Présidentielle 2010: Sidya Touré règle ses comptes avec l’ancien président de la transition’’

Sept ans après sa « défaite » aux élections présidentielles, l’ancien premier Ministre persiste et signe que les résultats du premier tour de la présidentielle de 2010 ont été modifiés en sa défaveur chez le Général Sekouba Konaté. M. Sidya Touré, President de l’UFR a fait cette déclaration ce vendredi, 22 mars  lors d’une rencontre entre la CENI et les acteurs politiques dans un réceptif hôtelier de Conakry.

Invitant les actuels commissaires de la CENI à se mettre à la hauteur de cette institution, le leader de l’Union des Forces Républicaines révèle: « Nous avons tous travaillé dans nos états-majors pour essayer de regarder les propositions qui nous ont été faites (par la CENI), mais nous avons également d’autres sujets que nous comptons aborder. Mais au-dessus de tout cela, il y a le problème que j’ai évoqué à savoir quelle va être réellement la qualité de cette CENI parce qu’elle commence à discuter avec vous, au dernier moment les résultats sont éparpillés partout. En 2010, Ben Sékou Sylla [ancien président de la CENI, décédé en septembre 2010 à Paris des suites de maladie] ayant disparu entre la CENI et le Palais du peuple, à une heure et demi, m’a dit qu’on est en train de changer les résultats chez le Président de la transition [Général Sékouba Konaté]. Donc, la CENI doit se mettre au-dessus ».

Sidya Touré profitera de l’occasion pour rappeler que désormais, même les membres d’une Commission électorale peuvent être visées par des sanctions. « Vous avez vu les sanctions qui ont été imposées de la part des Etats-Unis à la commission électorale du Congo », a-t-il averti.

Pour l’ancien Haut Représentant d’Alpha Condé, le plus important, c’est de faire en sorte que « ceux qui composent cette CENI notamment son président se rendent comptent que c’est une institution et qu’ils se mettent à la hauteur de cette institution pour mériter la confiance de notre pays. C’est surtout ce qui est important. Le rôle de cette institution, c’est de sortir du processus électoral où le moins de gens puissent contester, Si ce n’est pas le cas, elle aura raté sa mission », a prévenu le leader de l’UFR.

Gbassikolo.com

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
AfricainLe Pan-AfricainAOT DialloShams DeenBOFFAKA Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Africain
Invité
Africain

1-C’est bien de crier au loup; mais faudra-t-il encore avoir des « moutons » dans sa bergerie;

2- Cela ne fait pas très crédible. C’est très facile de « prendre » ou de citer un mort ou un disparu comme témoins;

3- « …Sidya Touré profitera de l’occasion pour rappeler que désormais, même les membres d’une Commission électorale peuvent être visées par des sanctions…. »

Ce qui n’a pas empêché Kabila de voler les élections. Même la France a fini par se plier pour ne pas dire par se « coucher ».

Etc…

ST a du boulot, pour rester poli.

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Sidya perd son temps dans cette affaire de 2010. Il s’est fait berne tout comme CDD s’est laisse doubler par quelqu’un qui vivait a l’etranger et qui avait reussi a coopter toute l’administration Guineenne pour se faire elir. Eux qui vivaient en Guinee n’ont rien vu croyant que les elections se gagnent simplement par les urnes. Meme aux USA, pourtant une des plus vieilles democraties, l’administration a une influence considerable. On se rappelle de l’election de Bush en 2000 ou tout recemment de la victoire de certains candidats republicains au Sud qui n’ont reussi leur coup qu’en empechant des centaines… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

AOT C’est pas une haine,je ne vois comment le PRAC pouvait gagné en 93 face a Conté. A moins qu’on ne me dise que le Fouta avait voté pour lui,chose qui était hautement improbable en ce temps. Pour le moment le vote reste ethnique chez nous et il était en 1993. Aujourd’hui,le PRAC dit qu’il avait gagné juste pour dire lui n’a pas mis les gens dans la rue comme l’ont fait ses adversaires. Lorsqu’un politicien dit et répète a infini une  » vérité » il juste faire appel à la logique. Je ne comprends pas sur la base de quoi… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

 » C’est a dire proclamé ourbi orbi une « vérité » non vérifiable par n’importe quel esprit doué du bon sens. »

@SD, encore une belle définition de notre triste révolution !

Vous devriez vraiment vous relire 3-4 fois avant de poster car vos contradictions sont de plus en plus fréquentes en raison de votre haine du PPAC…

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Le type est entrain de chercher comment contourner les obstacles pour une prolongation du bail et vous autres continuez a vivre dans le passé.

@Boffaka
La deuxième place de Sidya en 2010 ressemble fort bien a la  » victoire » d’Alpha en 1993 face a Conté, l’arithmétique n’était pas du tout en la faveur de cette affirmation, mais il se le répète tous les jours ou presque.
C’est a dire proclamé ourbi orbi une « vérité » non vérifiable par n’importe quel esprit doué du bon sens.

BOFFAKA
Invité
BOFFAKA

Toutes les morts militaires et civiles victimes du régime du Président Alpha condé sont à mettre à l’actif du Général Sékouba Konaté. C’est grâce au Général Sékouba Konaté que Alpha Condé a été élu Président de la République en 2010. Sékouba peut le nier comme il fait aujourd’hui ou dire que c’était Tibou Kamara qui avait ordonné, au mépris des résultats issus des urnes, de mettre Alpha Condé deuxième avec 18% contre Cellou Dalein Diallo 43 %. Cela arrangeait aussi Cellou qui avait soutenu cette trahison. Où sommes nous aujourd’hui, Général Konaté en exile, Cellou Dalein compte ses morts et… Lire la suite