Activistes Politiques Incorrigibles-Bornés et dangereux pour la République ! (Réedition)

 Avertissement : Sur Rfi,  ce 20 janvier 2020, M. Sylla, porte-parole du gouvernement guinéen de passage à Paris, informait l’opinion internationale sur la tournure délétère et insurrectionnelle prise en Guinée par les incessantes  marches dont les auteurs distillent la haine, profèrent des injures et des menaces physiques contre tout  citoyen qui ne les  approuverait pas. Leurs déclarations publiques violentes véhiculent  des appels à l’insurrection populaire, le but étant d’interrompre le mandat du Président de la République qu’ils voudraient carrément déloger et chasser de son Palais. Ils barrent des rues et brûlent des pneus,  lorsqu’ils ne déversent pas des huiles pour provoquer des accidents de circulation,  etc.  Les marches excessives de l’opposition n’ont jamais été des revendications politiques ; ce ne sont que des motifs permanents d’affrontements avec les forces de l’ordre,  et avec les populations paisibles agressées et empêchées de vivre normalement ! La situation actuelle ne surprend aucun observateur ! Veuillez  relire le texte ci-dessous,  publié en Février 2011, à l’époque des printemps arabes. Il  n’a absolument pas  vieilli et confirme en 2020, le scénario machiavélique en cours de réalisation depuis longtemps par des activistes historiques permanemment engagés  contre l’unité nationale et  le  développement économique et social du pays. Nous sommes bel et bien, en 2020, en plein dans la situation de chaos que l’opposition a trouvée avec cet artefact baptisé «  FNDC ».

Citations :

1-  «Ce n’est pas un grand avantage d’avoir l’esprit vif, SI ON NE L’A JUSTE ».(Vauvenargues/ écrivain, moraliste, aphoriste, 1715 – 1747)

2-   «Il vaut mieux viser la perfection et la manquer, que de viser la médiocrité et l’atteindre ». (Bertrand Russell/ Mathématicien, 1872 – 1970)

Moins radicales qu’un glissement de terrain, les navrantes incantations de quelques assoiffés de pouvoir exclusif, ne suffiraient jamais à déplacer physiquement le territoire Guinéen par ‘’téléportation’’ au Moyen Orient où l’étrange contagion qui embrase les contrées arabes, produirait une fièvre illogique sur les esprits en déshérence de ceux d’entre nous qui ne se résoudront jamais à assumer leur appartenance à la culture noire (négrophobie-négressence …).  

Les expressions resteront irrémédiablement confisquées par l’intégrisme victimaire, en l’absence d’une conférence vérité… ? Et puis, pour quelles raisons, occulte-t-on les fatwas et autres élucubrations racistes, lancées sur les  sites et les réseaux sociaux par ceux qui appellent maintenant au soulèvement général de toutes les couches du pays le 5 mars 2011,  contre un pouvoir tout nouveau, déjà accusé au bout de deux mois de collusion avec les tribus mandingues ‘’envahissantes et ethnocentristes’’?

« … C’est la partie soft de leurs discours ».

Une volonté d’importer la révolution des pays arabes en Guinée, n’a aucune valeur propre pouvant aller au-delà de la conception mécaniste de l’accumulation et de la rupture !
Tout pays a besoin de réunir trois conditions pour se développer :
1)– des ressources alimentaires et minières (la production et la gestion étaient contrôlées sous le deuxième régime, par ceux qui viennent de perdre l’élection présidentielle de 2010) ;
2) – des technologies d’exploitation ;
3) de l’énergie : pétrole, électricité, …  !

Un pays quelconque, à défaut de satisfaire ces trois conditions, ne peut jamais se développer, même si il n’est habité que par des savants.

En Guinée évidemment, il faut ajouter une quatrième condition : le calme et la paix.

Nos concitoyens se souviennent parfaitement que chaque responsable, sous la deuxième République possédait : – ses groupes électrogènes personnels, ravitaillés par des centaines de camions citernes volés au peuple ;  – des véhicules 4X4 par dizaines, parqués dans d’innombrables propriétés disséminés en Guinée et à travers le monde dans les pays où ils se rendent au frais du peuple pour les soins de santé et l’éducation… ;

Les cyniques prédateurs, qui projettent déjà la marche du 5 Mars 2011 pour exiger des résultats immédiats après seulement deux mois de gouvernance du Pr AC, sont les seuls véritables comptables du désastre et de la faillite, imputables à leurs gestions  mais qu’ils dédouanent astucieusement en criant sur tous les toits pour occulter leurs responsabilités et leurs culpabilités devant l’HISTOIRE.

Leurs provocations ne sont que des subterfuges pour détourner l’attention. Ils s’acharnent sans cesse contre le nouveau Président, en sachant parfaitement qu’avant 2011, la famine et la malnutrition touchaient près d’un milliard d’humains sur toute la planète et cette réalité (avec plusieurs autres comme le chômage massif des jeunes), est exclusivement imputable dans le cas guinéen, aux mêmes pillards mafieux et à leurs complices, qui sabotent sans arrêt pour empêcher tout changement positif profitable à l’ensemble de nos populations.
La situation du pays était telle avant l’investiture, que deux mois pour tout changer en un clic, ne suffiraient ni à un magicien, ni à Zorro, Superman, Samson ou Hercule tous ensemble, ni non plus à des extraterrestres, et surtout pas aux confusionnistes écartés des affaires publiques en 2008.

