Guinée : Rails, Air Guinée, BCRG…liste des dossiers transférés à la Crief

0 0 votes
Évaluation de l'article

CONAKRY-Une dizaine de dossiers déjà audités seront transférés devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) installée ce vendredi 21 janvier 2022. Le Procureur Général Alphonse Charles Wright a instruit le procureur spécial près de la CRIEF d’engager la poursuite judiciaire sans délai conformément aux dispositions du code de procédure pénale. Découvrez ci-dessous la liste des dossiers cités. Ce sont :

1-L’audit de la société minière de Dinguiraye (SMD).

2-L’Audit de Futurelec

3-L’audit G.A.T.A.

4-L’audit de Séricom-Santullo

5- l’audit de la BCRG.

6-l’audit de la SGP

7-l’audit de la SOMCA

8-l’audit des SEMAFO

9-l’audit du projet coton,

10-l’audit du fonds koweïtien

11-l’audit Air-Guinée

12-l’audit de GINOMAR,

13-l’audit du Fonds d’Entretien Routier (FER)

14-l’audit Enco 5

15-l’audit CBK

16-L’audit du chemin de fer démantèlement et vente des rails.

Selon Alphonse Charles Wright, ces audits mettent en évidence des faisceaux d’indices concordantes de faits de détournement de deniers publics, faux et usage de faux en écriture publique, recel, vols aggravés, enrichissement illicite, corruption, abus d’autorité, blanchiment d’argent et complicité. Il précise que l’examen des résultats des travaux de ces différents audits ont permis au procureur d’obtenir et de prendre en compte cinq rapports définitifs à savoir : le Fonds koweitien, le rapport définitif sur le chemin de fer -Guinée, le rapport définitif sur la vente d’Air guinée, le rapport de définitif sur le projet coton, le rapport définitif sur GUINOMAR.

A cela s’ajoutent quatre rapports provisoires exploitable. Ce sont : Le FER, la BCRG, la société CBK, Futurelec Holding. Le procureur Général cite aussi sept autres rapports d’étapes pour les sociétés suivantes : La société Enco 5, la SMD, la société SGP, la société G.A.T.A de Santullo, la société Sericom, la société SOMCA ; la société SEMAFO.

Rapports de l’Inspection Générale d’Etat…

L’inspection générale d’Etat a relevé des faits de blanchiment, de corruption, de détournement de deniers publics, de faux et usages de faux en écriture publique et complicité.

  1. Le rapport définitif numéro 053/PRG/04/IGE/2021 en date du 20 septembre 2021, portant vérification de la rationalité des besoins dans le cadre du contrat numéro 2022/071 /1/4/1/1/018 entre le ministère de la santé et la société SGC TP Sabling.
  2. L’annexe du rapport portant sur le contrôle des effectifs de la masse salariale pour la période du 1er juillet au 31 octobre 2021 en date du 16 novembre 2021.
  3. Le rapport définitif en date du 29 Avril 2021.
  4. Le rapport définitif de vérification, du fonctionnement administratif de la dématérialisation de la chaine financière de la loterie nationale de Guinée (LONAGUI) en date du 07 mai 2021.
  5. Le rapport définitif portant vérification de l’effectivité des malversations financières révélées dans le rapport d’audit sur la paye du personnel de l’EDG en date du 23 décembre 2021.
  6. Le rapport définitif des procédures de passation et d’exécution du contrat de bail de l’immeuble R+7 devant abriter des unités de gestion des projets du ministère des TP en date du 29 juin 2021.
  7. Le rapport final portant sur le contrôle des effectifs et de la masse salariale pour la période allant du 01 juillet au 31 octobre 2021.
  8. Le rapport de la mission portant contrôle de la régularité des inscriptions et réinscriptions des étudiants à l’UGLC de Sonfonia.

« Il est constant que les faits précités sont constitutifs d’infractions qui portent gravement atteinte à la confiance publique et aux intérêts publics. Nul doute, que ces faits de corruption, de détournement, d’utilisation des biens publics à des fins personnels ; l’enrichissement illicite demeurent les causes premières des dérapages budgétaires fréquents », a indiqué M. Wright.

