Medias fermés en Guinée car  » le journaliste se prend en chroniqueur, en opposant, en critique… » O. Gaoual Diallo

0 0 votes
Évaluation de l'article

CONAKRY-Le porte-parole du Gouvernement est une nouvelle fois revenu ce vendredi 5 juillet 2024 sur les raisons de la fermeture de certains médias en mai dernier en Guinée. Ousmane Gaoual Diallo qui s’exprimait lors d’une conférence de presse a lancé un défi aux détracteurs de cette mesure controversée.

 

« Ce qui s’est passé ici et qui a conduit à la fermeture des radios, ça ne se faisait qu’en Guinée. Je mets au défi n’importe quel média de me sortir une émission dans un pays comme celles qui se passaient en Guinée, y compris la France. Il n’y a pas une émission politique en France où on donne la parole à un citoyen, où le journaliste se prend en chroniqueur, en opposant, en critique…donnez-moi l’émission, on va l’écouter tous. Surtout quand c’est de nature à exacerber les tensions dans notre pays. Personne ne laisserait faire ça », a déclaré le porte-parole du Gouvernement.

 

Ousmane Gaoual Diallo a également répondu à certaines ONG de défense des Droits humains qui, selon lui, ont un regard décalé par rapport à la situation des droits humains en Guinée. Le ministre des Transports fait un parallèle, tout en insinuant que ces ONG font du deux poids deux mesures.

« Quand les gens ont commencé à prendre d’assaut les médias pour parler de l’Etat français en Nouvelle Calédonie, mais il est où le leader. Il est arrêté et enfermé à Paris. Lui, on ne dit pas que c’est un prisonnier politique alors qu’il ne réclame que l’indépendance. Avez-vous vu Amnesty International dire qu’il y a prisonnier politique enfermé à Paris parce qu’il réclame l’indépendance de la Nouvelle Calédonie ? NON. Imaginez si quelqu’un le faisait en Guinée ici, on s’en donnerait à cœur joie.

Leur lecture ne traduit la réalité de notre pays. Les leaders politiques qui ne sont pas en Guinée ici, personne d’entre eux n’est interdit ici ou ne fait l’objet de poursuites. Parce que même Cellou Dalein n’a pas fait l’objet de poursuites en Guinée. Il a été juste convoqué comme beaucoup d’autres acteurs qui sont là et qui ne sont pas exilés. On ne dit pas tout est parfait en Guinée, mais cette imperfection touche tous les pays. En nouvelle Calédonie lorsqu’il y a eu les violences, il y a eu des morts par balles, l’internet a été coupé, les réseaux sociaux fermés. C’est en France et c’est récent », a sèchement répondu M. Diallo.

Africaguinee.com

guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Tiekourani
Tiekourani
8 juillet 2024 11:19

Si seulement vous saviez qui est ce type qu’on appelle ousmane Gaoul vous n’alliez pas perdre votre temps à écrire sur ce énergumène. J’ai fini par comprendre que parce que DIEU aime Cellou Dalaine qu’IL ne lui a pas donné le pouvoir avec des personnes comme les ousmane. Il faut qu’il endure afin que tous les déchets sortent de l’UFDG. Ousmane n’avait il pas insulté une Dame mariée qui a des enfants, simplement pour des raisons politiques. C’est depuis ce temps j’ai pris ma distance de cet homme et j’ai appris à le connaître. Si vous le connaissez, savez son… Lire la suite

Tag
Tag
7 juillet 2024 19:01

Quel hableur, ce Ousmane Gaoual!!! Comme beaucoup avant lui, il se sert peut-etre de CDD pour paraitre utile a son maitre et ainsi garder son boulot. Je ne le prendrai au serieux que lorsqu’il aura eu le courage de se pointer seul au siege de l’UFDG. Il n’a meme pas reussi a empecher le renouvellement du bureau federal de l’UFDG de Gaoual malgre l’implication du Prefet (Militaire), je doute qu’il y parvienne a Conakry.

Mais quelle ordure quand meme, ce type. De tous les transhumants politiques en Guinee, il n’y en a jamais eu d’aussi volubile et ennuyeux.

BAMCE
BAMCE
7 juillet 2024 09:25

OUSMANE GAOUAL qui a menti sur son père et sa mère, frapper et foutu son frère en prison, à écarter ses frères et sœurs dans l’héritage de leurs parents, à pris comme ennemi son bienfaiteur d’hier (CDD),…se retourne contre les médias qui l’on permis de se faire connaître et l’on permis d’avoir la liberté d’expression en Guinée.

Last edited 8 jours plus tôt by BAMCE
Kaou Labe
Kaou Labe
6 juillet 2024 12:13

Pauvre Oismane Gawal ! N’avoir pas encore ACCEPTÉ que la Nouvelle Calédonie RESTE UNE COLONIE , releve d’un manque d’honnêteté intellectuelle. Voyons ! Si les KANAKS réclament L’INDÉPENDANCE, c’est parcequ’ ILS SONT COLONISES .  » LE CAILLOUX  » n’est PAS LA FRANCE. Pourquoi amene-t-on ce BRAVE KANAK en France ? Comme Samory, comme Alpha Yaya , comme Amadou Bamba Bah , comme Mohamed 5 , Toussaint Louverture et tant d’autres , c’est purement un EXIL COLONIAL . La Calédonie est 3fois plus éloignée de la France que la Guinee , notre pays . Et pourtant NOUS AVONS DEMANDE et OBTENU… Lire la suite

BAMCE
BAMCE
6 juillet 2024 09:28

OUSMANE GAOUAL plus cynique, arrogant et méprisant que lui n’existe. Je me demande si ce type, il ne se dit pas que le privilège et le pouvoir qu’ils ont usurpé n’est pas éternel

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
5 juillet 2024 23:09

Quand on est à la mangeoire et avec tous les privilèges du pouvoir, on oublie tout le passé et on défend l’indéfendable .Ce même gaoual qui vomissait hier sur le pouvoir d’Alpha Condé, défend aujourd’hui la dictature cruelle, qui emprisonne à volonté, tue les manifestants et ferme la bouche à tous ceux qui essaient de dire que ça ne va pas .A l’exception des viols collectifs, doumobouya a fait tout ce qui est reproché à dadis .Le nombre de morts sous son règne macabre, dépasse celui sous dadis . Les 160 jeunes soldats massacrés de la garde d’Alpha Condé et… Lire la suite