Macron : »Pourquoi je n’ai pas encore adressé de lettre de félicitations à Alpha Condé… »,

0 0 votes
Évaluation de l'article

Selon l’AFP qui a relayée l’information, ce vendredi 20 novembre 2020, le président français regrette que le président Alpha Condé, réélu en octobre dernier, ait organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir.

« Je pense que la situation est grave en Guinée pour sa jeunesse, pour sa vitalité démocratique et pour son avancée.

Le président Condé a une carrière d’opposant qui aurait justifié qu’il organise de lui-même une bonne alternance. Et d’évidence, il a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir. C’est pour ça que je ne lui ai pas encore adressé de lettre de félicitations », a asséné Emmanuel Macron.

À rappeler que par un courrier datant de la semaine dernière, le Président Macron avait féllicité son hommologue ivoirien Alhassane Ouattara pour sa « réelection » tout en lui souhaitant plein succès pour son nouveau Mandat à la tête de la Côte d’Ivoire. Une attitude qui a été qualifiée du « deux poids, deux mésures » par le pouvoir guinéen, d’autant plus que le president Alpha Condé a été élu bien avant son homologue ivioirien.

Parlant justement  des accusations du deux poids deux mesures, Macron, indique  qu’il « ne met pas le cas de la Guinée et celui de la Côte d’Ivoire dans la même catégorie .(…) Le président Ouattara s’est clairement exprimé en mars pour dire qu’il ne ferait pas de troisième mandat. Je l’ai tout de suite salué. Un candidat avait été désigné pour lui succéder : le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Mais à quelques semaines de l’échéance, il s’est retrouvé dans une situation exceptionnelle avec le décès de ce dernier. Je peux vous dire, de manière sincère, qu’il ne voulait pas se représenter pour un troisième mandat ».

Nous y reviendrons.

Gbassikolo.com

guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
23 novembre 2020 20:35

Oui mr. Bah,
vous vous êtes très gentil lorsque vous traitez publiquement Sékou Touré de crétin. Ici sur Gbassikolo. Notre père à nous.
Tu traites mon père de crétin. Si c’est pas malédiction,quel genre de débat on peut avoir encore à propos de mon père qui est un crétin à vos yeux?? C’est à dire je ne sais que dire par rapport à vos agissements.

Kaou Labe
Kaou Labe
23 novembre 2020 09:14

Mr Sylla , CE n’est pas gentil !
Mais je ferai comme vous avez dit .
Bien le bonjour !

Mory Sylla
Mory Sylla
22 novembre 2020 18:38

@mr.Bah Saliou,
non. Je ne veux pas vous envoyer le lien ou tout autre lien.
Faites vos propres recherches.

Kaou Labe
Kaou Labe
22 novembre 2020 13:12

 » j’ai entendu Sekou Toure dire … »
Mr Sylla , voulez vous , SVP , me passer les liens pour ecouter cela aussi .
Merci

Mory Sylla
Mory Sylla
21 novembre 2020 20:54

Donc comme tu le dis si bien,notre probleme n’est pas avec le Sénégal puisque les ordres viennent de Paris.
Notre probleme c’est la France,et ce dépuis le 28 Septembre 1898,jour de l’arrestation de l’intrépide guerrier Samory Touré. J’ai entendu Sékou Touré dire qu’on ne pouvait,en aucun cas,rater le virage de la liberation 60 ans plus tard. Jour pour jour.

Youssouf Bangoura
21 novembre 2020 16:04

Syllakhamè,
je sais bien que le Sénégal a enfanté des panafricanistes mais, les autorités sénégalaises n’ont jamais porté notre pays dans leur coeur et ce, depuis Senghor .Pourquoi, tout simplement parce qu’elles n’ont jamais décidé d’elles-mêmes, elles reçoivent toujours des ordres venus de Paris .

Mory Sylla
Mory Sylla
21 novembre 2020 01:08

@El Bango, il ya une base militaire française au Sénégal et en Cote d’ivoire.Le 43ème bataillon d’infantrie de la marine francaise plus connu sous le nom de 43ème Bima à Port Bouët,à Abidjan. Je disais à certains Sénégalais que la Guinée n’est pas la Gambie de Yaya Jammeh où son excellence leur président montrait toute sa morve. Nous,nous ne sommes jamais melés d’une election au sénégal.Alors la non-ingerence est de rigueur.Mais ne rentrons pas dans le jeu de Macky Sall:le Sénégal régorge de grands Panafricanistes,premier desquels l’Éminent Savant Maitre Cheick Anta Diop,qui lui seul,épaulé de son discipline Theophile Obenga du… Lire la suite

Youssouf Bangoura
20 novembre 2020 18:23

Tout simplement parce qu’AC est un président libre dans un pays libre et qui assume sa souveraineté et ce malgré sa pauvreté . la Guinée ne comportera jamais comme la Côte d’Ivoire ou du Sénégal .On peut dire ce qu’on veut mais la Guinée est un pays totalement indépendant, il y a deux choses qui me rendent fière d’être guinéen : la monnaie ( et oui cette faible monnaie, peu importe sa valeur, du simple fait qu’elle soit à nous, est une fierté ) et du fait de ne pas avoir une base militaire étrangère sur notre sol .

Mory Sylla
Mory Sylla
20 novembre 2020 18:12

Macron est disqualifié en Afrique.
La france croit toujours que nous sommes dans les années 60 quand led Africains ne connaissaient pas la réalité en france.
Mais aujourd’hui,tout le monde sait qui est qui et nous savons desormais que la France est un tonneau vide qui fait beaucoup de bruit. Pour se sentir exister. La france ne prospère que dans la division. Mais on a compris ce minable just desormais. Le gouvernement Guinéen ne doit même pas repondre a ces balivernes. La Guinée est un pays souverain.

BADOU
BADOU
20 novembre 2020 14:44

Oui, attendre celui de Biden et de l’UE et nous saurons à quoi nous en tenir. violer la loi, se tailler un faux fichier electoral, se creer une assemblee nationale de complaisance peu representative de la realite sociologique du pays, adopter un referendum falsifie, tuer des centaines de personnes, se faire elire sur la base de faux resultats et dire à la communaute internationale: » Reconnaissez moi » , cest prendre tout le monde pour des idiots.

MANZO
MANZO
20 novembre 2020 14:09

C’est bien cette condescendance habillée d’un ton paternaliste(le petit b. de Blanc qui se croit toujours supérieur au Noir quel qu’en soit d’ailleurs le niveau d’études et d’expériences de ce dernier) qui pousse les patriotes à resserrer les rangs derrière le président Alpha Condé. Par ce qu’il n’est pas à leur service et c’est bien cela qui semble leur faire perdre tout bon sens. Sinon où est la logique et la dignité d’une nation soi-disant pays des lumières, qui dénonce le même fait d’un côté et il le protège et le glorifie de l’autre côté? Continuez à vous comporter comme… Lire la suite