De l’injonction de la CEDEAO à la Guinée. (Moussa Bella Barry)

0 0 votes
Évaluation de l'article

Il y a un aphorisme qui dit à peu près ceci « si tu parles à ma place sans moi, tu es contre moi ».

Comment peut-on exiger d’organiser des élections législatives et présidentielles en six mois dans un Etat en faillite ? C’est un déni total de la bienséance d’exiger quoi que ce soit sans parler au prime abord avec les Guinéens? Pourtant le temps nécessaire est unanimement reconnu pour mettre des bases solides au retour à l’ordre constitutionnel, même au-delà de la Guinée. Je pense que deux ans de transition suffisent pour la refondation de l’Etat guinéen.

Qu’on connaisse une fois pour toute, que le Guinéen est le seul acteur de son devenir. Nous ne devons permettre à personne de définir l’avenir de notre pays à notre place. Que les autres sachent, dans la situation particulière de la Guinée en ce moment, la réprimande ou sanction est contra positive. Pour une transition réussie et pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel dans notre pays, nous attendons du réalisme et de l’honnêteté, de préférence de la compréhension et de l’accompagnement du coté de nos partenaires bi- et multilatéraux.

Que le Guinéen sache que le respect et l’indépendance se gagnent seulement par le comportement responsable. Dans toute relation, l’indépendance et le respect ne sont pris au sérieux que lorsque l’interlocuteur d’en face sait ce que tu défendes. On ne peut pas ramper pour faire valoir sa dignité et attendre du respect et de la compréhension de ton interlocuteur. C’est au Guinéen de dire vers où il veut évoluer; cette responsabilité ne peut pas être affectée à d’autres. C’est une exigence absolue !

Pour cause, les crises à répétitions, qu’a connues la Guinée, ont montré que la solution de nos problèmes ne viendra jamais de l’extérieur. La soi-disant communauté des nations a soit cautionnée les dérives dictatoriales du régime déchu ou elle est restée passive aux cris de détresse lancés par des Guinéens.

Vas-y Peuple vaillant de Guinée tout en restant vigilant. Prends ta destinée en main. L’expérience t’a édifié une fois de plus, ton salut ne vient que de l’intérieur.

Ave Guinée.

Moussa Bella Barry

guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
10 novembre 2021 16:26

L’ufdg n’est pas chauve.Ce parti tribal a les cheveux plus longs que mami wata la diablesse impitoyable de nos eaux dans nos villages en Afrique. Une montagne de cheveux pleins à craquer de poux. Si tu ne crains pas l’ufdg,c’est que tu n’as encore rien compris. Celui qui connaît l’ufdg le fuit. Un parti qui enseigne la haine,l’esclavagisme dans une démocratie et la violence tout azimut doit être évité. A tous les prix. Dieu met tout un océan infrachissable entre nous et l’ufdg. 🙏Amina yarabiiiii(😌dis Aminaa). Donne la défaite a l’ufdg,même contre Jean Marc Telliano. S’il est candidat du Rpg🌈.

Last edited 10 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
10 novembre 2021 15:47

Mr.Africain,allez demander à ces millions de militants de ce parti la raison de leur silence. Moi je ne suis pas du tout concerné par ça.Je ne suis pas de leur parti. Je n’ai absolument rien en commun avec ces militants là.Moi je n’attend pas un parti pour prendre position en Guinée 🇬🇳. Je défend le Président legal de mon pays et les institutions Républicaines élues. Mon parti c’est la Guinée et mon leader c’est N’Marigui Mansa. L’ufdg en ce qui me concerne,est l’inspirateur spirituel de ce coup d’état. D’ailleurs cellou l’a dit en Belgique. Vous êtes certainement au courant de… Lire la suite

Last edited 10 mois plus tôt by Mory Sylla
Africain
Africain
10 novembre 2021 13:05

« Tous ces gens de l’ombre cherchent à gagner du temps pour l’ufdg. Si doumbouya échoue,s’en est fini de l’ufdg qui ne sera plus crédible. Ils ne sont pas neutres. » dixit Mory Sylla Monsieur Sylla, Vous cherchez vraiment des poux dans la tête d’un « chauve ». L’UFDG n’est pour rien dans ce coup d’Etat. Vous auriez tout le temps de nous taper dessus au moment venu. Mais yandi une fois encore restez concentré sur la junte et tout est à votre honneur et c’est d’ailleurs courageux et cohérent de votre part. Ce qui n’est pas le cas de ses centaines ou de… Lire la suite

Amara
Amara
9 novembre 2021 19:35

Ils vont tous dégager toutes ces diarrhées verbale ne serviront à rien. Plus aucun putschiste n’accédera au pouvoir en Guinée après le départ forcé de ces abrutis.

