La déchéance de la prédiction volcanique des 16 et 18 mai 2021 à Paris. (Docteur Solian Konaté)

0 0 votes
Évaluation de l'article

 De Charly Teddy : « Dans le brouhaha des paroles vaines, le silence est l’éloquence du sage. »

Les experts de la cartomancie d’un FNDC et affiliés qui n’existent en réalité que dans les hallucinations, et qui avaient pourtant prédit que Paris de Victor Hugo allait connaitre un séisme volcanique de magnitude défiant même l’échelle de Richter, sont tombés plus bas qu’un ver de terre !

Les bruits de tout ordre et les effluves de cette prédiction étaient si retentissants que même les habitants de la planète Mars avaient commencé à se tenir prêts à changer de résidence.

Cette symphonie initialement iconographiée comme la plus volcanique des séismes par les déclarations aussi fantaisistes qu’autoritaristes, prédisait un inversement de la terre parisienne !

Un situs inversus avec risque de migration de la tour Eiffel à la place de notre Dame etc.

Et pour cause, une virtuelle arrivée du Président de la République, le professeur Alpha Condé, à paris.

Les rayons du soleil aussi puissants qu’ils soient, ne font aucun bruit pour éclairer ce vaste infini de l’univers, si grand si profond.

Le bruit est-il devenu un stratagème pour travestir à tout prix et pour distraire l’écosystème des opinions !

Comme dit un proverbe Français, « Le temps, c’est comme une lime qui travaille sans bruit. »

Cette prédiction des cartomanciens du FNDC,prédisant une démonstration aussi stridente qu’orageuse les 16 et 18 mai 2021,devant réunir semble-t-il les admirateurs désespérés de l’emphase, a enfin livré ses secrets !

« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. » Du célèbre Confucius.

Hallucinations visuelles ou réalité, le monstre volcanique initialement annoncé a fini par le bruit d’un grillon champêtre qu’on entend tout l’été.

Hé oui, pour ceux qui ne savent pas, Paris n’a pas tremblé, le ciel n’est pas tombé sur l’ile, la terre continue son mouvement de révolution et de rotation.

-La journée du 16 mai on comptabilise à peine une trentaine de personnes regroupées à quelques centaines de mètres du Trocadéro. L’accès à ce dernier ayant été refusé par la police. Il faut dire que cette interdiction a faussé les plans des organisateurs qui comptaient sur les touristes pour gonfler la foule !

-La journée du 18 mai, un deuxième fiasco d’affilée, quelques personnes à peine visibles au lieu de rassemblement.

Ces deux manifestations ou du moins celle du 16 mai qui devait, au dire des organisateurs regrouper à Paris tous les Guinéens résidant en Europe, s’est tenue sur un petit bout de terrain aussi décevant qu’un vent d’été qui s’épuise à soulever une plume d’oiseau !

Ne dit-on pas que le diable se trouve dans les détails :

-Un orateur de la journéedu 16 mai que nous taisons le nom par humilité, et qui est encore et malheureusement au stade des émotions archéennes précambriennes, a choisi comme thème la fibre communautariste -ethnique en indexant l’ethnie malinké comme complice des assassinats de, tenez-vous bien, quatre millions huit cent quarante mille Peuls en Guinée !

Quelle opiniâtre exiguïté conceptionnelle !

Une insulte versus l’humilité de la nation guinéenne.

Nous espérons, en dépit de nos divergences politiques, que Mr Cellou Dalein Diallo manifestera son désaccord avec ce discours néandertalien et ethnique.

En attendantque les magiciens du FNDC nous inventent des images pour combler les bèches d’une carence dans la mobilisation, les dés de la déconfiture sont jetés.

L’incapacité d’être à la hauteur de ses propres prédictions, un véritable naufrageauto infligé du FNDC et affiliés.

L’exploitation de l’image des morts comme fonds de business politicien par un groupuscule aux ambitions déraisonnables est fort regrettable.

Nous exigeons le respect absolu de tous les morts, quelle que soit la cause, de 1958 à nos jours :

-Respect des morts que vous exhibez avec une amnésie sélective et espiègle comme victimes du pouvoir guinéen !

