Le médiateur rencontre RPG, ANAD, CORED et UFR: ce qui en a filtré…

0 0 votes
Évaluation de l'article

 Dans le cadre de ses rencontres avec la classe socio-politique de la Guinée, le médiateur de la CEDEAO, Thomas Boni Yayi s’est entretenu ce jeudi avec les principales formations politiques du pays, notamment le RPG-ARC-EN-CIEL, l’UFDG, l’UFR et alliés. La rencontre a eu lieu  dans un complexe hôtelier de Conakry. 

Au sortir de la rencontre, Naby Youssouf Kiridi Bangoura du RPG AEC a fait le compte rendu. « Nous avons été reçus par le médiateur de la CEDEAO, le Président Boni Yayi, qui nous a accordés suffisamment de temps, 3h d’horloge pour évoquer avec nous les éléments constitutifs qui peuvent permettre à la Guinée enfin de commencer la mise en œuvre d’une transition apaisée et inclusive. Les discussions ont touché la méthode globale de mise en place du cadre de dialogue, mais aussi des éléments qui doivent être contenus dans ce cadre de dialogue », a déclaré l’ancien ministre, secrétaire général de la présidence sous Alpha Condé.

«Nous avons aussi pris l’engagement avec le médiateur que les éléments de discussions que nous avons eu et les prochaines étapes restent à sa discrétion pour les autorités de la place, pour les chefs d’Etats de la CEDEAO et pour la presse », a indiqué par ailleurs ce cacique du RPG-AEC.

À noter que cette rencontre fait suite à celle que l’ancien President Beninois a eu ce mercredi 24 août avec d’autres acteurs politiques, dont Dr. Faya Milimono,  président du Bloc Libéral (BL) et de la coalition politique pour la rupture (CPR), qui ne manquera pas de souligner les dessous de sa rencontre avec leur rencontre avec le  médiateur de la CEDEAO.
Selon le leader du Bloc Liberal, « il y a 22 coalitions actuellement, il fallait donc trouver une méthode de travail. On s’est donc entendu que le médiateur et ses compagnons reçoivent chaque coalition à la fois. Nous sommes la toute première … Nous avons décliné nos préoccupations, les questions nous ont été posées sur le cas par exemple de ceux qui sont en prison ou de ceux qui sont à l’extérieur, qu’est-ce qu’il faille faire pour avoir tout le monde au tour de la table. Et nous avons promis que nous allons leur déposer dans les minutes qui vont suivre, au propre, notre mémo, accompagné du chronogramme schématique », a-t-il indiqué.

Gbassikolo.com

 

A suivre

 

Gbassikolo.com

guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gandhi
Gandhi
2 septembre 2022 23:41

Absolument, il y a des gens bien partout et inversement, ce qui signifie que ce ne sont pas les hommes qui comptent.

Tiekourani
2 septembre 2022 14:28

Je te prie Pan-africain de ne plus défendre un parti, encore mois un homme. Défends des principes, des valeurs et là tu trouveras un parti que tu ne quitteras plus.

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
31 août 2022 23:23

“ L’UFDG a l’obligation du choix entre se battre peut-être gagné au bout ou croiser les bras et ne rien faire donc perdre à coup sûr. Personne n’engagera le combat à la place de l’UFDG car c’est le parti qui est le plus proche du pouvoir. Il revient à ce parti de trouver les voies et moyens pour changer la donne en sa faveur. ” L’élection présidentielle de 2020 a été gagnée par l’ufdg et les documents présentés par ce parti sont des preuves irréfutables de cette victoire . Ne parlons même pas de 2010. Mais qu’est ce qui s’est… Lire la suite

Gandhi
Gandhi
31 août 2022 22:25

Kouyaté me déçoit, c’est dommage, il était l’un des seuls qui respectait ses principes.
Mais là son attitude frise l’ethnocentrisme soft, qui ne dit pas son nom.

Gandhi
Gandhi
31 août 2022 22:18

« CDD president, ca sera du Alpha Conde bis ». C’est mal connaître CDD, qui a une expérience professionnelle contrairement à AC qui n’a jamais travaillé (même en étant PRG). Ensuite, il n’y aura pas tous ces morts, que beaucoup passent par pertes et profits. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais je ne suis pas le porte-voix de CDD.

T.Diallo
T.Diallo
31 août 2022 08:48

« Pendant que l’UFDG va vers la confration, le PEDN s’approche petit a petit de la presidence. Une fois que Mamady est coince, il cedera le pouvoir a quelqu’un et ne le fera certainement pas pour ceux qui l’ont mene a la sortie. »   Pan Africain, Je crois que vous avez de très mauvais référentiels en comparant l’UFDG au PEDN. Vous oubliez que si Doumbouya n’est pas coincé, il ne cèdera point le pouvoir or l’UFDG et son Président sont conscients (à juste titre) que c’est à leurs dépens si Doumbouya se maintient. L’UFDG a l’obligation du choix entre se battre… Lire la suite

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
30 août 2022 21:08

« On ne rend pas le mal par le mal, on rend le mal par ce qu’il y a de meilleur c’est à dire le bien. »

J’ai defendu ce parti pendant des annees sur les reseaux et forums Guineens. Je l’ai fait avec hargne. Avec le recul, je realise que c’etait une erreur.
A ce que je constate, CDD president , ca sera du Alpha Conde bis. On amenera tous les anciens dirigeants des regimes defunts pour essayer de faire du nouveau avec de l’ancien.

Tiekourani
30 août 2022 13:09

Pan-africain, je pense que tu ne comprendras jamais l’ufdg car ce parti n’est pas ce que certains guinéens sont. L’ufdg n’est pas un parti de haine et de rancoeur et n’a donc pas d’ennemis en Guinée. L’ufdg a des adversaires mais pas d’ennemis. Hier le rpg était un parti adversaire et c’est tout. Je ne suis qu’un partisan pas un militant mais ce que j’ai compris de ce parti est de bâtir une Nation réconciliée avec tous les fils de ce pays. La haine et la vengeance n’est pas de l’ufdg même si nous combattons aprêment la tyrannie, l’injustice et… Lire la suite

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
29 août 2022 19:25

De memoire, je ne me rappelle pas avoir connu un parti politique aussi mal dirige que l’UFDG. Quand on voit les decisions des leaders de ce parti, on realise jusqu’ou ils sont betes. Le RPG est l’ennemi jure de l’UFDG. Comment accepter que Kiridi soit votre porte parole? N’avez vous rien appris de l’episode Dadis quand ces gens vont au manipuler pour vous mettre dos a dos avec la junte de l’epoque? Pendant que l’UFDG va vers la confration, le PEDN s’approche petit a petit de la presidence. Une fois que Mamady est coince, il cedera le pouvoir a quelqu’un… Lire la suite