Guinée: suppression des barrages non conventionnels

Conakry le 11 Juillet 2018 – En application des point 1 et 2 du Protocole d’accord du 23 Mai 2018, le Ministre d’Etat, Ministre de La Défense Nationale, le Ministre d’Etat, Ministre des Transports, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et le Ministre du Budget ordonnent.  

1.     La suppression des barrages non conventionnels avec effet immédiat à l’exception des barrages ci-après : 

· Conakry-Pamelape (barrage km 66). 

· Conakry-Kindia (barrage de Bangouya). 

· Conakry-Boké (barrage de Bawa). 

 2.     Les militaires au pont de Kaka et aux quatre ponts de Tanènè n’ont pour mission que de protéger et de sécuriser ces lieux stratégiques. En aucun cas ils ne doivent ériger les barrages et procéder à un contrôle documentaire (Cartes d’identité et les documents de transport). 

 3.    Au niveau des barrages conventionnels, les contrôles doivent être assurés par les unités de : 

· La Police pour la vérification de l’identité des passagers;

· La Gendarmerie pour la vérification des documents de transport (Carte Grise, Permis de Conduire, Autorisation de Transport, Assurance, la Taxe Unique en cours de validité) et le Triangle de Pré-signalisation. 

· La Douane pour la vérification de la conformité des marchandises par rapport à la quittance ou à la facture. 

· Les Militaires assurent la protection des lieux, ne participent pas aux opérations de contrôle documentaire et doivent se mettre à distance desdites opérations.  

A cet effet, les Ministres instruisent les Forces de Défense, de Sécurité, et les services de Douanes le respect strict du Protocole d’Accord du 23 Mai 2018 signé entre le Gouvernement, l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée et la Fédération Professionnelle Nationale Syndicale des Transports et Mécanique Générale.  y  

Par conséquent, les Ministres inviteront dans les meilleurs délais la Fédération Professionnelle Nationale Syndicale des Transports et Mécanique Générale et l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée à une réunion de concerts sur les tarifs de transport suite à l’augmentation du prix du carburant à la pompe. 

  

Conakry le 11 Juillet 2018s

 

Ont signé 

Le Ministre d’Etat, Ministre de La Défense Nationale 

 Mohamed Diane

 Le Ministre d’Etat, Ministre des Transports 

 Aboubacar Sylla

 Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile 

 Alpha Ibrahima Keira

 Le Ministre du Budget

 Ismaël Dioubaté

La Cellule de Communication du Gouvernement.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
MamoudAOT DialloYoussouf Bangoura Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

Quelqu’un du forum pourrait-il nous dire combien de fois cette décision a été confirmé par arrêté ministériel depuis 1984 ??

Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

C’est seulement en Guinée où on voit les bérets rouges contrôler les pièces d’identité des passagers dans un véhicule de transport effet Lansana Conté c’est en son temps que cela a commencé( un pays en paix ) .L’arrivée du professeur n’a rien changé, et oui, en Guinée, les têtes changent et les méthodes restent . Les bérets rouges, estiment que leur salaire est insuffisant( malgré certains privilèges ) et donc, il faut trouver où arnaquer la pauvre population . Dans un même véhicule, et les policiers, et les gendarmes et les bérets rouges, arnaquent à tour du rôle . les… Lire la suite