Présidentielle au Sénégal : le Premier ministre Amadou Ba candidat officiel du camp présidentiel

0 0 votes
Évaluation de l'article

Le président sénégalais Macky Sall a désigné samedi 9 septembre son Premier ministre Amadou Ba comme candidat de son camp à la présidentielle de février 2024, totalement indécise.

Amadou Ba, 62 ans, a moins de six mois pour convaincre les Sénégalais de lui confier la direction du pays après des années économiques et politiques difficiles, mais avec l’espoir de tirer profit des nouveaux revenus pétroliers et gaziers à partir de 2024.

Le président Sall l’a ouvertement chargé, s’il est élu, de poursuivre sa politique de grands chantiers visant à développer le pays et le sortir de la pauvreté. Mais Amadou Ba risque pour cela de devoir affronter la concurrence dans son propre camp, la fin prévue des années Macky Sall ayant attisé les convoitises. 

Macky Sall, élu en 2012 et réélu en 2019, a annoncé en juillet qu’il ne briguerait pas un troisième mandat. Il avait maintenu pendant des mois l’incertitude sur une éventualité qui soulevait les objections constitutionnelles d’un grand nombre et qui passe pour avoir nourri de vives tensions dans un pays par ailleurs considéré comme un pôle de stabilité dans une région troublée.

Expérience

Le camp de Macky Sall a alors donné carte blanche au président pour choisir un candidat. Macky Sall a attendu deux mois pour trancher parmi une dizaine de candidatures déclarées. Parmi elles, Amadou Ba faisait partie des favoris.

Amadou Ba avait pour lui son expérience : chef du gouvernement depuis septembre 2022, ministre des Affaires étrangères jusqu’en 2020, et auparavant parmi les premiers rôles pour mettre en œuvre le plan d’émergence économique du président en sa qualité de ministre de l’Économie et des Finances de 2013 à 2019.

Macky Sall a fini par réunir les chefs de sa coalition au palais présidentiel samedi après-midi pour délivrer le verdict qui tenait la classe politique en haleine. « Nous avons retenu Monsieur Amadou Ba, actuel Premier ministre, comme candidat de Benno Bokk Yakaar (BBK, la coalition gouvernementale) et de la grande majorité présidentielle », a-t-il dit dans un message lu en sa présence par son Haut représentant, Moustapha Niasse. Amadou Ba « pourrait être un leader rassembleur » au-delà de la coalition, et « il connaît également très bien le plan Sénégal émergent pour assurer la poursuite des politiques économiques, sociales et environnementales », a-t-il ajouté.

« Choix cohérent »

Le chef de l’État a invoqué la diversité du parcours d’Amadou Ba, inspecteur des impôts sorti de l’École nationale d’administration et de magistrature de Dakar. Il a loué ses « qualités d’humilité, d’écoute ».

La connaissance des dossiers, le langage policé d’Amadou Ba, pas coutumier des controverses, passent pour inspirer la confiance des partenaires, y compris étrangers. Il est aussi crédité d’un réseau très dense, y compris chez les chefs religieux, très influents.

La désignation d’Amadou Ba a été entérinée par la réunion des leaders de la coalition autour de Macky Sall et en direct à la télévision nationale. Benno Bokk Yakaar a publié sur les réseaux sociaux une photo d’Amadou Ba, présenté comme « le candidat de BBY » et « le choix cohérent pour une victoire dès le premier tour ». La désignation d’Amadou Ba devrait appeler rapidement un remaniement ministériel.

Le ministre de l’Agriculture démissionne

La décision du président Sall risque cependant de nourrir certaines amertumes. L’actuel ministre de l’Agriculture, Aly Ngouille Ndiaye, un des prétendants à l’investiture, a prévenu préalablement qu’il ne se désisterait pas. Il a annoncé sa démission du gouvernement sur les réseaux sociaux samedi soir. Il est temps pour lui « de relever de nouveaux défis », a-t-il dit.

