Contentieux autour de la cité ministérielle: Mamdadi Doumbouya promet un examen dans le respect scrupuleux des règles de l’art.(conseil des Ministres)

0 0 votes
Évaluation de l'article

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jeudi 24 février 2022 de 10H à 12H, sous la haute autorité de son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Président du CNRD, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

I. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA TRANSITION ;

II. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTÉRIEL DU MARDI 22 FEVRIER 2022 ;

III. DÉCISIONS ;

IV. DIVERS.

MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA TRANSITION :

Dans son traditionnel message, Son Excellence Monsieur le Président de la Transition s’est dit favorable à l’ensemble des recommandations formulées par le conseil interministériel du mardi 22 février dernier et a ordonné leur mise en œuvre dans le respect de la bonne gestion des finances publiques.

Le Colonel Mamadi Doumbouya a rappelé sa ferme volonté à poursuivre le programme de récupération des domaines de l’État. Cependant, concernant le cas particulier de la Cité ministérielle, le Chef de l’Etat a rappelé la diversité des situations qui prévaut dans cette zone. Il a pécisé que l’examen du cas particulier se fera sans passion et dans le respect scrupuleux des règles de l’art.

Il a aussi fait cas des fonctionnaires qui ont récemment été admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Pour ce cas précis, Colonel Mamadi Doumbouya compte soumettre à la réflexion du Conseil des mesures favorables d’aide en nature pour services rendus à la nation.

Enfin, le Président de la Transition a informé les membres du Conseil qu’il a été saisi de la prochaine sortie à l’intérieur du pays des Conseillers nationaux. Il a recommandé au Ministre Secrétaire Général de la Présidence ainsi qu’à celui du Budget de prendre chacun en ce qui le concerne les dispositions idoines à la réussite de cette mission.

II. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 22 FEVRIER 2022 :

Dans sa communication, Monsieur le Premier Ministre a appelé les membres du Gouvernement à la sérénité suite à l’opération en cours de récupération des biens de l’État. Il a réitéré la fidélité du Conseil à l’engagement initial de faire de la justice la boussole de la Transition.

III. AU TITRE DES DECISIONS

Suite à la Communication du Ministre du Budget, le Conseil a décidé :

  • D’adopter et de mettre en œuvre dans l’immédiat un plan d’engagement budgétaire trimestrialisé par les départements ministériels. Ce processus devra mettre l’accent sur le dialogue interne dans les départements ;
  • D’adopter le principe de dépense respectant la limite de l’enveloppe financière mise à la disposition des ministères ;
  • De relancer l’économie en, activant un cadre vertueux des dépenses publiques ; 
  • De renforcer la transparence dans le processus des marchés publics ;
  • De finaliser la mise en place des conseils d’administration au sein des Établissements Publics Autonomes qui n’en disposent pas.

Après la communication du Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire relative aux mécanismes de financement du logement social, à la rénovation urbaine et à la gestion des baux.

Le Conseil a décidé :

  • De mettre en place une Commission interministérielle présidée par le Secrétaire Général du Gouvernement composé des ministères en charge de l’habitat, de l’Agriculture, de la Pêche, de la Fonction Publique, de l’Administration des Territoires, du budget et des Finances. Cette commission sera chargée d’analyser et de faire des propositions concrètes sur le financement du logement en Guinée ;
  • D’assurer le respect des prérogatives de l’ensemble des acteurs publics qui interviennent dans la gestion des baux : le Ministère de l’Aménagement du Territoire est en charge de la délimitation des zones, les Collectivités locales de l’attribution, et l’Administration du Territoire de la coordination ;
  • De produire et de mettre en œuvre le certificat d’immatriculation sécurisé du droit d’usage foncier mis à disposition par le Ministère de l’Économie, des Finances et du Plan.

Concernant la Communication du Ministre du Travail et de la Fonction Publique relative aux services privés d’emploi,

Le Conseil a décidé de prendre une directive appelant les entreprises à corriger les manquements à la loi du travail.