-Respect de tous nos hommes et femmes en tenue sauvagement assassinés, alors qu’ils étaient en plein exercice au service de la nation !

-Respect des morts liés à la tragédie du 22 novembre 1970, perpétrée par la barbarie portugaise et ses complices, et au centre de cette sordide affaire, les 360 citoyens guinéens sauvagement privés de leur vie en plein sommeil ! Et j’en passe.

Le Président de la République dans sa pleine et inébranlable souveraineté, se réserve le droit absolu et à tout moment de venir en France quelle que soit la nature du voyage ! Et promis le soleil ne changera pas de trajectoire.

Le Président se réserve aussi le droit de répondre ou non à une invitation !

La liberté est synonyme de souveraineté et la Guinée n’entend faire la moindre sous-traitance de cette dignité retrouvée grâce aux énormes et mémorables sacrifices consentis par nos valeureux devanciers dans l’unité et la concorde, sans barrière ethnique en 1958.

« Celui qui ne connait pas l’histoire est condamné à la vivre. » Karl Marx.

Docteur Solian Konaté Praticien Hospitalier  France

Membre du bureau Section RPG-ARC-EN CIEL France

guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Issiaka Konaté
Issiaka Konaté
30 mai 2021 20:18

Cette opinion est pleine de leçon en ce sens qu’elle rappelle à certains qui ont perdu la raison du sens de la patrie et qui, finalement confondent la lutte et l’engagement politique menés pour un parti politique à une lutte contre la souveraineté de l’Etat. Le destin de la Guinée comme toujours se décide et se décidera en Guinée et par les guinnéens. Cependant, notre pays reste un partenaire de tous les pays du monde y compris la France dans le strict respect réciproque de sa souveraineté, comme aime d’ailleurs à le rappeler le Président Pr Alpha Condé. A vrai… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
22 mai 2021 17:24

Youssouf Merci d’avoir compris la difference abyssale entre nous et nos voisins par la faute dont fait preuve notre gouvernance volaille avec des discours creux vides . Il y a deux jours c »est son porte voix qui menacait dans une radio de partir parce que un animateur a demandé de faire intervenir un jeune politicien aliou bah pour lui porter une contradiction. Cest ce porte voix qui passe pour un type brillant. Je me demande bien comment un élève seul dans une classe peut ne pas être premier et dernier à la fois pendant la composition. Il est mediocre et… Lire la suite

Youssouf Bangoura
22 mai 2021 13:41

Shams Deen, Merci pour le mail, je suis allé voir l’article, il faut dire que même si on ( je ) aime pas trop Ouattara et Macky Sall, ils sont de très loin meilleurs que notre président. J’aurais beaucoup aimé aujourd’hui un Guineen compétent et travailleur à la place du président Alpha Condé. Quand on voit le niveau de l’exploitation des capitaux chinois dans des pays qui n’ont pas un rapport de longue date avec la Chine par rapport à nous, on se dit que la seule chose qui nous manque aujourd’hui est d’avoir un président compétent. Macky et Ouattara… Lire la suite

Youssouf Bangoura
22 mai 2021 13:04

Baren soumah Encore moi pour le complément de mon dernier commentaire, je viens d’écouter le député uninominal de Mandiana qui appelle la route en construction de Kankan-Mandiana, la route de la honte. Une route de 85 petits Kims, que cela fait 7 longues années, qu’elle n’est pas terminée même pas la moitié construite alors que d’après, Kaba guiter à encaissé la somme totale . Le pouvoir d’alpha Condé à pour mission essentielle de rendre certains malinkes, leurs proches et de son entourage riches. Partout dans tous les secteurs clés de l’ économie Guineenne, il y a que des malinkes (… Lire la suite

Youssouf Bangoura
22 mai 2021 10:34

Baren Soumah, Entièrement d’accord avec ton dernier commentaire, peu importe le pays avec lequel on fait affaire tant que nous n’avons pas des dirigeants compétents, honnêtes et patriotes, nous serons toujours soumis et exploités. Je suis découragé de notre pays, hier, j’apprends par la rtg que Kassory exhorte son ministre des travaux publics puisque l’hiver Guineen arrive bientôt et que la construction de la route Coyah- Kindia n’avance pas du tout alors que cela fait trois ans depuis que la première pierre a été posée sur une petite distance de 135 kms, d’envisager une contournante ou une déviation c’ est… Lire la suite

