Rencontre CNRD-Partis politiques: « bouche pleine ne parle pas », selon Baadiko

0 0 votes
Évaluation de l'article

Le déjeuner d’échanges entre le président Mamadi Doumbouya et les représentants de la classe politique guinéenne n’a pas été du goût de tout le monde. Selon  Mamadou Baadiko Bah, président du parti UFD et l’un des vice-présidents de la CORED, les problèmes de la Guinée sont suffisamment graves pour les évoquer autour d’un repas-causettes… 

Lisez plutôt un extrait de sa réaction….

Je n’ai pas assisté à la rencontre. Je ne suis pas à Conakry. Mais de toutes les façons, si en tant qu’un des vice-présidents de la CORED j’avais été désigné, je ne m’y serais pas rendu. Nous avons déjà eu il y a quelques jours un spectacle similaire avec le MATD, M. Mori KONDE.

Dans une situation politique comme la nôtre, le CNRD a suffisamment montré le peu de considération qu’il a pour la classe politique d’avant le 5 septembre 2021, avec les 15 sièges au CNT sur 81. Pire, tout le monde a noté l’immobilisme des autorités de la transition au plan politique, et son obstination à régner en solitaire, en suivant seul son agenda inconnu et à prendre des décisions d’autorité qui n’ont fait qu’aggraver la fracture sociale.

Dans ces conditions, nous ne pensons pas que le plus urgent pour les politiciens soit d’aller se remplir le ventre, rigoler et se taper sur les épaules avec les responsables de la transition. Les problèmes de la Guinée sont suffisamment graves pour mériter plus d’attention que des repas-causettes. Soyons sérieux! Bouche pleine ne parle pas.

La classe politique guinéenne dans sa quasi unanimité vient de faire un cadeau inespéré à ceux qui rêvent de l’éteindre, en montrant où sont ses véritables préoccupations. Ils auraient tort de penser que le peuple souverain est naïf.

Je ne sais même pas pourquoi, avant de monter dans le bus pour le palais, on n’a pas distribué des tenues militaires obligatoires, comme c’était une fois le cas pour le gouvernement. Il y a fort a parier que peu de convives auraient refusé d’enfiler le treillis. Cela aurait été encore plus convivial. Mais le décret a un prix…

Les rencontres des partis politiques avec les responsables de la transition sont tout à fait indispensables. Mais soyons sérieux. Le travail avant la grande bouffe, aux frais du Prince! Si on veut la réussite d’une véritable transition vers la démocratie véritable et féconde, dans un scénario à l’opposé des 2 transitions précédentes, la voie est toute simple. C’est celle du dialogue sincère. Il suffit de la suivre sans biaiser. Merci. »

 

Gbassikolo.com

guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
19 janvier 2022 20:24

Les sales mutins là nous emmerdent avec leurs conneries. Ils ont quelle qualité pour organizer la Guinée 🇬🇳 politiquement eux des soldats qui sont pour la plupart analphabètes?Aucune. Ils sont là pour amuser la galerie ces clowns.
Refusez de crédibiliser ces bandits,saletés morales et hors la Loi qui sont finis.Ces mercenaires seront dégagés.Vous donnez de l’importance a ces vauriens . Ne partez plus à aucun meeting avec ces chiens enragés. Laissez les se débrouiller tous seuls. Ils vont se mordre entre eux la bas car tout le monde connaît les mutins. On a vu Toumba et Dadis se mordre méchamment.

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
17 janvier 2022 21:04

Il faut se battre sans répit pour le départ sans condition de ce groupe illégal et terroriste de cnrd.Leur unique “argument” c’est la terreur.
Ils ne sont pas légitimes. Ils ont besoin de la violence et des menaces pour “s’imposer” sur le peuple pris en otage.
Maintenant c’est tout le peuple de Guinée 🇬🇳 qui est otage des mutins. Ils prennent des décisions sans notre autorisation dans les urnes. Ce sont des égoïstes qui défendent leur propre intérêt. Avec les armes.De vulgaires tôgôgninis sans intérêt.

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla
Africain
Africain
17 janvier 2022 11:22

Nous (l’ANAD) avons répondu à la question de la durée de la transition dans la « règle de l’art » par el biais d’une proposition qui peut être amendée, mise à jour ou encore qui peut être complétée.

Par ailleurs tout le monde connait le principe de ce genre de « réunions mondaines » que Baadiko dénonce maladroitement ici ou ce genre de rencontres politiques où l’essentiellement est souvent formalisé bien avant la réunion. Et cela nous à l’ANAD, nous l’avons faits.

Mory Sylla
17 janvier 2022 07:05

Eli Kamano a plus de valeur que le monsieur dans la photo là qui mange à tous les râteliers.
Baadiko n’est pas un leader. C’est un vrai faux leader que personne ne doit écouter.
Tant qu’il ne désavoue pas ces mutins.

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
17 janvier 2022 00:28

Il faut condamner le coup d’état et renier les mutins. Ils ne peuvent absolument rien vous apporter sauf gâter votre nom. N’acceptez pas cela.Ils ne vont pas durer.Vous ne serez plus crédibles en Guinée 🇬🇳 si vous ne condamnez pas ces mutins. Il faut agir maintenant. Il n’est jamais trop tard. La situation peut changer à n’importe quel moment. Les mutins ne maîtrisent pas le terrain. Le coup d’état est dangereux pour tout le monde. Ce n’est pas une question de personne,mais de principes. Il ne faut jamais tolérer un coup d’état. Pour rien au monde. Aucune raison ne justifie… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
17 janvier 2022 00:20

Vraiment mr. Baadiko(connu pour changer de direction sans aucune conviction)vous avez raison: portez un treillis. Comme leurs nouveaux partenaires les mutins. Mais aucun d’entre eux ne fera ça car ils méprisent ces mutins au fond de leur cœur. Ils refusent de s’habiller comme leurs nouveaux alliés. Mais pourquoi?? On n’est pas mutin et loyaliste à la fois. Il faut choisir un. Moi j’ai choisit d’être loyaliste. Sans aucun regret. C’est le loyalisme qui paie. La mutinerie détruit complètement le mutin. Ce qu’il faut célébrer avec joie.😊 Une société sans mutin est bénie de Dieu. Les mutins sont bénis par satan.

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
17 janvier 2022 00:15

Dixit l’auteur:
“ Je ne sais même pas pourquoi, avant de monter dans le bus pour le palais, on n’a pas distribué des tenues militaires obligatoires, comme c’était une fois le cas pour le gouvernement. Il y a fort a parier que peu de convives auraient refusé d’enfiler le treillis. Cela aurait été encore plus convivial…”😁ha ha ha….C’est ce que nous disons ici. Il ne faut pas marcher avec ces putshistes,sous aucune condition . Sinon tu vas enfiler treillis comme un milicien ha ha ha…. Un putshiste est un corona plus sida virulent. Il faut l’éviter. A tous les prix.

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla
Foulou
Foulou
16 janvier 2022 21:02

Exactement ce que je pense de cette rencontre. Les petits calculs pesonnels de nos leaders politiques feront le lit d’une transition catastrophique en Guinee.

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
16 janvier 2022 15:29

“ Je n’ai pas assisté à la rencontre. Je ne suis pas à Conakry. Mais de toutes les façons, si en tant qu’un des vice-présidents de la CORED j’avais été désigné, je ne m’y serais pas rendu.”
Ce monsieur n’était il pas membre de la dernière législature sous Alpha ? Il conteste cette rencontre parce qu’il n’a pas participé c’est tout .
Il n’est pas du genre à rester en dehors du jeu.