Cette directive doit comporter les mesures suivantes :

–       En ce qui concerne le Ministère de la Fonction Publique

Ø  Exiger l’intégration progressive des travailleurs liés au cœur de métier des entreprises minières dans l’effectif desdites entreprises.

Ø  Exiger la mise à disposition de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale des travailleurs devant aller à la retraite.

Ø  Exiger l’élaboration de la classification sectorielle assortie d’une grille de salaire pour les employés des sociétés de prestations et de sous-traitance.

Ø  Exiger la reprise des visites médicales annuelles obligatoires de tous les employés et sous-traitants.

Ø  Exiger à RUSSAL la rénovation et l’équipement de l’hôpital Péchiney de Fria et le respect du SMIC qui s’élève à 440 000 francs guinéens.

–       En ce qui concerne le Ministère de l’Environnement

Ø  Exiger le respect des normes environnementales contenues dans les conventions minières et ratifiées par les conventions internationales.

–       En ce qui concerne le Ministère des Mines

Ø  Exiger le respect des obligations en matière d’investissement et de protection de l’environnement contenues dans les conventions.

Ø  Exiger le respect du plan de transfert de compétences des Étrangers et un chronogramme précis de mise en œuvre.

Ø  Exiger la production et la mise à disposition d’un rapport annuel des emplois tenus par des Guinéens.

Ø  Mettre en place sans délai une Commission Interministérielle de suivi de l’application des recommandations sus-énumérées. 

IV. AU TITRE DES DIVERS :

Le Ministre des Affaires Etrangères a informé les membres du conseil de la situation en Ukraine et particulièrement celle concernant la sécurité de nos compatriotes qui y résident. Il a été envisagé d’observer l’évolution de la situation avant toute réaction du gouvernement.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur a informé le Conseil de la reprise des jeux universitaires. Il a porté également à l’attention du Conseil de la tenue de la réunion du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) des universités à Conakry le lundi 27 Févier prochain.

Le Ministre Secrétaire Général à la Présidence a informé le Conseil de la création d’un parc automobile dédié à faciliter les déplacements dans les missions officielles de l’État.

Le Ministre des Affaires Étrangères a rendu compte de la mission de Dubaï lors du Guinea Investment Forum (GUIF). Il a informé le Conseil de la signature hier jeudi 23 février à Conakry d’un accord de subvention de 23 millions de dollars avec l’Ambassade des États unis en faveur du secteur de la santé.

Le Secrétaire Général du Gouvernement a informé le Conseil de l’organisation du séminaire gouvernemental à l’intention des Secrétaires Généraux et des chefs de Cabinet les 25 & 26 février à Conakry.

Conakry le 24 Février 2022

Ousmane Gaoual DIALLO, Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Porte-Parole du Gouvernement.

guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Foulou
Foulou
28 février 2022 18:30

@Youssouf Toi, mon gars, tu as drastiquement baisse dans mon estime. Je t’ai rarement vu aussi hermetique a la raison. Enfin, tu etatit exacteent comme ca au debut du regne d’Alpha Conde pour, a la fin, dechanter amerement. La junte a envoye des contingents militaires chez Dalein et Sidya ce matin.Qu’est-ce qu’ils croient avoir accompli aujourd’hui ? Ils passent juste pour les mechants aux yeux de la majorite des guineens et ceux de la communaute internationale qui a ete temoin, ce matin, de la dictature qui s’installe en Guinee. C’etait si incroyable de voir, Chez Sidya Toure, ces soldats surarmes… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
28 février 2022 11:44

Shams Deen,

il faut dire à tes deux compères que garder un bien qui leur appartient pas, ce n’est pas bien .Dis leur que le patriotisme, ce n’est pas les mots mais des faits .Qu’ils peuvent aller résider dans les autres villas plus belles qu’ils ont ailleurs à Conakry, car, ils en ont beaucoup .

Balde
Balde
27 février 2022 20:20

Foulou, il y a effectivement des amoureux de la dictatures et de l’arbitraire en Guinee.

Les récupérateurs de domaine sont en train d’examiner les documents de certains, mais leur 2 poids 2 mesures fait que d’autres doivent se débrouiller avec la justice (cas de CDD et de Sydia). C’est un échec total.

