Oups ! On acte les vingt-quatre mois, go ! (Par Soulay Thiâ’nguel)

0 0 votes
Évaluation de l'article

Nous y voilà ! Patatras ! Rata tata ! Taratata ! Finis les tralalas. Et tous les blablas à peu de poids. Nous y sommes ! Parce que le bon sens a pris la place du roi. Il nous était offert un choix, un seul choix aussi léger un petit pois à soulever même avec un seul doigt. Certains ont quand même eu les moyens d’alourdir cette petite noix. Mais aussi lourd qu’ils aient voulu que le fardeau soit, la charge est arrivée sous le bon toit. Malgré les spasmes et les fantasmes. Malgré les sarcasmes et les humours à précoces orgasmes.

On a attendu les mots et les rototos de la CEDEAO, tel un faux père noël à la barbe mal coupée et un oh-oh mal léché. Et la CEDEAO a causé. Vingt-quatre mois, c’est calé on dirait Pépé Kalé. Les dix points de la Transition tout aussi actés. Le chronogramme va sereinement se dérouler. Parce qu’il sort d’une forge soutenue. Il est le résultat de contenus vus et revus, d’une concertation détendue, sous–tendus de positions patriotiquement défendues, d’arguments pertinemment soutenus. Sans retenue, la Guinée mise au-dessus de tous les sous-entendus, tous les malentendus, des éternels refus et des sempiternelles paroles dont on n’est jamais repus.

Mais, anga maama nous y voilà ! Et Dieu nous voit ! Terminés les atermoiements à couper les poils du cul en quatre. Elle était ouverte la voie. Même si on nous a seriné des arguments à la noix. Elle est confortée par l’organisation sous-régionale dont on attendait la voix. Si ce n’était pas un sujet aussi sérieux que celui de la Guinée presque de tout dépourvue, on aurait ironiquement dit vous avez joué et vous avez perdu. On se serait offert un joli menu, de soli-doundoumba bien émus. On se serait aimé comme des amants éperdus, jusqu’à l’extinction derniers froissements cramés de nos corps velus, jusqu’au dernier soupir de la nuit et au premier sourire d’un soleil illuminant nos corps détendus.

Alors, en bons joueurs que vous êtes, pas si bêtes, venez rejoindre la fête. Allez, faites pas la tête. Je vous le dis tout net : On est ensemble et c’est ensemble qu’on becte dans la même assiette. On va tous se trémousser sur une piste inquiète de nos chouettes embrassades. Avec un peu de tambours et beaucoup de trompettes, on s’égosillera de voix fluettes à se péter les luettes. S’il est vrai en tout cas que tous nous n’avons qu’une seule quête : celle de faire de la Guinée une terre à l’abri des incessantes convulsions, des éternelles appréhensions, des hurlements d’une politisation à outrances suffocations, si tant nous admettons que c’est vraiment vrai que nous voulons tous la construction d’une solide Nation.

A fakoudou, nous y voilà ! Je vous le confirme ! Venez boire un coup. La coupe est exempte de tout tabou. Même sans le sou, on ne vous cherchera pas les poux. À la table des mets au succulent goût, même les retardataires auront leurs bols sans faire de jaloux. On sait qu’on se tape tous les jours des bouchons de dégoût. Alors je comprends que vous soyez en retard avec vos costards et boubous. Même si vous êtes en retard et que vous traînez des pieds mous, personne ne vous tiendra rigueur pour vous traîner dans la gadoue. Nous sommes de la même famille vous et nous. On n’est pas de sauvages loups, ni ripoux, ni filous, pour ne pas être capables de se parler sincèrement. Puisque c’est la Guinée qui gagne comme on dit ici trivialement.

Frérots, nous devons avancer ensemble bon an mal an. Nous avons perdu assez de temps. Nous avons fait kouyé suffisamment. Faut quitter vos cachettes maintenant. Bon, j’avoue que vous n’étiez pas caché vraiment. On voyait un peu vos boubous et costards flotter ici et là de temps en temps. Un coup en Europe chez un p’tit blanc qui vous fait toutes sortes de serments. Un coup en Afrique chez les mêmes décideurs bedonnant. Tantôt dans une radio face à des journalistes pédants. Tantôt sur une estrade face à sympathiques militants, qui caressent vos egos à coups d’épuisants applaudissements. Kouyé là n’a qu’à finir maintenant. Sinon on va sortir cravache et vous tâter le popotin sans ménagement. Non ! Je rigole seulement. C’est juste un peu d’amusement. Pas la peine de rompre la poche lacrymale de vos yeux rougeoyants. C’est juste histoire de vous prouver qu’on peut se détendre tranquillement, que la Guinée attend de nous tous qu’on lui colle de belles étoiles au firmament, fièrement dans ces fiers moments.

