’unanimité autour des autorités. Nous sommes tous prêts à les accompagner honnêtement pour la Guinée et pour le bonheur des Guinéens ».

Il est à noter qu’après les acteurs politiques, le Col Mamady Doumbouya va recevoir les coordinations régionales.

Avec  guinee7.com

guest
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Tronka
18 septembre 2021 12:44

@Jacques Oui mon cher Jacques bonjour. La roue du destin tourne, en espérant le meilleur pour la Guinée. J’ai eu une certaine conviction dans les projets de société du Prof, nous sommes infiniment à la recherche d’une perfection insatiable de notre imperfection. -Des choses correctement faites par le Prof qui resteront gravées dans la mémoire collective. – Des choses mal assumées, non ou mal faites, des erreurs de casting, la mise à jour de notre conscience nous oblige à les reconnaître. L’homme parfait n’existe pas. – J’écris depuis des années avec la liberté d’acquiescer ou contester lorsque cela me paraissait… Lire la suite

Mory Sylla
18 septembre 2021 00:17

france,sorcier,tu es finit en Afrique.Tu es découvert. Pays sorcier.Tous les Africains savent maintenant qui tu es,dérriére ta fumée de mensonges grossiers.
Tu as mangé ton totem.La france appartient au passé cauchemardesque de l’Afrique. Un passé de mensonges,de coup d’etats et de violations de la Loi.Notre futur s’annonce radieux,dans la Loi, sans la france pour nous encombrer comme elle le fait dépuis 500 ans.La france est encombrante.Très encombrante pour l’Afrique. La france est pire que le corona pour l’Afrique et ses institutions.

Mory Sylla
17 septembre 2021 23:03

Chretiens de Guinée,flechissons les genoux et prions pour l’echec retentissant des putshistes hors la Loi.
Musulmans de Guinée,allons prier. Les Donzos,rentrez en brousse pour prier pour la Guinée. C’est votre pays.
Les prieres là vont arreter les mutins.Dieu n’a pas besoin de kalachnikovs pour renvoyer ces mutins hors la loi en caserne.

Jacques
Jacques
17 septembre 2021 15:37

Je redis. Depuis 2015 cz régime était aux soins palliatifs mais Dr s’est acharné à le défendre bec et ongles Dr vous avez fait notre possible.

Jacques
Jacques
17 septembre 2021 14:47

Bonjour Dr. Je vous ai toujours lus depuis dans des années avec un petit virage à gauche récemment. Il faut accepter l’échec du prof alpha durant son règne Depuis 2015 jai regretté son voté de 20a0., car voté pour une rupture et il s’est basé sur ces dignitaires Conté. 30 ans d’opposition et une fois au perchoir aucun premier ministre ne sort de tes rangs. Et pourtante.Rpg que moi j’ai connu était remplie tous les hommes toutesrégions. j’ai fier de mon pays que quelques fois et tout récemment le cas d’ebola déclaré en Rci. La.guinee n’a jamais été autant riches… Lire la suite

Tronka
17 septembre 2021 14:45

@Jacques
Erratum:
Lire: super Tron
Avec mes excuses
Tronka

Tronka
17 septembre 2021 07:08

@Jacques Bonjour **vous dites Super Tronka** Vous me donnez un peu trop en superlatif, je ne pense pas avoir les qualités requises pour être dans l’arène des supers! Cependant, je vous en remercie néanmoins pour cette marque accordée. Il faut bien rigoler dès fois, c’est important pour notre santé. Alors pour l’essentiel: Ici sur ce forum, j’étais parmi les premiers à réclamer absolument la publication de l’audit dirigé par le Dr Ousmane Kaba pour l’expertise de l’époque Conté. Malheureusement, le Prof Alpha, pour des raisons sui lui sont propres en a décidé autrement. J’ai été comme beaucoup d’autres profondément déçu.… Lire la suite

Jacques
Jacques
16 septembre 2021 16:13

Super Tron. Alpha a eu 10 ans de faire le nettoyage et auditer la gouvernance de Conté. Rien. Maintenant on doit auditer la poride Condé pour pouvoir avancer. Le tigre ne clame pas sa tigritude mais bandit en tigre. Y solonka.

Tronka
16 septembre 2021 14:03

Shams Deen écrit: ****Il faut souhaiter le bonheur pour les nôtres sans en faire une haine viscérale pour les autres guinéens.************* Oui Tamboura, la haine est l’opium de la médiocrité, refusons la. Dans cet univers multifacette du commun des mortels, personne n’est parfait. Le Prof Alpha obéit à ce principe comme tout le monde. Savoir séparer le vrai de l’ivraie: -Par conscience, on doit lui reconnaître ce qui a été réalisé et de toute façon, il n’est plus président mais souapiti, kaleta, Les batis hôteliers etc. Resteront toujours à l’actif du patrimoine guinéen. -De la même manière, on conçoit que… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
16 septembre 2021 08:38

