Urgent// Elie Kamano et Badro Koné de l’UFR condamnés à de lourdes peines…

Après les principaux leaders du FNDC, c’est au tour  d’Elie Kamano, Badro Koné, Ibrahima Keita, ainsi que cinq autres activistes à l’intérieur du pays, d’être fixés sur leur sort. Poursuivis   pour participation à une « manifestation interdite », ils ont été condamnés à de lourdes peines ce mardi par le tribunal penal de Mafanco. Ainsi le célèbre reggae man guinéen Elie Kamano  a écopé d’un an d’emprisonnement dont six mois assortis de sursis, alors qu’Ibrahima Keita, vice-président du parti RFD  a été condamné à six mois de prison ferme.

Quant à Badra Koné, le secrétaire national de la jeunesse de l’UFR, le parti de Sidya Touré il a été condamné à trois ans de prison dont deux ans assortis de sursis.

Leurs avocats par d « injustice d’Etat » et ont annoncent qu’ils ont feront appel de ces décisions.
Par ailleurs et presqu’au même moment, le juge d’instruction de Yomou a rendu public son verdict contre 5  manifestants membres de FNDC (front national pour la défende de la constitution). Il s’agit notamment de Bernard Félix Kpoghomou, Charles Kpoghomou, Marcel Beavogui, Foromo Balamou et Antoine Haomou, tous arrêtés le  14 octobre  dernier ont comparu devant le juge d’instruction de Yomou Aboubacar Soumah. Trois d’entre eux ont été condamnées de 1 à 6 mois de prison  ferme assortie de sursis  d’une amende  de 500.000 GNF. Les deux autres sont considérés comme des mineurs et n’ont pas été jugés pour l’instant. Selon le juge d’instruction, ces condamnés sont accusés d’attroupement illicite et l’occupation illégale de la voix publique.

Nous y reviendrons

Gbassikolo.com

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Tiekourani Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Tiekourani
Invité

Mes frères tenez bon, nous sommes avec vous. Sachez que votre sacrifice ne sera vain.
Elie et Badra, mes frères je suis avec vous en prison car ce que nous vivons est pire qu’une prison.
LES PRISONNIERS POLITIQUE DE ALPHA CON-DE.

Tiekourani
Invité

Vous êtes des prisonniers de l’opposant historique.