Anga sagati nous y voilà ! Les facilitatrices ont fini avec paroles de la terre et du ciel. Paraît qu’elles vont déposer le papelard de la parlotte au colonel. Elles ont fait le job en toute indépendance. De leurs corps elles ont tiré mille dépenses. Parce que la Guinée mérite qu’on éprouve tous ces silences, qu’on extirpe toutes ces souffrances, qu’on lui érige de fortes défenses qui résisteront à toutes les sortes défiances et de déviances. Parce que nous avons mieux à faire qu’à continuer à nous regarder en chien de faïence. Parce la Guinée mérite réjouissance, pas de démence, de luminescence, pas d’incandescence, de décence, pas d’indécence. Parce qu’on doit bien lui faire l’amour à la Guinée, pas la violer. Parole de colosse de colonel foutrement bien galonné.

Voilà pour le foulëdi que je suis et mon kiff : Trancher tout le temps dans le vif. Je sens qu’on va me sortir ce bon vieux poncif : On n’a rien compris de ton gros français connement offensif. Je leur rétorque que je m’en cogne ! Je leur rétorque d’aller voir papa dico pour choisir quelques mots au pif. Alors, à défaut de me gratifier le crâne d’un bon petit lift, ils se contenteront de me voler un peu de mes tiffes. Voilà qu’en petit gueulard doublé d’un inconscient chétif, sûrement qu’ils réussiront à me choper un poil ou deux poils tardifs pour les gérer à la six, quatre, deux. Et en attendant qu’ils apprennent un peu de mon gros français, attend je vais faire ce que je sais bien faire, en petit trouillard et gueulard que je suis : je ferme ma gueule et je dégage !

Soulay Thiâ’nguel

guest
23 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gandhi
Gandhi
31 décembre 2022 22:20

Africain, Thianguel a raison, les peuls se croient plus malins que les autres. Résultat ils n’ont jamais dirigé le pays. Ils ont donc commencé à se regarder le nombril pour éviter de rejeter la faute sur les autres et se remettre en cause. Les nouvelles générations pensent différemment. Je crois qu’il ne manque pas grand chose pour qu’ils prennent leur destin en mains, et Doumbouya est un excellent catalyseur malgré les apparences…
Wait and see…

Africain
Africain
31 décembre 2022 18:56

@ Le Pan-Africain,

Concernant votre dernier commentaire; si je fais dans la facilité en termes d’analyse, je vous dirais que les « STIGMATES SOCIAUX » sont encore plus FRAIS au sein de la communauté peule qu’au sein de la communauté malinké. Mais en réalité, les « choses » sont beaucoup plus compliquées que cela.

Africain
Africain
31 décembre 2022 18:32

@ Tag, Vous l’aurez compris, je partage en partie le constat de Le Pan-Africain et j’apporte la précision pour ce qui concerne les extrémistes quand lui il parle de toute la communauté. Et ce sont les mêmes extrémistes qui se sont pris à Gl Baldé de la Gendarmerie sous l’ère Condé en le traitant de tous les noms d’oiseau sur guinéeactu à cause de sa SEULE participation en tant qu’officieux PEUL au pouvoir d’AC. Un internaute et contributeur assidu qui se reconnaitra ici, est sorti leur lasser en substance : « Ne venez pas pleurnicher après quand les officieux peuls ne… Lire la suite

Last edited 1 mois plus tôt by Africain
Africain
Africain
31 décembre 2022 17:47

@ Gandhi,   Merci de lire  » contextualisation » à la place de « conceptualisation ».   Pour le reste, le lien vidéo que je commente est largement explicite pour faire un lien entre les dénonciations virulentes d’antan de Thianguel et la virulence des attaques dont il est victime.   En outre, dans une de ses sorties médiatiques de plus d’une heure de vidéo, c’est le même Thianguel qui s’était pris en poular à toute sa communauté de leur manque de solidarité à l’endroit des manifestants. Il disait en substance à l’époque que si tous les peuls Guinéens sortaient pour manifester contre AC,… Lire la suite

Last edited 1 mois plus tôt by Africain
Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
30 décembre 2022 22:51

“ De toute facon, lui et Ousmane Gaoual ne sont que des faire-valoir sans la moindre influence sur quoique ce soit. Ils n’ont personne derriere eux, a par leur famille directe (meme pas sur pour Ousmane Gaoual).” En 2010, je voyais beaucoup de personnes sous-estimer Alpha Condé de la même façon que d’autres avaient certainement sous-estimer Sekou . Ils ont payé le prix fort. A votre place, je ne serais pas si prompt à dire que Ousmane Gaoual ne vaut rien. Tous les leaders politiques en Guinée puisent leur poids politique de leur communauté. Yacine Diallo et AST sont tous… Lire la suite

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
30 décembre 2022 22:43

@Africain, Merci d’avoir partagé ces informations ici surtout que Feu Kader que je ne savais pas. J’ai vécu dans trois régions naturelles de la Guinée ( mis à part la HG) et d’expérience je n’ai vu un groupe ethnique qui peut être aussi intolérant envers ses fils. Les témoignages que vous avez partagez ici prouvent que ça existe partout mais curieusement en HG , ils trouvent toujours le moyen de mettre les différents de côté pour se focaliser sur l’essentiel: la conquête du pouvoir politique . Et ça leur réussit . Je leur dis 👏 bravo . Je vois mal… Lire la suite

Tag
Tag
29 décembre 2022 00:04

@Africain et Pan-Africain Il faut etre precis dans vos propos. Il n’y a aucune forme d’extremisme ici a l’egard de Thianguel. Qui parle de ce bonhomme ici a part lorsque lui-meme se fend d’un article pour cirer les pompes a son assassin de patron ou narguer les victimes de celui-la ? Personne. A titre personnel, si ce Thianguel a eu une quelconque influence a l’UFGD, cela m’a totalement echappe parce que je n’en ai entendu parle que lorsqu’il a ete oblige de fuir le pays lorsqu’Alpha Conde avait voulu l’inclure dans le faux complot d’attaque de son domicile. De toute… Lire la suite

Gandhi
Gandhi
28 décembre 2022 23:48

Africain, moi j’attends toujours une réponse…

Africain
Africain
28 décembre 2022 11:52

@ Le Pan-Africain Il faut arrêter de parler de toute la communauté. Il est évident qu’il y a CERTAINS membres de la communauté peule qui sont dans l’extrémisme et qui sont très actifs politiquement et intellectuellement depuis bien longtemps. Pour votre information, ce que vous dénoncez n’est pas à l’apanage des seuls extrémistes de la communauté peule, renseignez vous bien. En outre ; je vous cite : « …Le Général Bouréma Condé et tant d’autres cadres Maninka s’étaient illustrés par leur zèle dans la répression des militants du RPG… » ; ces cadres et leurs familles respectives ont été trainées dans la boue au temps… Lire la suite

Last edited 1 mois plus tôt by Africain
Gandhi
Gandhi
26 décembre 2022 19:01

Africain peut-il expliquer ce qu’il veut dire avec cette phrase « ses propres dénonciations d’antan qui étaient aussi sans limites et sans recul intellectuel; sans conceptualisation » ?
En effet avant de commenter, il est toujours bon d’éviter de se méprendre sur la sémantique !!!

Gandhi
Gandhi
25 décembre 2022 22:53

Chacun défend ses intérêts comme il l’entend, et il est le seul à les connaître. Donc sur ce point beaucoup peuvent être d’accord. En revanche, il n’est point besoin de jouer les carpettes (à moins d’en être une) en écrivant des textes ou en faisant des déclarations serviles, notamment pour des criminels (tous ceux qui ont dirigé le pays l’ont été). Que dire également des Tibou ou Kiridi qui traversent les régimes comme si de rien n’était. C’est de ce genre d’individus dont la Guinée doit se passer, car ceux qui aiment les girouettes se feront toujours avoir.