La candidature d’Amadou Ba « est la seule et unique candidature de Benno Bokk Yakaar », a prévenu Macky Sall. « Je lance un appel vibrant pour l’unité à tous les candidats à la candidature », a-t-il ajouté.

En tout, une trentaine de candidatures sont déclarées pour la présidentielle du 25 février 2024. La collecte des parrainages doit commencer fin septembre. Le Conseil constitutionnel validera ou invalidera les candidatures fin décembre.

Avec le renoncement de Macky Sall, mais aussi l’incarcération de l’opposant Ousmane Sonko, les Sénégalais sont plongés dans un flou sans précédent quant au nom de leur futur président.

Avec AFP

guest
18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
18 septembre 2023 20:06

« Si j’étais là-bas,mon conseil aux nôtres serait le profil un peu bas. »

Vont ils entendre ce conseil? Vont ils garder profil bas? Je l’espere bien pour leur propre bien. Il faut juste se referer a l’episode ADO et la misere que les Burkina Be ont vecu pour s’en rendre compte.

BADOU
BADOU
17 septembre 2023 22:11

fouta Marina…
Tag…

BADOU
BADOU
17 septembre 2023 22:00

T’as kesk tu as bien vu alfa condé est à des années nuit de macky sall qui reste un président exceptionnel dans la lignée des présidents de qualité du Sénégal
oui je dis souvent quil est difficile de distinguer les peuples du Sénégal de la guinee du Mali par le patronyme ce sont les mêmes toure diallo ba sow barry kouyate keita traore etc…
donc les extrémistes traitent amadou ba de guineen pour juste passée une intox
ke fouta djallon fouta toro fouta Marina fouta fouladou jusqu’au nigeria au soudan c le peuple peul qui habite ces contrées…

Kaou Labe
Kaou Labe
17 septembre 2023 09:44

Shams ,
Ok et merci pour l’information.
Salam

Shams Deen
Shams Deen
16 septembre 2023 15:45

Kaou Labé Plusieurs personnes me disent avec une certaine certitude des origines guinéennes des deux et certains antis ont franchis le pas il faut éviter que les enthousiasmes habituels à l’évocation de certains noms deviennent des boulets d’où ma prudence. Il faut relativiser les choses et ne pas trop s’accrocher pour éveiller des soupçons. Si j’étais là-bas,mon conseil aux nôtres serait le profil un peu bas. Si le gars passe il ne pourra être que bon pour nous ici Entout cas il ne sera pas une misère pour nous. La seule chose qui manque à l’appel est la libération de… Lire la suite

Last edited 8 mois plus tôt by Shams Deen
Kaou Labe
Kaou Labe
16 septembre 2023 08:44

Shams ,
vous dîtes avoir  » un peu d’informations sur Macky et Ba concernant la Guinée … » .
Mon frère , voulez-vous partager
 » ce peu d’informations » SVP ?
Shoukrane Habibi !
Salam

Tag
Tag
15 septembre 2023 16:06

Bangoura, Avec toi, c’est toujours le monde a l’envers. Tu encenses Alpha Conde et descends Macky Sall. Pourtant entre le Senegal sous Macky Sall et la Guinee sous Alpha Conde, c’est le jour et la nuit. Mais c’est peut-etre parce que tu n’as jamais mis les pieds au Senegal. A cela, il faut ajouter Macky Sall a choisi d’epargner a son pays une descente aux enfers en declarant qu’il n’avait pas l’intention de se presenter pour un 3eme mandat alors qu’Alpha Conde, lui, a precisement fait le choix contraire et est responsable du chaos dans lequel nous sommes en Guinee.… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
15 septembre 2023 13:29

Africain,

pourtant une très bonne question de Jacques, on sait tous que Macky le corrompu a renoncé à sa succession par les puissantes manifestations qui ont endeuillé le Sénégal . Etant l’idole de Ouattara le dribbleur, il peut bel et bien imiter ce dernier .

Vous vous souvenez certainement le conseil donné par un député du parti Pastef, en recommandant à des possibles prétendants à la succession de Maky de ne pas manger et de boire chez ce dernier .