Shams Deen
Shams Deen
27 février 2022 06:06

@Baren
Je suis certain que Mme la juge dira le droit ce lundi en donnant raison aux citoyens CDD et SIDYA pour rester chez eux jusqu’à ce que le contentieux soit examiner dans le fond par un tribunal administratif .

@ Foulou

Mory Sylla
27 février 2022 00:49

La junte militaire consigne tous les militaires en caserne ce dimanche. Sur l’ensemble du territoire national.
Félicitations. La junte doit aller plus loin en se déclarant illégale et incompétente à parler sans mandat du peuple de Guinée 🇬🇳.
Elle doit s’auto-consigner en caserne. Le plus vite sera le mieux. Rejoignez vos collègues militaires en caserne. Sur l’ensemble du territoire national.

Last edited 7 mois plus tôt by Mory Sylla
Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
26 février 2022 19:16

@Tiekourani et @ Shams Deen,
Si les militaires ne vous entendent pas, nous allons tout droit à la catastrophe.
Je me demande qui sont les conseillers du CNRD?

Foulou
Foulou
26 février 2022 18:59

@Jacques

Notre chance, c’est que tu n’es rien en Guinee. Mamadi Doumbouya pensait comme toi jusqu’a ce que Dalein et Sidya lui apprennent les bonnes manieres. Je sais que vous, Angbansanle, etes amoureux de la dictature, mais vous n’etes pas seuls en Guinee. Cette juge peut eviter beaucoup d’ennuis a Doumbouya et sa racaille parce que s’il envoyait ses agents de la mort chez ces politiiciens, il precipiterait sa chute.

Jacques
Jacques
26 février 2022 10:54

Tiekourani. Il faut savoir séparé les simples citoyens de kaporo rail et les fonctionnaires véreux qui se sont accaparer les domaines de l’état car pour ceux-ci je suis sans états d’âme car il ya un délit d’initié,un conflit d’intérêt et trafic d’influence. Même si ils ont réussi les documents d’achat car dans le droit ils ne pouvaient pas acheter. Ça dure mais c’est comme ça ils n’ont pas respecter la loi eux mêmes..

Mory Sylla
25 février 2022 18:24

Il faut arrêter ces mutins et les jeter en prison. Avant leur jugement par une Justice intègre.
On ne veut pas de junte militaire en Guinée 🇬🇳.
Les mutins sont illégitimes. Dégagez du pouvoir.
😊On ne vous reconnaîtra jamais. Nous sommes loyaux au Président Alpha Condé,Président légal et légitime de la République de Guinée 🇬🇳. Ce coup d’état a échoué. Vous les mutins,retournez en caserne aujourd’hui. Right now. La pagaille a trop duré. Vous ne serez jamais légitimes. N’insistez pas.
Le Chef Suprême de l’Armée Guinéenne,c’est le Président Alpha Condé.

Last edited 7 mois plus tôt by Mory Sylla
Shams Deen
Shams Deen
25 février 2022 10:18

Il faut judiciariser les dossiers DOMANIAUX parceque l’état est un sujet de droit au même titre que les citoyens.
Que les juges disent le droit ni plus ni moins.

Tiekourani
25 février 2022 10:02

Je voudrais aussi ajouter, mon colonel je continue de soutenir vos actions à la tête de ce pays. Vous montrez là que vous êtes à l’écoute de votre peuple et donc un homme d’Etat.

Tiekourani
25 février 2022 09:21

Il n’est jamais tard pour bien faire. Nous sommes tous pour la récupération des biens de l’Etat mais cela doit se faire dans le respect de la loi et surtout des droits humains. Il faut que la justice soit la boussole comme vous l’avez bien dit à la prise du pouvoir. la justice n’est pas la vendetta encore moins l’assouvissement de la haine, la justice est celle qui repare les tords, apaisse la victime et pousse le coupable à reflechir sur son acte, le plus important ici c’est la justice dissuade et donc sécurise. Monsieur le président nous ne voulons… Lire la suite