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
25 décembre 2022 00:32

Oh je comprends bien pourquoi est ce que Soulay est attaqué mais je me dis qu’il faut du recul venant de cette communauté. Le Général Bouréma Condé et tant d’autres cadres Maninka s’étaient illustrés par leur zèle dans la répression des militants du RPG sous Conté mais n’empêche qu’ils ont été des éléments du régime de Alpha . Comme pour dire qu’il faut éviter de traîner dans la boue les cadres de sa communauté juste parce qu’ils se rapprochent du pouvoir. C’est pourquoi je demande qu’on laisse Soulay tranquille, qu’il fasse son petit bonhomme de chemin ainsi que tous les… Lire la suite

Africain
Africain
24 décembre 2022 11:32

@Le Pan-Africain https://m.facebook.com/100051617405083/videos/comment-lutter-contre-la-violence-anti-peulh-de-letat-guin%C3%A9en-et-des-forces-de-s/1105807137035635/ Je vous invite à visualiser et écouter attentivement cette publication ci-dessus de Thianguel qui date de l’ère Condé. Vous comprendrez pourquoi CERTAINS membres de la communauté PEULE ne peuvent pas le « laisser en paix ». En arrière-plan de cette vidéo de dénonciation de Thianguel, l’image de Colonel Doumbouya ne cesse de revenir en boucle où il apparait par endroit « jouer » avec les cadavres. Tout cela en dit long sur cette sortie de Thianguel… Par ailleurs, l’acharnement ou le dépassement de la limite à son endroit est en rapport avec ses propres dénonciations d’antan qui étaient aussi sans limites… Lire la suite

Last edited 1 mois plus tôt by Africain
Tiekourani
Tiekourani
21 décembre 2022 10:27

Certains guinéens sont ainsi on peut rien ils ne changeront jamais.Dès qu’un fulbeh donne son opinion, cet opinion devient celui de toute la communauté comme si ce dernier avait reçu mandat de parler au nom de la communauté.

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
20 décembre 2022 22:49

Ce que je vois sur ce forum est à l’image de ce qui se passe sous d’autres et dans des petits groupes de discussions. C’est quelque chose que j’ai longtemps observé.
On ne peut pas être pur et noble quand on joue à un jeu aussi sale que la politique surtout en Afrique .

Tag
Tag
20 décembre 2022 21:53

@Le Pan-Africain

Tu accuses les Fulbe a tord. Pour le moment, je vois Ghandi, BAMCE et moi-meme de critiques a l’egard du papier de Thianguel. Nous ne sommes pas les « Fulbe »; nous sommes nous-memes. Addresses-toi a nous et essaies d’eviter de generaliser nos opinions aux Fulbe.

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
20 décembre 2022 03:27

Je vois rarement les Maninkas ou les Sösés s’acharner autant sur leurs congénères comme le font les Fulbe .
J’ai peur pour l’avenir politique de Ousmane Gaoual par exemple quand on sait la rapidité avec laquelle les Fulbe cassent tous ceux qui ne sont pas considérés comme “purs”. Dès qu’un tel se démarque un tant soit peu, il est écrasé. La politique est une chose “sale” et il faudra qu’on s’habitue à cela . Cette attitude de noble est certes louable mais on ne vit plus du temps de l’aristocratie mes frères .
Laissez Mr Soulay en paix .

Last edited 1 mois plus tôt by Le Pan-Africain
BAMCE
BAMCE
19 décembre 2022 07:42

Ce type (THIANGUEL) est comme la majorité des personnes qui ont bénéficier d’un décret de Doumbouya, ils ne travaillent pas pour la Guinée, mais pour Doumbouya et son CNRD. THIANGUEL est devenu un leche-cul, un larbin, un prostitué politique.

Gandhi
Gandhi
18 décembre 2022 01:32

Pitoyable. Je connais Thianguel, je ne jugerai donc pas son ralliement à Doumbouya, la situation est dure en Guinée, et il est trop facile de jeter l’eau du bain. Il faut faire vivre sa famille et un travail est nécessaire pour le faire. Et ce qui est valable pour lui de mon point de vue, l’est pour n’importe qui. En revanche je ne supporte pas qu’on ait de la merde dans les yeux : des membres du FNDC sont emprisonnés parce qu’ils critiquent ce régime de tueurs et de criminels. On peut faire semblant de travailler pour l’Etat (qui n’existe… Lire la suite

Tag
Tag
18 décembre 2022 01:16

Dans la tradition peuhle, on ne peut pas plus vous mepriser en vous traitant de « Ngamakala houn » (bouffon de cour). Voila ce qu’est, en realite, ce petit con qui croit, en plus, que son insipide et merdique francais est matiere a plastronner. Esperons seulement qu’il se rend compte que le bout de ces deux ans represente la date d’expiration officielle de son sejour a la mangeoire. Ensuite, il faudra, comme les Kiridi en leur temps, trouver le moyen d’entrer dans les bonnes graces des futures maitres, ce qui ne devrait pas etre difficile pour un bouffon de cour parce que… Lire la suite