Africain Pour les gens du rpg ,il y avait deux catégories de personnes , Ceux qui étaient là se contentant juste de la présence AC à la tête du pays malgré son incompétence et sa légèreté avérées ceux ci sont généralement ceux qui voyaient juste le nom de famille pour ne pas dire ethnisistes ,ils étaient non seulement MÉPRISÉS par AC mais aussi réduisait leur adhésions au type juste à leurs comforts oubliant la misère de l’immense majorité de guinéens et des leurs. La deuxième catégories étaient des profitards de tous poils qui n’avaient aucun engagement moral à respecter, et… Lire la suite

Tronka
16 septembre 2021 07:25

Africain écrit: ***C’est extraordinaire leur comportement face à une junte qui a mis fin à leur pouvoir. Même pas un brin d’orgueil face à la situation.**** Mon cher! *Il n’est interdit à personne de se poser de bonnes questions.* Je réitère qu’il aurait été préférable que le Pr Alpha parte autrement que de cette manière, c’est une lapalissade. On admet aussi dans nos croyances que l’homme naît avec son destin( ce concept peut-être discutable philosophiquement). La concertation, une occasion à la portée de tous pour s’exprimer et c’est de cette façon que la Guinée avancera. Si l’on considère que ceux… Lire la suite

BADOU
BADOU
15 septembre 2021 21:36

J’ai lu qu’Aziz Ba voulait une transition de 3ans minimum et 5ans maxi, alors ce n’est plus de la transition. 18mois suffisent largement. Les conditionnalites de nouvelle constitution, celle de 2010 améliorée fait parfaitement l’affaire, un recensement de la population et un fichier electoral consensuel est accessible avec les entreprises europeennes et NTICS, le financement peut être rapidement trouvé au niveau de nos partenires traditionnels, Tous les cadres demissionnaires de l’epoque CONDE (gassama diaby, sakho, barry etc…) peuvent constituer l’ossature dun gouvernement de transition. Apres les elections qui seront inclusives, transparentes democratiques et la methode du senegal avec proclamation provisoire… Lire la suite

Africain
Africain
15 septembre 2021 09:54

« Même le RPG ! » dixit Kaou Labe

Vous le dites si bien.

C’est extraordinaire leur comportement face à une junte qui a mis fin à leur pouvoir. Même pas un brin d’orgueil face à la situation.

Kaou Labe
Kaou Labe
15 septembre 2021 07:16

Ah ces politicards !
 » Au CNRD , Tout le monde , il est beau Tout le monde , il est gentil  » !
Nous allons vous accompagner disent ils , TOUS .
Même LE R P G !
Loups deviennent Agnesux !
Bla Bla Bla creux , Capharnaüm indescriptible !
Ah ces politicards !
Au Secours , ILS REVIENNENT !
( Je reste avoir peur pour notre Peuple )

Mory Sylla
15 septembre 2021 04:33

Un militaire c’est au front. Nos grands soldats forts et gaillards sont eux dans des combats d’arrière garde et de coup d’état sans honneur.Nos militaires ne vont jamais au front. Mais pourquoi? Ils préfèrent rester derrière à parader dans les tenues et pour faire coup d’état 😁😁😁 C’est plus aisé et “sécurisé”.Aucun de ces fanfarons ne sait se battre. 😁😁😁 ils se “battent” toujours contre les civils sans arme. Ça c’est pas un vrai combat ça.Depuis le temps de Conté. C’est leur habitude ces vauriens et faiblards. Ils ne sont bons qu’à térroriser les populations dans leurs coups d’états stupides… Lire la suite

Mory Sylla
15 septembre 2021 03:51

Nous prions au nom de nos ancetres,pour la Guinée,et non la france, que ce coup foire et se retourne contre ses concepteurs.Rien n’est joué.Que le Président Alpha Condé soit restauré. Que ce coup échoue lamentablement. Qu’un grand vent de confusion s’empare des putshistes. Que ce vent comme un tourbillon renvoie ces gueux analphabètes a leur place: dans les casernes. Que les collabos retournent en france,le pays auquel ils ont prété allégiance.Que la confusion s’empare de ces vendus.Seul Dieu peut arreter la france qui veut nous opprimer. A cause de nos richesses.La france a déjà échoué en Guinée.

BADOU
BADOU
14 septembre 2021 22:29

Salut à mon frere T DIALLO, cela restera toujours un plaisir de te lire et de partager l’essentiel de tes idées quant à l’evolution de notre pays la Guinée Cela est vrai que l’on etait offusqué par le comportement de Alfa Conde et son clan quand l’etnostrategie etait portée à un niveau de repugnance incroyable, un cynisme , un entêtement, un aveuglement. toutes les mauvaises choses etaient destinées à l’opposition particulierement à CDD, à ses militants qui étaient reprimés, tués jusque dans les cimetieres, leurs parents violés, violentés, humiliés. On voyait ce chef d’etat ricaner, insultait, faisait passer de mauvais… Lire la suite