Quel intérêt le CNRD a-t-il à gagner en refusant de faire déclarer les biens des membres de son gouvernement ?

0 0 votes
Évaluation de l'article

Pourquoi la déclaration des biens ne figure-t-elle pas dans la charte de la transition élaborée par le CNRD ? Est-ce une omission ? Est-ce par ignorance de la portée d’un tel acte ? Est-ce un acte prémédité pour se couvrir de possibles enrichissements ?

Les démocrates sont appelés à se poser des questions légitimes. Cet état de fait taraude l’esprit de moult observateurs sur la volonté réelle des nouvelles autorités de la transition à lutter contre la corruption sous toutes ses formes et à moraliser la vie publique.

La déclaration des biens par les membres du gouvernement doit être primordiale pour le CNRD. Du moins, s’il compte sincèrement mener sa lutte contre la corruption, la gabegie financière et que sais-je encore. Faire de cela une réalité passe forcément par l’obligation pour les membres du gouvernement de déclarer leurs biens.

Outre le fait que cela soit une coutume républicaine pour tous les dirigeants du monde, la déclaration des biens doit être obligatoire pour le CNRD pour la simple et unique raison que le président Mamadi Doumbouya, dans son discours de prise de pouvoir, s’est farouchement attaqué à la corruption. La création de la CRIEF est certes une des volontés traduites par le CNRD à lutter contre la corruption, mais il est obligatoire qu’il demande aux membres de son gouvernement de déclarer leurs biens.

Quand le colonel Doumbouya a pris le pouvoir le 5 septembre dernier, il connaissait bien les préoccupations de ses concitoyens. On peut citer un extrait de son premier discours :
« L’instrumentalisation des institutions républicaines, de la justice, le piétinement des droits des citoyens, l’irrespect des principes démocratiques, la politisation à outrance de l’administration publique, la gabegie financière, la pauvreté et la corruption endémique ont amené l’armée guinéenne, à travers le Comité national du rassemblement et du développement (CNRD), à prendre ses responsabilités.»

Ce constat était partagé par la totalité de la population de notre pays. Il faut alors qu’il fasse de la déclaration des biens des membres de son gouvernement une priorité, en vue d’être en cohérence avec lui-même et avec ses principes. C’est la moindre des choses qu’il puisse faire vu toutes ces annonces et promesses qu’il a formulées à l’endroit du peuple. Le peuple attend de lui de grandes choses, et la déclaration des biens en est une.

Le peuple de Guinée doit savoir ce que possédaient les membres du CNRD et du gouvernement lorsqu’ils sont entrés en fonction. Cette opération permet au peuple d’avoir une vision claire de leurs biens et d’évaluer l’évolution de leur patrimoine lors de leur passage en fonction.

Pour une question d’éthique, de morale mais aussi de cohérence dans les actions de lutte contre la corruption et de moralisation de la vie publique, chaque responsable devrait s’acquitter pour se couvrir de tout soupçon d’enrichissement car la CRIEF est une juridiction spéciale mais permanente.

En effet, ils peuvent être confrontés à la justification de leur patrimoine individuel à la fin de la transition car les crimes économiques sont imprescriptibles.

Il est donc impératif pour le CNRD de procéder à la déclaration des biens des membres du gouvernement s’il veut que le peuple les prenne au sérieux dans leur lutte contre la corruption et de la récupération des biens de l’État. Car, on ne peut pas nettoyer le péril fécal avec de l’urine et s’attendre à de la propreté.

SEKOU KOUNDOUNO RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC
MEMBRE DU RÉSEAU AFRIKKI NETWORK

guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
8 avril 2022 15:46

Bangoura,
il y’a même un chanteur de l’ufdg parmi eux,un minable individu qui se fait appelé diani Alpha.
Mais lui c’est un Ufdg. Il chante pour l’ufdg même s’il fait semblant. Dès que tu écoutes sa chanson,tu sais que c’est un Ufdg.
Koundouno,woulé menguè et diani alpha sont tous de l’ufdg. Fndc = ufdg.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
8 avril 2022 15:38

Oui Bangoura,mais il ne revient pas a l’énergumène là de dire ça.C’est eux,avec leur gars là,woulé Menguè,célui qui s’appelle pompeusement foniké Menguè,c’est eux qui étaient la tête de pont du fndc. Ce sont ces rats là qui dénigraient notre pays en france et partout.S’il y’a eu coup d’état,c’est le fndc. Donc ils doivent la boucler ces gens là,des nafiguis.Et puis le koundouno là même ressemble à fantômas. Regardes les films de Louis de Funès pour comprendre de quoi je parle. La seule différence est que ce fndc dans la photo est noir comme un sénégalais,koundouno N’diaye.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
7 avril 2022 22:19

Mory Sylla,

Koundouno a quand même raison, pour que la lutte contre la corruption soit efficace, il faut que ceux qui luttent sur le terrain nous montrent ce qu’ils ont comme biens ( terrain, maisons, voitures , avoirs bancaires ) .C’est une obligation .

Mory Sylla
7 avril 2022 18:16

Un papier fndc de merde.