Jour de Manif: le FNDC fait la situation (communiqué)

0 0 votes
Évaluation de l'article

À la suite de la réunion tenue à l’état-major général des forces armées, hier mercredi, regroupant des membres du CNRD et du Gouvernement, la décision a été prise de déployer l’armée sur les différents axes de Conakry à Dubreka et Coyah de 20h à 6h du matin à l’effet d’empêcher tout regroupement. Un message radio a été passé aux forces de défense et de sécurité.

Ainsi, des militaires armées du Groupement d’Intervention Rapide du camp Kwameh et le bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA) ont pris d’assaut la route le prince et l’autoroute accompagnés de personnes habillées en tenues civiles.

Toute la nuit du mercredi à jeudi, des témoignages et images vidéos ont fait état des tirs à balles réelles par ces éléments des forces armées guinéennes dans les quartiers tout au long de la route le prince et de l’autoroute.

Le bilan provisoire de cette opération de ces éléments de l’armée à la solde du CNRD fait état de deux (2) blessés par balles dont une femme qui a reçu la balle au niveau de son pieds.

Toujours dans la soirée du mercredi (vers 21h 20 minutes), le comité d’organisation a également constaté une dégradation de la connexion Internet corroborant avec de nombreux témoignages.

À 5h du matin de ce jeudi, jour de la marche pacifique et Citoyenne du FNDC, police et gendarmerie ont été déployées avec des personnes civiles en appui, tout au long de l’itinéraire de la marche à l’autoroute Fidel Castro, sur la route le prince et la corniche de Taouyah-Sonfonia pour empêcher les citoyens de rejoindre le point de regroupement de la marche Pacifique à la Tannerie à 9h00.

Le comité d’organisation salue la détermination des citoyens pro-démocratie à participer à la marche Pacifique dans le respect du guide du manifestant.

Conakry, 28 Juillet 2022

La Coordination Nationale

guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Africain
Africain
29 juillet 2022 14:17

« Il faut sortir massivement et continuer les manifestations jusqu’au retour a l’ordre constitutionnel. Un calendrier precis pour le chronogramme de la transition et une election presidentielle libre et transparente… » dixit Zaga de Gonzalo

Pas d’autres alternatives.

Par ailleurs,le pouvoir à Conakry a le soutien « caché » de la France…

Mory Sylla
Mory Sylla
29 juillet 2022 00:21

Les mutins doivent aller chez eux,en france 🇫🇷.
😌You absolutely not welcomed in Guinea 🇬🇳.

Last edited 16 jours plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
28 juillet 2022 23:58

C’est pas le fndc qui n’existe pas qui doit lancer un mot d’ordre.
Personne ne va suivre.
C’est un grand leader patriote,credible et propre qui doit lancer le mot d’ordre pour un mouvement d’ensemble général de la population.Les mutins ne pourront pas tenir. Ils seront balayés comme des ordures et déposés dans une caserne militaire car la place du militaire c’est dans une caserne. Pas devant les caméras à jouer aux leaders. Un militaire c’est le silence et la discipline. Halte à la mégalomanie du mutin qui n’est pas leader,mais un vulgaire putshiste mégalomane qui n’est rien.

Last edited 16 jours plus tôt by Mory Sylla
Zaga de Gonzalo
Zaga de Gonzalo
28 juillet 2022 20:18

Il faut sortir massivement et continuer les manifestations jusqu’au retour a l’ordre constitutionnel. Un calendrier precis pour le chronogramme de la transition et une election presidentielle libre et transparente. Ce clan extremiste a decu le monde sur tous les plans. Je l’ai personnellement applaudi apres avoir balaye un regime mafieux et criminel qui envoyait tout juste la guinee a la decheance. Lorsque j’ai entendu le coup d’etat du 5 septembre 2021, je me suis dit que le Createur aime encore ce pays de l’avoir soutire des mains d’un chacal qui n’avait aucune estime pour le bien etre de la guinee… Lire la suite