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
21 mai 2021 22:33

@ Youssouf Bangoura, « Les pays n’ont pas d’amis » disait de Gaulle. L’expression « Ils n’ont que des intérêts » a été logiquement comprise et ajoutée à cette citation. Ceci est valable pour tous les pays. Pour les néocolons comme les français, tout comme pour tous ceux qui aspirent à devenir des néocolons comme les chinois, les russes et les turques. Ils ont tous compris que nous sommes toujours « serviables et corvéables à merci » comme disait l’autre et que nous avons des élites complexées et incompétentes. Bref, nos pays sont pauvres à cause de la corruption et du manque de patriotisme de nos… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
21 mai 2021 20:18

Youssouf Patriote je comprends bien ta position vis a vis de la france et je sais aussi ce que notre pays a subit et continu de subir avec la france. Je sais aussi la campagne que mène la france et sa presse contre la presence chinoise;malgré cette campagne la cote d’ivoire et le Sénégal sont mieux coté en chine que la Guinée qui a été le premier pays a etablir (une sorte de tète de pont de la presence chinoise en Afrique et cela ( en ce moment même ;la chine finance un port sec en cote d’ivoire pour une… Lire la suite

Youssouf Bangoura
21 mai 2021 12:07

Shams Deen, Bonjour, détrompe toi, cette rencontre était l’unitiative personnelle du président français. Le but caché est de montrer à nos petits chefs d’états africains que la France a la capacité et veut un développement de l’Afrique, chose qui est à mille lieu de la véritable pensée française. Il faut jamais perdre de vue en tant qu’africain, que le pouvoir central français mène une guerre sans merci contre la présence chinoise, turque et russe en Afrique en ce début du 21 ème siècle. Ce n’est pas pour rien que les médias français diabolisent la présence de ces pays en Afrique.… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
20 mai 2021 19:56

Youssouf La france est un passage obligé pour beaucoup de pays africains en plus cette rencontre a été commandité par lensemble des grands créditeurs du systeme financier international sur son volet DTS ( Droit de Tirage Speciaux) qui est une sorte de stock d’argents prets à être liberer pour les pays qui sont en difficultés ou besoin de financements . Tous les grands y étaient et les pays serieux en afrique aussi donc si la France a trouvé necessaire de desinvité ou refusée dinviter la Guinée c’est due â une raison. Notre président a cru bon de dire à Abidjan… Lire la suite

Tiekourani
20 mai 2021 12:04

Docteur Konaté, d’abord ce n’est le nombre qui légitime la justesse d’un combat. Même si c’est une personne qui lutte pour cause noble c’est bien. Dénoncer les dérives du régime alpha condé est une noble cause et ça je félicite les trente personnes qui sont sortis. Ensuite, Docteur, les gens ne sont pas sortis parce que notre bourreau national n’était pas invité et donc n’était pas là. Nous ne nous battons pas contre la personne d’alpha, nous nous battons pour que notre pays soit un pays de droit, un pays qui respecte la vie humaine, un pays d’amour et d’entente… Lire la suite

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
20 mai 2021 10:48

Alpha Condé a été « désinvité » par les autorités françaises.¹
Je suis sûr que les organisateurs de la manifestation contre sa présence en France ont aimé cette « déchéance ».
@ Youssouf Bangoura,
Les problème est que pour eux, être invité en France est le seul paramètre de respectabilité. Il paraît que le vieux président guinéen est inconsolable depuis cette « désinvitation ».

Youssouf Bangoura
19 mai 2021 18:30

Moi, je ne supporte plus Alpha Condé mais je suis sincèrement content du fait qu’il ne fût ni invité et ni venu en France pour le simulacre d’un sommet organisé uniquement pour montrer aux naïfs et soumis chefs d’état de notre continent que la France vaut encore quelque chose et se soucit du devenir de l’Afrique. Macron et sa France n’ont rien à foutre de la mauvaise situation économique de ce continent, il veut se faire voir et essayer d’ensoliver l’image négative de son pays en Afrique. Ce n’est rien d’autre qu’une communication. Quant aux membres de l’ opposition en… Lire la suite