Nouvelle constitution : ‘’mon gouvernement dit « oui », à une nouvelle constitution

Comme annoncé, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a animé un point de presse ce mercredi 29 mai, au cours duquel il a exposée la position favorable de son gouvernement par rapport l’initiative présidentielle pour une nouvelle constitution en République de Guinée.

« Je crois que la question est importante et elle est d’actualité. En tant que citoyen, je paraphrase Zobgélémou en tant que constitutionnaliste d’Etat en disant : ‘’on ne peut pas défendre une constitution en la violant ». Et, le débat en cours donne l’impression que les uns et les autres violent la constitution.

La constitution garantit la libre opinion, qu’on soit d’accord ou pas d’accord sur le sujet, il faut que les Guinéens s’expliquent et c’est dans la diversité d’opinions que peut émerger la lumière et le consensus peut être trouvé.

Il y a qui estiment qu’il ne faut pas toucher la Constitution, c’est une Bible. Je n’en connais pas de mon expérience intellectuelle en dehors des États-Unis même dans ce cas, la constitution de 1787 a fait l’objet d’une vingtaine d’amendements. Si non, les constitutions changent au rythme des mutations sociales, c’est pour ça on parle de première République, deuxième, troisième  ou cinquième. C’est pour fixer dans le temps, les changements constitutionnels qui régissent la vie des nations à telle ou telle époque.

En tant que citoyen, il m’est arrivé de poser la question la semaine dernière au gouvernement individuellement en invitant chaque ministre de se prononcer sur le principe de Oui ou Non d’une nouvelle constitution. La réponse est unanime, il n’y a pas de doute. Pourquoi ? Parce que, laissons la question de légitimité ou d’illégalité de la constitution existante, il n’a pas fait l’objet dit-on de suffrage universel.

Mais, il y a beaucoup de dispositions même dans mes fonctions actuelles, il y a une confusion. Relisez les dispositions relatives à la fonction présidentielle telles que défini dans la constitution et celle du Premier ministre, ce n’est pas précis, il faut préciser.

Nous avons une constitution qui consacre une douzaine d’institutions républicaines dont le fonctionnement en terme de coût est très lourd pour les jeunes démocraties que nous sommes. Certains pays ont changé de constitution pour cette raison seule.

Nous avons une constitution qui fait renoncer la Guinée à ses marques habituelles historiques de panafricaniste. Les deux premières constitutions républicaines, celle de 58 et celle de 82 consacrent le panafricaniste de la Guinée. Notre hymne national est bâti sur la philosophie du panafricanisme. Notre constitution qui est le socle de cette vocation n’en parle pas. Oui ou non il est raisonnable de revenir sur ces fondamentaux ?

Donc, la question d’une nouvelle constitution en tant que citoyen, je dis oui, en tant que gouvernant je dis oui.  Et la démocratie c’est aussi le respect de l’opinion différente de l’autre. Mon appel aux Guinéens, ce qu’on se respecte les uns des autres dans notre diversité d’opinions », a-t-il dit.

Gbassikolo.com

9
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Laure KarcherShams DeenMosaicbadou Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Shams Deen
Invité
Shams Deen

Mme Laure
L’autre bilan à été administré par le FMI/BM qui a clairement dit que ce n’est plus les détournements classiques qui s’opèrent dans l’administration maintenant mais du vol ni plus ni moins à visages découverts et ce quelques jours avant la CP du PM.

On vend le 4G et on prête de l’argent au Qatar mais ne se retrouvent pas au trésor public.

Après on s’empresse de demander le transfert au trésor selon le ministre de finances alors que ces sommes d’argent devait être logés là-bas sans intermédiaire(s).

Laure Karcher
Invité
Laure Karcher

Dommage que Gbassikolo n’ait pas reproduit l’intégralité de cette conférence de presse ; il y avait d’autres points intéressants.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Mosaic
En 2001_2002 les initiateurs de la prolongation du régime CONTÉ ont vu surgir de nulle part,
Un Capitaine Pompiste comme le dit l’autre venir les balayés.
Nous nous acheminons encore vers une sortie désordonnée du pouvoir.

Mosaic
Invité
Mosaic

Je continue à faire mon naif. Il a dit « le Gouvernement » ou « Mon Gouvernement » ! Ce n’est pas un secret qu’au sein du RPG arc en ciel il y a des clans (Kassory, Diane, Kiridi, Damaro, etc…) qui se préparent pour choisir leur champion en cas d’echec du PRAC. Kassory à un avantage qui est celui d’un reseau de Jeunes cadres toute ethnie confondue déja bien infiltré dans les postes de haute responsabilité. Ce n’est plus un panier à crabes au sein du RPG arc en ciel mais plutôt un lieu infesté de pirhanas, requins, charognards prêt à tout pour… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Panafricanisme , institutions,DH-3G , Nutrition etc…
Tels sont les arguments que ces pauvres ont pour s’accrocher à la mamelle de la République.
Que d’autres africains lisent ces arguties manquant d’épaisseurs fait plus mal que le mal qu’ils veulent infliger encore à la Nation .

Il aurait été un peu plus sage (humilité)pour Kassory d’être modeste ,il avait tenu des discours avant son retour téton de l’État.

On ne peut pas être LÂCHE et ARROGANT à la fois ,rien n’est définitif sur cette terre.

J’ai toujours dis que leur mentor n’est rien d’autre qu’un ESCROC.

Mosaic
Invité
Mosaic

Je vais faire le naif. Kassory a dit oui à une nouvelle Constitution.

1) Oui à la Nouvelle Constitution avant 2020 ou après 2020 quand il sera Predident ?

badou
Invité
badou

Rien à redire sur les elucubrations de Kassory, il travaille pour son mentor et prend les guinéens pour des demeurés. Des incompetents notoires caracteristiques et l’Etat du pays le prouve éloquemment, quand ce gouvernement faisant fi de toutes les regles primaires d’humanisme, jettent des milliers de famille dans la nature en plein Ramadan, detruisent leur habitat gagné à la sueur de leur front sans aucun dedommagement, aucune contrepartie, c’est vraiment un gouvernement satanique, mais Dieu vous le paiera. Comment sur la base de l’ethnocentrisme, tous les leviers de direction de l’administration sont accaparés par un seul groupuscule qui tue, vole,… Lire la suite