Lancement du FNDC : « une initiative prématurée, prétentieuse et populiste », selon le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne

Les initiateurs du Front pour la Défense de la Constitution ont-ils ratissé large dans leurs concertation pour le lancement de cette plateforme? Deux jours seulement après son lancement, cette question devient de plus en plus persistante, d’autant plus qu’après Papa Koly Kourouma (GRUP) qui a dénoncé son exclusion, c’est au tour de Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSC) de denoncer le caractère « prématurée, prétentieuse et populiste » de cette initiative. C’était à l’occasion d’une rencontre du comité de pilotage des massacres du 28 septembre 2009, au ministère de la justice, ce vendredi 5 avril 2019.

Selon Dr. Dansa Kourouma, le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne n’a pas été informée de cette initiative. « Nous n’avons pas été invités ni informés, (..). C’est une rencontre prématurée, prétentieuse et populiste. Tout regroupement ou espace de dialogue a sa raison d’être. Mais en matière légale, c’est une structure légale. Par conséquent, personne n’a sollicité une adhésion, ça devrait être un communiqué qui aurait dû passer à la radio invitant tous les acteurs qui partagent leurs points de vue, d’y être.  Mais si d’autres personnes pensent que le front leur appartient, je les assimile à un regroupement politique. (…), ce n’est pas le fait d’être tenu ensemble qu’on devient plus efficace », charge Dansa Kourouma, président du CNOSC.

 

Gbassikolo.com

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
NfamaraSADIO BARRYsowShams Deen Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Nfamara
Invité

Les querelles internes de leadership et de repositionnement et autres guerres d’égo risquent de briser l’élan du vaste mais disparate front déterminés à imposer l’alternance effective en 2020.Comme le soutient Sadio, les activistes versatiles et perplexes de la trempe de Dansa n’inspirent nullement confiance et par conséquent sont indignes d’être associés à la constituton d’une structure si stratégique pour contrecarrer les velléités usurpatrices de l’exercice du pouvoir par l’empereur des mines et ses acolytes pillards prêts au tsunami pour se maintenir au sommet de la hiérarchie de l’état.Suite à cette insinuation ambiguë et qui prête à confusion, la face jusqu’ici… Lire la suite

SADIO BARRY
Invité
SADIO BARRY

Comment qualifier ces gens qui veulent être au pouvoir et dans l’opposition en même temps, qui veulent manger à deux endroits différents au même moment ??? !!! Comment Papa Koly Kourouma (GRUP) peut-il dénoncer son exclusion (au fait il devait plutôt parler de sa non-association) à la fondation du mouvement destiné à s’opposer au régime d’Alpha Condé si au même moment, il était ou avait déjà trouvé un accord de rejoindre cet Alpha Condé ? Que certains Guinéens ne sont pas sérieux ! Quant à Dansa Kourouma, il doit savoir que personne ne lui fait confiance pour l’associer à un… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Le réceptacle des MÉDIOCRES à l’œuvre.