Legislatives du 16 fevrier: les religieux contre, la Cours constitutionnelle favorable…

0 0 votes
Évaluation de l'article

Alors que les responsables religieux (chrétiens et musulmans), dans une déclaration conjointe rendue publique, ce lundi 27 janvier 2020, demandent au président de la République de repousser les élections législatives initialement prévues le 16 février prochain, la Cours constitutionnelle vient de déclarer  « irrecevable pour défaut de qualité » la requête introduite par l’opposition, demandant le report des élections législatives prévues le 16 février. 

Merci de lire ci-dessous l’arrêt de la Cour Constitutionnelle. 

guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Tiekourani
30 janvier 2020 08:23

Bamce mieux tard que jamais, au mois les leaders religieux ont joué et continuent de jouer positivement leur partition. Il faut encourager les actes positifs que de continuer à tous rejeter. Le problème de notre pays c’est la justice. Le prophète paix et salue sur lui nous enseigne qu’un peuple peut prospérer dans la mécréance mais jamais dans l’injustice. Alpha condé est une partie de notre problème, mais pas tout le problème; le problème c’est cette clique de cadres bandits et corrompus jusqu’à la moelle épinière. L’exemple patent ce sont ces personnes qui sont à la cour constitutionnel. Prenez un… Lire la suite

Tiekourani
29 janvier 2020 08:16

Que Dieu maudisse cette cour et toutes les personnes qui y sont. Que l’enfers soit leur dernier demeure.
Nous noterons que ces gens ont eu l’occasion de sauver ce pays des dérives mais qu’ils ont choisi leur ventre et bas ventre au détriment de leur peuple.
Mr Mamadou Lamine Bangoura, c’est un escroc de pure espèce,
Mr Amadou Diallo, c’est un violeur de mineur qui est connu de tout son entourage,…
Tous des bandits.

Bamce
Bamce
29 janvier 2020 06:56

Étant musulman, je tire mon chapeau au clergé de Guinée, ils sont plus honnêtes que les soi-disant musulmans de Guinée (c’est mon avis).

Les Leaders religieux et communautaires n’ont pas jouer leurs rôles à temps…..De toute façon, Alifa Kone s’en fout d’eux. C’est un homme sans foi, éducation, culture,

Leaders religieux corrompus notamment les soi-disant musulmans.