Shams Deen
Shams Deen
13 septembre 2023 23:05

Kao Labé
J’ai un peu d’informations sur Macky et Ba en ce qui concerne la Guinée exactement comme la femme de Gon .
Il ne faut pas que nos émotions attirent l’attention des autres pour aller fouiller ici et là.
Ce qui reste à Macky est la libération de Sonko dont l’empêchement ruinerait sa stature si notre notre est meilleur il gagnera.

Il ne faut pas aussi prendre l’interrogation de jacques au degré 1.

Last edited 8 mois plus tôt by Shams Deen
Kaou Labe
Kaou Labe
13 septembre 2023 09:12

Salam Shams , C’est vrai . TOUT PEUT ARRIVER à TOUT MOMENT ! C’est pourquoi je dis « Ala ka bon « . De quoi demain sera fait est DIVIN ! Mon frère ,  » LES COMPETENCES  » de X ou Y ne relevent pas , alors absolument pas , des EMOTIONS ( ÇA veut dire quoi d’ailleurs ?) Shams , si vous savez quelque chose et que vous l’utilisiez pour l’accomplissement de vos objectifs, quelqu’ils soient , je dirais que VOUS ETES COMPETENT sans aucune EMOTION . Vous êtes juste APTE à CECI ou CELA . Wassalam , frère ! PS… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
12 septembre 2023 21:04

Kao Labé Salam Un petit tour dans l’histoire récente du voisinage a peut être inspirer Jacques a poser cette problématique ,en termes clairs le cas GON COULOUBALY qui a finalement décidé Ouattara de rempiler pour le troisième, Même si de bonne foi ce dernier avait choisir publiquement AGC dont la mort avait abattu le président Ouattara. sachant que MACKY a été contraint par la vérité donc il est normal qu’un monsieur tel se pose cette question. Des fois il faut lire entre les lignes pour comprendre ,tous ne sont pas émotifs avec les nouvelles du voisinages et même de chez… Lire la suite

Last edited 8 mois plus tôt by Shams Deen
Africain
Africain
12 septembre 2023 07:39

« J’espère que Mr Ba restera vivant jusqu’aux élections ? » dixit Jacques

Etrange cette interrogation !

Kaou Labe
Kaou Labe
12 septembre 2023 06:34

Ce  » Frère Jacques  » est un  » Bon Oiseau  » !
Il se demande si AMADOU BA SERA EN VIE JUSQU’AUX PROCHAINES ELECTIONS SENEGALAISES !
 » FRERE JACQUES  » , arrêtez de propager LA MORT , LA MORT , LA MORT , même au delà de votre périmètre d’assassinat.
Serez vous là quand Amadou Ba sera Élu Président du Sénégal ?
 » ALLAH LE KA BON  » !
N’oubliez pas !

BAMCE
BAMCE
11 septembre 2023 21:22

Jacques

J’ai l’impression que vous vous radicaliser un peu mon cher.

Jacques
Jacques
11 septembre 2023 15:34

Abdou, tu fais le bilan de Macky à la place des sénégalais. J’espère que Mr Ba restera vivant jusqu’aux élections ? Macky est poussé vers la sortie,

BAMCE
BAMCE
11 septembre 2023 09:37

Un bon choix, j’espère qu’il remportera la présidentielle haut la main, le Sénégal ne peut confier le pays à l’excité SONKO. Un pseudo panafricaniste comme il y’en a partout actuellement.

BADOU
BADOU
10 septembre 2023 13:04

Oui le bon choix pour la continuité du programme de macky sall senegal émergent dont amadou ba en est lexecutant tout comme macky avec Wade il en est le principal co concepteur macky à fait 1 excellent travail et même ses opposants le reconnaissent et les plus aigris lui reprochent que sur le plan des idées des considérations totalement subjectives il a quasiment dans une équité territoriale emarquable apporté l’eau l’électricité la santé la sécurité l’éducation les infrastructures routières les pistes rurales sur l’ensemble du pays sans distinction aucune amadou ba est assurément un bon parti pour le Sénégal à… Lire la suite