Et n’oublions pas que de nombreux cadres véreux, sont toujours en place et continuent leurs missions partisanes de sabotages, pour compromettre le changement… !

Encore plus grave, est l’utilisation de ce qui devrait être profitable à l’humanité ! Des sites internet, administrés par des ethnos – racistes ouvertement déclarés, ne se contentent plus de resservir en rafales des fausses rumeurs et des contre-vérités pour diviser les guinéens, après les échecs répétés des nombreuses manœuvres depuis l’indépendance pour  nous maintenir sous la coupe des bandes qui ont saigné le pays aux quatre veines entre  1984 et 2008.

Ces individus grassement entretenus par de l’argent sale, et d’autres revenus  douteux, chercheraient  maintenant à pousser nos populations à la révolte, COMME DANS LES PAYS ARABES ! Mais la Guinée n’en est pas un !!!

Inutile d’essayer de paralyser le pays, en tentant de déstabiliser le nouveau Président par la diffusion de rumeurs et de mensonges pour légitimer des décisions anarchiques de manifestations injustifiables et de protestations aux cours desquelles les populations subiront les provocations habituelles orchestrées pour compromettre la paix et la sécurité. 

Les commentaires partisans d’un sniper planqué Outre-Rhin, ainsi que des attaques de complices embusqués en Europe et ailleurs, tirent dans tous les sens, en maudissant l’ethnie bouc émissaire, constamment menacée de génocide pour l’éliminer physiquement du paysage guinéen comme cela avait été tenté lors du pogrom de 1985.
Ils n’épargnent rien ni personne ; Leur stratégie de camouflage est dépassée puisqu’ils ne dissimulent plus rien dans ce qui servait d’angle mort, sorte de trou noir où aucun éclairage ne pénètre.

Fort heureusement, nos gyroscopes permettent d’orienter les télescopes depuis que l’entre-deux tours a permis de maîtriser les équations de la dynamique du solide, pour prévoir  désormais tous les mouvements paradoxaux de ceux qui ont publiquement annoncé que c’est EUX ou le CHAOS dans ce pays !
Je persiste donc à souligner que nulle personne de bonne foi, ne doit ignorer plus longtemps, la phrase ci-dessous d’un certain  Souaré :

 « – Il est temps de faire savoir à cette clique de fascistes et de génocidaires malinkés en gestation qu’ils ne pourront pas instaurer un royaume mandingue en Guinée » !!!!

La  Phrase provient d’un texte délirant sur les sites subversifs habituels, appelant l’ensemble des guinéens à « une marche du destin », le 5 mars 2011, au rond-point Hamdallaye ; adresse internet de ce site subversif : http://www.kylediallo.info/article-lettre-ouverte-au-peuple-de-guinee-par-nasser-aidara-cherif-66226192.html
Les mêmes activistes politiques bornés, sont les auteurs des manipulations qui ont précipité des foules au stade du 28 Septembre, pour aboutir à la catastrophe de 2009.  Ne seraient-ils pas des adeptes de rituels sordides, qui ne se contenteraient plus d’abattages sacrificiels de centaines de bêtes à cornes ?

Des humains (pas seulement vierges ou albinos), serviraient-ils aussi  d’offrandes sataniques, pour la conquête et la possession de pouvoirs irrationnels ? Il y aurait largement de quoi suspecter l’enlèvement rapide, instantané  des corps des martyrs tombés pendant leurs marches et prestement transportés vers des destinations privées où les légistes sont inconnus !!! Et Ces massacres programmés, auraient-ils les bénédictions des partisans du Malthusianisme démographique ? Quelles connexions  mafieuses trouverait-on avec les trafiquants d’armes et de pétrole avec des intérêts liés à ceux de pays chargés de réguler l’immigration pour des pays développés, soucieux de se protéger contre les invasions et qui feignent hypocritement d’être surpris par les carnages de citoyens, souvent trop jeunes, immolés en toute ignorance ?
Il restera à découvrir après cette marche du destin le 5 Mars 2011, les photos et les films de viols perpétrés contre des marcheurs recrutés à grands frais, pour discréditer, et étayer les complots contre ceux-là mêmes qui en sont spécialistes.

Paris, Févier 2011.
 O. Cissé de Bma

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Mosaic Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Mosaic
Invité
Mosaic

J’ai remarqué que les guinéens les plus extremistes appelant à la guerre ou extermination de telle ou telle communauté sont souvent à l’extérieur. Qu’ils soient de la mouvance ou de l’opposition c’est blanc bonnet/bonnet blanc. C’est à croire qu’ils n’ont plus de famille en Guinée. Le combat se fait toujours sur le terrain NATIONAL. Une chose est claire l’aprés Alpha Condé sera douloureux pour beaucoup d’adeptes de la transhumance politique.

Bien à vous !