Nfamara
Nfamara
8 novembre 2021 22:49

Le putsch militaire salutaire et salvateur étant la réplique cinglante au coup d’État constitutionnel fomenté par le régime voyou du pseudo professeur oligarque, il convient de procéder à la mise des institutions républicaines fortes, véritables remparts contre les éventuelles velléités de dérives dictatoriales. Ceci étant, il ne sert à rien de se précipiter en adoptant un calendrier hâtif et irréaliste de transition, au regard de l’énormité des tâches à accomplir par le futur organe législatif (CNT). Pour une transition réussie et apaisée, il est impératif de s’inscrire sur une échelle de trois ans afin d’implémenter pleinement les principales dispositions de… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
8 novembre 2021 13:47

Tous ces gens de l’ombre cherchent à gagner du temps pour l’ufdg.
Si doumbouya échoue,s’en est fini de l’ufdg qui ne sera plus crédible.
Ils ne sont pas neutres.

Last edited 10 mois plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
8 novembre 2021 07:36

Monsieur Barry, dites nous qui peut parler aujourd’hui au nom de la Guinée sur la scène internationale ? Quelle personnalité le peuple a autorisée à parler à son nom ? Il y en a pas, ceux qui parlent aujourd’hui à notre nom ne sont pas légitimes, aucun guinéen n’a élu qui que ce soit ni Doumbouya et ni son fameux premier ministre .CNT qui sera son assemblée nationale, ses membres seront choisis par lui et donc illégitime comme lui . On nous apprend que dans un état de droit, tout ce qui n’est pas élu par le peuple souverain est… Lire la suite

Falikou Bérété
Falikou Bérété
8 novembre 2021 07:36

C’est bien de s’attaquer à la CEDEO qui a large dos, n’est-ce pas au lieu d’affronter le vrai danger qui plane actuellement sur le pays( un régime militaire où les droits des citoyens n’ont plus d’existence)?
Continuons à faire l’autruche en se trompant de cible!
Quand les dérives de cette junte trop agitée atteindront un certain seuil et que certains leaders intouchables pour l’instant, soient touchés on verra à qui vous solliciterez de l’aide.

Mory Sylla
Mory Sylla
8 novembre 2021 07:28

On va gagner sans tirer un seul coup de feu.
Le mensonge en arme sera terrassé.
😊C’est la force tranquille contre la force violente et barbare des mutins-ufdg.
Les mutins sont finis. Après ça,ils ne vont plus s’essayer au coup d’état car ils sauront qu’ils n’iront nulle part. Comme doumbouya.
Tchoko tchoko,le Président Alpha Condé qui a vite été enterré par les mécréants sera de retour.
😌Ni Alla sonda. Alla bè sôn woma. C’est le temps d’Alpha Condé en Guinée 🇬🇳. Ni un être humain ni les armes ne pourront changer ça.

Last edited 10 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
8 novembre 2021 07:04

La junte est deja finie.Elle va s’écrouler d’elle meme,sous le poids de son inéquité.Des bandes de vauriens reunis qui refusent de travailler et veulent “vivre” du grand banditisme. Des inconnus tôgôgnini que personne ne connaît en Guinée 🇬🇳.Merci à la cedeao. Le coup a échoué et bientôt le retour d’Alpha Condé. C’est lui le Refondateur de notre pays. Ces mutins incapables de se refonder eux même ne peuvent pas refonder un pays. C’est prendre un risque criminel que de laisser ces gueux aux commandes de la Guinée 🇬🇳. 😊C’est Condé. Même à 100 ans. C’est ça on veut. Si vous… Lire la suite

Last edited 10 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
8 novembre 2021 00:42

Retour immédiat à l’ordre Constitutionel.

MONNOM
MONNOM
8 novembre 2021 00:15

VOUS PARLEZ D’UNE FAÇON DESORDONNEE EN REGARDANT VOTRE NOMBRIL MAIS MERDRE C’EST UN COUP D’ETAT !!!!!!!!!!!
§!!