la loi de finances rectificative-2021 : la junte relève des anomalies et met en garde DAAF et Cie

0 0 votes
Évaluation de l'article

A la faveur d’un point de presse ce samedi 23 octobre au palais de la nation, le ministre secrétaire général de la présidence de la République qui avait à ses côtés le gouverneur de la banque centrale de la République de Guinée et d’autres cadres des ministères en charge des finances et du budget, est revenu sur les grandes lignes qui caractérisent la loi de finances rectificatives promulguée récemment et soulevées des poches de dépenses jugées fictives.

D’abord, le CNRD relève dans la loi de finances rectificative adoptée par l’Assemblée nationale avant la chute du régime déchu, une hausse globale des dépenses qui, selon le document lu par le gouverneur Lounceny Nabé, suscite des interrogations.

 Dans cette LFR, on constate l’inexistence de mécanisme de certaines dépenses dans les institutions et départements ministériels concernés, le manque de rigueur dans la répartition des dépenses publiques, le manque de rigueur dans la répartition des dépenses publiques, l’insuffisance d’outil de planification des recettes mobilisables, l’insuffisance de mécanisme de contrôle de la mobilisation et de sécurisation des recettes, la mauvaise répartition des dépenses budgétaires sans prise en compte de l’orthodoxie financière. A cela s’ajoutent des prévisions de dépenses pour des structures quasi inexistantes ou non actives à savoir la CENI, le Haut conseil des collectivités, la haute cour de justice, etc. », a relevé le gouverneur de la banque centrale, Lounceny Nabé.

Par ailleurs, aux yeux du CNRD, cette loi LFR soulève assez d’autres interrogations car les lignes budgétaires allouées aux dépenses de la présidence de la République, à l’Assemblée nationale, à certaines institutions républicaines et certains ministères ont connu des augmentations faramineuses sans aucune explications solides.

Pour maintenir la légalité budgétaire, le CNRD a promulgué cette loi de finances rectificatives le 29 septembre dernier. Après cette promulgation, le CNRD a invité les chefs de division administratives et financières des départements ministériels et des établissements publics à caractère administratif, au respect strict des mesures ci-dessous mentionnées :

 Le respect scrupuleux des dispositions de la loi organique relative aux lois de finances, en ses articles 25 et 28 ;

– Les dépenses de personnels pour toutes institutions républicaines et les départements ministériels son renvoyés aux crédits correspondants figurant dans la loi de finances initiales, exercice 2021 ;

– La soumission des demandes de décaissement à une analyse et validation ;

– La production des rapports de l’ensemble des opérations effectuées de façon mensuelle et

– L’exécution de la loi de finances rectificatives 2021 de façon intégrale dans son volet recette.

Avec Mosaiqueguinee

guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
27 octobre 2021 09:26

Mory Sylla c’est la Guinée que j’aime pas un homme pour cela, je ne garde aucune position intransigeante . Si un homme politique que j’aime pas pour une raison ou pour une autre et que cet homme fait quelque chose d’appreciable pour le pays, je ne pourrais ne pas le dire et l’encourager. Je ne rejette aucun homme et aucun parti politique en Guinée, ce qui m’intéresse plus que tout aujourd’hui en cette fin d’année 2021 ( dans 2 mois ) est le développement de la Guinée, peu importe de qui et quel parti cela viendraient . Je ne me… Lire la suite

Mory Sylla
25 octobre 2021 13:11

Attention dée Baldé ufdg.
Youssouf est imprévisible. Il aime jouer à l’imprévisible.Il ne faut pas vite te réjouir avec lui. Lui il n’est pas constant dans ses positions.C’est l’héritier de JMD en Guinée 🇬🇳 😁ha ha ha. Demain il peut te surprendre.
Il faut aller doucement avec Bangoura. Il virevolte sans crier gare. Moi maintenant avec lui,il faut toujours vérifier. Ne prends jamais rien pour argent comptant. Il aime beaucoup jouer aux imprévisibles. Il jouait tellement avec les ufdzé sur Guineeactu. Entre 2 élections il est ufdg,mais le jour du vote,il dit a qui veut l’entendre qu’il vote RPG 😁

Last edited 7 mois plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
24 octobre 2021 06:46

Comme je l’ai déjà écrit sous un autre article, Doumbouya va nous obliger nous qui sommes contre son coup d’état , s’il continue comme ça à le soutenir. Car il est en train de mettre à nu tous les systèmes de corruption qui ont été mis en place sous gal Conté et sous AC . J’espère que tous ceux qui seront appelés à travailler avec lui, auront la même vision des choses , qu’ensemble, ils suivront cette voie pour le salut de notre pays .