Avec Africaguinee.com

guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
27 janvier 2022 15:04

Foulou, toi aussi, non Mamadou Sylla ne représente aucune menace pour Doumbouya tout simplement, parce que son poids électoral est insignifiant, Mamadou Sylla ne peut bloquer ni autoroute et ni route de prince tu le sais bien .A part CDD, il y a que Sydia qui peut faire un peu, le reste c’est rien du tout .Il faut arrêter . Je ne connais pas les raisons pourquoi futurec et pas guiter mais certainement pas pour nuire Mamadou Sylla sur le terrain politique .Mamadou Sylla est comme Ousmane kaba, Bah Oury, Fodé mohamed soumah et Fama millimono, ils parlent plus pour… Lire la suite

Foulou
Foulou
24 janvier 2022 22:27

@Youssouf Admets que tout ceci n’est pas serieux s’il n’y a aucune trace de l’affaire de ces 700 millions de $ mais la societe privee de Mamadou Sylla y est. La junte va juste s’en servir pour essayer de demolir tous ceux qui pourraient les empecher de se maintenir au pouvoir. Si Mamadou Sylla soutenait la junte comme Faya Milimono il n’y a aucune chance que le nom de sa societe se retrouve dns cette liste. Pourquoi la societe de Kaba Guiter n’y est pas alors que le scandale de la construction de la route Kissidougou-Kankan est plus que vivant… Lire la suite

Foulou
Foulou
24 janvier 2022 22:18

Tout le monde sait que tout ceci est une simple chasse sorciere. De toute facon la junte n’a aucune legitimite a conduire ce genre de procedures parce qu’elle elle est justement une junte militaire que personne n’a choisi et il n’y a meme pas de constitution. Mais on verra tout chez les negres. Ce n’est pas pour rien que nous sommes derniers au monde.

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
24 janvier 2022 10:53

Baldé

tu n’as rien trouvé sur les 700 millions de Rio Tinto parce qu’il y a aucun compte ouvert au nom de cette somme . les 700 millions se trouvent sur les comptes des particuliers et ce sont ces comptes qui ont été bloqués là . Hier à la réponse d’un journaliste, le premier ministre a signifié que ces comptes sont bloqués jusqu’à ce que la justice remonte les origines réelles de ces sommes .

Tiekourani
Tiekourani
24 janvier 2022 10:10

L’audit de la societé Futurelec qui est societé privée appartenant à Mamadou Sylla. Le problème de ce pays est qu’il y a trop guignols en son sein.

Ces gens veulent noyer le poisson.

Shams Deen
Shams Deen
23 janvier 2022 19:40

Youssouf
Le flot a déjà commencé.

Balde
Balde
23 janvier 2022 14:15

Je ne trouve rien sur les 700 millions de Rio tinto. D’ailleurs, rien sur les détournements d’AC lui-même.

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
22 janvier 2022 18:53

Shams Deen,

c’est très bien, l’eau doit monter, on veut tout savoir .Ce pays a trop saigné .

Mory Sylla
22 janvier 2022 09:05

Les mutins veulent gagner du temps.
C’est pourquoi ils parlent “d’audits.”
Audit,audit,quel audit?
Quel audit les putshistes peuvent effectuer,sérieusement?Il ne revient pas aux mutins de conduire des audits dans un pays qui se veut crédible et respectable.
Eux ils sont pires que tous ces détournements combinés.
Il faut faire les audits sur les temps colons aussi pendant que vous y êtes. Pourquoi même ne pas aller jusqu’au temps de l’Empereur Samory Touré? Rien que des pitreries.
😊Du n’importe quoi. Le mutin c’est la honte.

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla
Shams Deen
Shams Deen
21 janvier 2022 23:37

Pour la BCRG ,L’OR laissé par la première république doit sortir ainsi que les 10 millions de $ US qu’un pauvre pays a donné à WolrdVision.

L’eau risque bien de monter .

Mory Sylla
21 janvier 2022 22:02

Mais pourquoi vous ne jugez pas les assassinats du cnrd??
Vous ne parlez jamais de ça. C’est scandaleux. Toujours l’argent.

Last edited 4 mois plus tôt by Mory Sylla