Domaine agricole du col. Doumbouya, à Fanyé : un « ayant-droit » parle de « spoliation »

0 0 votes
Évaluation de l'article

La Présidence de la République a présenté samedi le vaste domaine agricole de 59 hectares du colonel Mamadi Doumbouya, à Fanyé, dans Forécariah. A peine annoncé, Sékou Chérif Fadiga [le nom est connu], se réclamant un des ayants-droits parle de « spoliation » et dit qu’il ne se laissera pas intimider « même au prix de ma vie ». Il l’a dit sur sa page Facebook🔻

Mamadi Doumbouya ou la spoliation gouvernance.

Je viens d’apprendre depuis ma retraite parisienne que le colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne se fait propriétaire de notre domaine agricole, sis à Kily Fanyé dans la sous-préfecture de Mafèrinyah. C’est un domaine de 47 hectares qu’il aurait fait acheter par l’entrepreneur indien Achok, patron de la Société Topaz à des ayants-droits de notre famille pour un montant de 1.800.000.000 francs sans que nous autres ayants-droits aient été mis au courant. Profitant de la faiblesse de position de nos parents, la Société Topaz s’en fait acquéreur pour ensuite le rétrocéder au colonel Mamadi Doumbouya. C’est pendant mon sejour en Guinée pour les funérailles de ma mère en Mai-juin 2022 que j’ai été mis au courant de la duperie. Sous ma conduite, tous les autres ayants-droits qui sont des centaines de personnes de la famille FADIGA, nous avons engagé des démarches en vue de nous rétablir dans notre droit. Pendant que l’enquête suit son cours, la famille devant se retrouver en conclave pour tirer les choses au clair, j’apprends que Mamadi Doumbouya a commencé à viabiliser le domaine et s’y est rendu ces jours-ci pour superviser les travaux qu’il y a entrepris. J’ai du respect pour la fonction que Mamadi Doumbouya assume à la tête de l’Rtat, mais je ne me laisse pas intimider, même au prix de ma vie. Je n’accepte pas cette spoliation et ne l’accepterai jamais. Je prends à temoin l’opinion publique nationale !

Sékou Chérif FADIGA

guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
27 octobre 2022 06:28

🙀haaaaaaaaaa
Des bandits armés tueurs sanguinaires putshistes félons dans le champ des gens.
Kônô Dié mougou maa li sônôn.
La Guinée 🇬🇳 vaut plus que ça.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
25 octobre 2022 10:19

Le Gal Conté a fait pareil à Madinagbé dans la même sous – préfecture de Maférinya, après sa mort, les vrais propriétaires de ce domaine, ont repris leur bien . Doumbouya peut se permettre de faire tout ce qu’il veut car, il a les armes et les hommes pour mais il sera jamais éternel à ce poste volé, les vrais propriétaires de ce domaine reprendront leur bien .

Mory Sylla
Mory Sylla
25 octobre 2022 07:30

Quittez dans le champ des autres pour retourner en caserne. Directement. Allez au Mali 🇲🇱,au front. Le Mali a besoin d’hommes.
Le salaire d’un militaire en Afrique lui permet rarement de joindre les 2 bouts,à plus forte raison s’offrir des hectares volés.
Un être humain qui n’a pas honte devient très dangereux. L’homme doit avoir honte.
I yé malô.
Le putshiste par définition ne connaît pas la honte. C’est pourquoi la honte se saisira du putshiste,le moment opportun,pour lui rappeler qu’il doit la connaître. Obligatoirement.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
25 octobre 2022 03:09

Calmez vous.
Laissez pour vous à Dieu.
Quand les mutins seront dégagés,vous allez récupérer vos hectares. Jusqu’à la dernière parcelle. Calmez vous.
Alla kabön.
Que cette soi transition aille au bout ou pas,ces mutins sont déjà cuits. Tôt ou tard,ils vont rendre des comptes. Regardez Dadis aujourd’hui.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Gandhi
Gandhi
24 octobre 2022 23:31

Jacques vit sur une autre planète où la blockchain est déjà opérationnelle et empêche qu’un bien immobilier appartienne à 5 propriétaires différents. Il ne s’agit pas d’une histoire de famille. Il s’agit d’un individu nommé Doumbouya qui demande aux autres de faire ce qu’il dit (et cherche à les y obliger via des kalachnikov), mais pas de faire ce qu’il fait.

Jacques
Jacques
24 octobre 2022 12:01

Mr adressez vous à votre famille car les histoires de familles ne nous intéressent pas.

Mory Sylla
Mory Sylla
23 octobre 2022 14:55

C’est du minable et piteux banditisme de mutins rénégats qui ont brigandé le pouvoir uniquement pour voler et piller les ressources de l’Etat.
Au lieu de travailler avec ardeur dans leurs métiers qu’ils ont eux même choisît. Le mutin,par définition,est confus.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla