Ouverture du cadre de concertation : Mohamed Béavogui lance un appel au Rassemblement et à l’unité,

0 0 votes
Évaluation de l'article

Je commencerai par rendre Grâce à Dieu pour cette opportunité qu’Il nous offre. Celle de nous retrouver ici en ce deuxième vendredi du mois de Ramadan et également vendredi saint du Carême, pour parler de ce que nous avons de plus cher : l’unité de la Guinée. Cette journée, comme vous le savez, coïncide avec les Assises Nationales initiées par le Président de la Transition, Président du CNRD, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, le Colonel Mamadi Doumbouya afin de nous inviter, nous Guinéens, à nous parler et à construire ensemble la Guinée de demain. Je me réjouis que le lancement de ce cadre de concertation ait lieu pendant que les Guinéens ont accepté de s’écouter et de se parler.

Le cadre de concertation que nous démarrons se veut inclusif, parce qu’il souhaite la participation de tous. Force est de constater que certains de ceux qui doivent prendre part à ces concertations ne sont pas là. Nous devons donc travailler à ce que ce cadre soit le plus inclusif possible et faire en sorte qu’ils nous rejoignent.

Ce lancement, au nom du Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’État et Chef suprême des Armées, c’est la main tendue du Colonel Mamadi Doumbouya, parce qu’il croit en la Guinée, cette grande Nation, une nation dont la rédemption est certaine et incontournable.

C’est pourquoi, je lance un appel renouvelé au Rassemblement, à l’unité, à regarder dans la même direction, à transcender nos divergences, à passer les écueils qui sont nombreux, mais pas insurmontables, la main dans la main, épaule contre épaule. C’est seulement comme ça que nous y arriverons.

Mesdames et messieurs, je sais que les blessures et frustrations se sont accumulées au fil des ans. C’est ce qui a amené le CNRD avec à sa tête le Colonel Mamadi Doumbouya à prendre ses responsabilités le 5 septembre. Malgré sa volonté infaillible et indiscutable, ces blessures ne seront pas guéries par lui seul. C’est pourquoi, il a pris l’initiative des Assises Nationales, avec comme ambition principale d’inviter les Guinéens à s’écouter et à se parler. Comme vous le savez, les Assises Nationales constituent le premier pas vers la Vérité et le pardon. Des éléments indispensables à un dialogue apaisé.

Mesdames et messieurs, nul ne peut nier que la Guinée est en train de changer, tout comme nul ne peut contester qu’il nous reste beaucoup de chemin à parcourir, ensemble.

Je remercie très sincèrement et très chaleureusement tous ceux qui sont présents. Cette présence est une preuve éloquente de votre engagement à dialoguer, à contribuer et à apporter votre brique pour construire un pays apaisé, inclusif et solide pour les générations futures. Je demande à ceux qui ne sont pas encore autour de la table de nous rejoindre. La Guinée nous appartient tous. Aujourd’hui plus qu’hier, ma porte leur est grandement ouverte. Nous ne réussirons que si chaque Guinéen se sent concerné par les changements et réformes engagés par le CNRD et le Gouvernement.

Il est important de rappeler qu’à l’avènement du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), des espaces de concertation ont été initiés pour écouter et recueillir les avis et propositions des forces vives de la Nation avant l’élaboration de la Charte, la mise en place du Gouvernement et du Conseil National de la Transition. La Charte de la Transition, dans son article 77 indique que « la durée de la Transition sera fixée de commun accord entre les forces vives de la Nation et le Comité National du rassemblement pour le Développement. »

Cette démarche inclusive et participative a pour objectif d’instaurer une nouvelle gouvernance dans la gestion des affaires publiques. Une gouvernance faite d’écoute et de concertation. Cette main reste tendue. J’invite les absents à la saisir.

Mesdames et messieurs, à ma prise de fonction en octobre nous avons entamé des réformes profondes pour améliorer la gouvernance, assainir la gestion de nos ressources publiques. Ce travail a permis à mon gouvernement d’élaborer une feuille de route avec des ambitions claires : le retour à l’ordre Constitutionnel dans un délai qui doit être défini après la mise en place du CNT et en concertation avec les forces vives de la nation que vous êtes. Il est important de rappeler ici que le CNRD et le Gouvernement que je dirige ne sont pas candidats aux futures élections et n’ont pas de candidats. Notre seule mission est d’offrir une Guinée apaisée et refondée aux prochains dirigeants. Le Président de la Transition l’a rappelé le 22 mars dernier lors du lancement des Assises Nationales.

D’ores et déjà, j’ai instruit le Ministre de l’Administration de Territoire d’organiser une rencontre élargie avec l’ensemble des acteurs politiques et de la société civile, afin qu’ensemble nous discutions des modalités de mise en œuvre de ce cadre de dialogue. C’est aussi cela, l’esprit des Assises qui se déroulent actuellement.

Je voudrais terminer mes propos en souhaitant à chacun de vous une excellente session inaugurale du cadre de concertation inclusif.

J’implore à nouveau le Bon Dieu afin qu’Il continue de faire régner la paix dans notre pays et qu’Il renforce l’entente entre les enfants de notre chère patrie, la Guinée. Amin !

Je vous remercie.

Mohamed Beavogui

guest
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
20 avril 2022 20:05

Ce T diallo est nul et bas.
Merde. C’est très minable.
Que des pitreries.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
T.Diallo
T.Diallo
20 avril 2022 08:24

Shams, Après c’est pour dire que je ne parle pas Ethnie. Malhonnête que tu es ! L’origine ethnique est venue chercher quoi dans ça ? Tu dois avoir totalement raté ta vie pour n’avoir à faire valoir que l’appartenance ethnique de quelqu’un. Vouloir te répondre c’est faire comme toi : insulter toute une communauté. Sinon je suis né, j’ai grandi et je vis aujourd’hui encore avec ceux dont tu appelles des mandingues. Je peux te dire qu’il n’y pas à être fier…Grace aux deniers publics, les 11 ans de Alfa Condé a changé la condition individuelle de quelques-uns (tant mieux) mais la… Lire la suite

Last edited 5 mois plus tôt by T.Diallo
Shams Deen
Shams Deen
19 avril 2022 19:45

T.Diallo
Tu es un type juste minable, je répète encore que ta misérable personne ne m’intéresse pas .
Pour Amara le petit Mandingue est au dessus de ton gars c’est ce nous connaissons et voyons.
Encore une fois je souhaite que tu t’éloigne de mes écrits.
Tu compte pour quantité extrêmement négligeable pour moi.
Ça suffit minable-complexé.

T.Diallo
T.Diallo
19 avril 2022 11:59

Shams, tant que tu vomiras tes imbécilités sur ce site, je réagirais si j’en ai l’envie. Si je comprends bien toi tu es surement un fils (!!!). Ton Amara existe à partir du 05 Septembre Point.

Shams Deen
Shams Deen
19 avril 2022 11:34

T.Diallo
Je te répètes encore que je ne suis pas ton interlocuteur .ménage ton foutu cœur en m’enlevant de ton champ.
Le Ppetit Amara est le boss de ton gars ou est le problème.
Amara est le fils de Diarra Camara C’est pas un fils de lâche.Il est mandingue , j’espère que tu as compris.
Encore une fois je ne veux pas que ta misérable personne commente mes écrits, tu n’existe pas pour moi.
Misérable.

Last edited 5 mois plus tôt by Shams Deen
T.Diallo
T.Diallo
19 avril 2022 08:40

Shams,ton Amara existe juste depuis le 05 septembre or sans aller loin, Mr Beavogui a été parmi les propositions de PM à Conté. C’était à l’époque pour qu’il soutienne son selon toi employé Sonoco ?? C’est comme cela que des minables comme toi salissent d’honnêtes gens dans ce pays. Qu’est ce Mr Komara ou Kouyaté ont pu faire face aux soldats quand ils étaient à la Primature ? Comment étaient les PM de Alfa face à Diané ? Tu es une honte mon vieux. PS : Je réagis aux âneries ordurières que tu débites ici. Sinon tu n’es rien et absolument rien mon… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
19 avril 2022 00:17

Cette transition n’aboutira pas.
Elle va capoter et on va retourner à l’ordre constitutionel.
Plus de transition en Guinée 🇬🇳.
A l’heure là les mutins rient,ils ne croient pas à ça.Mais rira bien qui rira le dernier.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
18 avril 2022 22:37

“ Nous en sommes à la énième « transition » en Guinée. A chaque fois, l’objectif était d’organiser des élections en ne s’occupant que du volet politique. Résultat, nous avons créé une commission électorale qui n’a jamais été transparente et des élections frauduleuses.” Extrait de l’article que Africain a partagé. Je crois que le CNRD et leur PM ne sont pas prêts de partir et franchement, s’ils se mettent au travail pour réformer l’administration de ce pays , amener les compagnies minières à nous respecter, je crois que c’est l’essentiel . Rien ne garantit que des élections vont régler les… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
18 avril 2022 19:57

T.DIALLO
On dirait que ma personne te hante ,c’est une broutille ton gars qui a un nom tout comme tu l’es d’ailleurs.
Ta misérable personne n’arrivera jamais à la plante du pied de amara.
Misérable.

Mory Sylla
Mory Sylla
18 avril 2022 19:14

Shams,
tu es Môghôba.
Je vois que tu donnes l’insomnie aux gens ici.
Je me demande comment tu fais. Tu es trop fort.
😊Donne moi ton krissi.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Africain
Africain
18 avril 2022 11:29

L’interview qui résume la personnalité et révèle les intentions réelles de M. Béavogui dont les anti AST voulaient utiliser maladroitement concernant l’aéroport AST:

« Une Guinée nouvelle, ce n’est pas seulement une Guinée avec des élections » dixit M. Béavogui Mohamed.
Interview qui a échappé a beaucoup de commentateurs politiques (allez comprendre).

Lisez :

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/01/26/une-guinee-nouvelle-ce-n-est-pas-seulement-une-guinee-avec-des-elections_6111038_3212.html

Mory Sylla
Mory Sylla
17 avril 2022 19:33

Démissionnez avant d’être complètement sali par ces mutins. Il n’est jamais trop tard,absolument.
Vous êtes supérieur à ces mutins.
Un si grand cadre ne peut pas travailler avec des mutins. Il faut dire non aux mutins. Le mutin est le sida pour un pays,la honte d’une Nation.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
T.Diallo
T.Diallo
17 avril 2022 19:31

Des moins que rien qui se donnent de la valeur me font sourire! Alors que l’actuel premier ministre vaut plus que toute sa lignée, Shams le malhonnête se permet de vomir sur ce respectable Monsieur. C’est Amara qui a un nom grâce au coup d’Etat! Le PM lui a existé avant la naissance d’Amara. Je veux bien savoir pour qui Monsieur Komara agissait quand il a continué alors qu’il n’avait aucune considération de la part des soldats! Il acceptait pourtant de se faire malmener par les soldats du CNRD et Dadis! Je veux bien savoir qui était l’employeur de Kouyaté… Lire la suite

Last edited 5 mois plus tôt by T.Diallo
Shams Deen
Shams Deen
17 avril 2022 12:02

Youssouf
Il n’y a pas plus bidon que ce PM ,son but de venir dans le gouvernement de Mamadi était et est de dribbler les enfants en même temps consolider les positions de son employeur SONOCO ,c’est pourquoi il a fait monté le prix du pain dès sa prise de fonction
.
Et puis les enfants ne le considère pas ,il n’a aucune force rien le petit amara le fait trembler comme une feuille sous le vent.

Mory Sylla
Mory Sylla
17 avril 2022 02:41

Il y’a un faux ministre des mutins qui demande le chronogramme. On dirait qu’il vit sur une autre planète. Dites à ce faux ministre que le chronogramme du peuple est simple: quittez immédiatement le pouvoir car vous n’êtes pas légitimes. Vous le savez très bien. On n’a pas besoin de débattre encore sur ça dans un enieme comité. On ne veut pas comité woba woba. Écoutez le peuple et cessez de jouer aux sourds.
Chronogramme = quittez maintenant là. Vous êtes des sorciers cabalistes.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
17 avril 2022 01:50

Écoutes Baldé,
tu arrêtes ça ok?
Voilà. Moi c’est pas à toi que je m’addresse.
Je m’adresse au peuple de Gbassikolo et d’Afrique. Pas toi. Va régler tes problèmes avec Alpha Condé et tu me tiens en dehors de ça.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
16 avril 2022 22:05

Ils sont où les corps de 120 jeunes soldats tués par votre chef Doumbouya ? Si vous êtes vraiment à la recherche de l’unité nationale et de la paix dans ce pays, la toute première démarche que vous et votre équipe devriez faire, est de dire aux parents de ces jeunes soldats tués sauvagement par Doumbouya, où se trouvent les corps de leurs enfants .Vous ne pouvez en aucun cas faire abstraction à ce qui s’est passé le 5 septembre 2021, c’est impossible .Il y aura rien en Guinée venant de vous si les parents de ces soldats ne sauront… Lire la suite

Balde
Balde
16 avril 2022 17:21

Oui, Mory Sylla, il devrait faire comme check Sako pour ne pas s’associer à la gouvernance de Alpha avec sa constitution qu’il a qualifiée d’apocryphe.

Mory Sylla
Mory Sylla
16 avril 2022 15:29

Une grande personnalité comme ça qui marche avec les mutins,NON.
Vraiment dommage. Il faut démissionner. Immédiatement. Mettons fin à cette culture de l’illégitimité.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
16 avril 2022 15:24

Depuis que ce monsieur a accepté ce poste empoisonné des mutins,il n’a plus d’aura.
Son aura à disparu. Il est devenu l’ombre de lui même.On ne travaille pas avec les mutins. On vous avait prévenu. Il faut rejeter le mutin. Le mutin porte malheur.
Si vous sortez de ça,il ne faut plus travailler avec les mutins encore.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
16 avril 2022 15:17

Il n’est pas Premier Ministre. Il n’est pas légal,ni légitime. Voici pourquoi il a toutes les difficultés.
C’est pas les mutins qui nomment Premier Ministre en Guinée 🇬🇳.
On patauge dans une boue pas possible de confusion. Il n’aurait pas dû accepter ce poste.
Il fallait dire:” merci mais mon nom est trop grand pour travailler avec des mutins. Je suis légaliste et loyaliste. Je ne peux en aucun cas m’associer à des putshistes. Pour rien au monde.”Dommage.

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla