Transition guinéenne: on s’emmêle les pinceaux, la machine semble gripper (Édito Djoma de Mognouma)

0 0 votes
Évaluation de l'article

Si la junte au pouvoir a eu le mérite de rassurer les Guinéens, si elle a mené son coup dans un climat empreint de grande sérénité avec moins d’excès de la part d’éléments incontrôlés, comme c’est souvent le cas en de pareil moment, ce sentiment d’assurance commence à céder la place à un autre. L’omerta sur le contenu et l’orientation de la transition demeure désormais une préoccupation largement partagée par l’opinion.

En effet, trois semaines après le coup d’État qui a écourté le troisième mandat d’Alpha Condé, les Guinéens ne savent encore rien, aussi bien de la composition du CNRD, que de la charte de la transition qui constitue la boussole de cette période d’exception qui devrait déboucher sur l’élection du nouveau Président de la République.

Faire vite et bien faire qui ne font souvent pas bon ménage, sont pourtant nécessaires pour mettre fin à ce climat d’expectation, et ainsi abréger la longue période d’incertitudes qui plane sur le pays.

Le temps joue bigrement contre la junte au pouvoir dont la prétention à refaire la Guinée trotte dans beaucoup d’esprits. Elle doit à cet effet hâter les pas, car la période de grâce s’érode à cause de la misère qui s’accentue.

Pour l’heure, point d’évolution. La machine CNRD semble prendre du plomb dans l’aile. L’agenda des nouveaux maitres serait bloqué au niveau des concertations interminables aux allures d’exutoire.

L’exercice bien muri par les initiateurs et certainement prolongé à souhait, devrait durer aussi longtemps que l’horizon restera grisonnant. Il serait la solution à porter de mains pour une junte qui a apparemment du mal à avancer. Sans doute, la solution qui empêche les esprits critiques de demander la suite du processus.

Trois semaines après, on ne connait toujours pas les noms de ces personnes qui devraient composer le premier gouvernement de la transition. Un autre goulot d’étranglement pour une junte qui s’est fixée des objectifs qui réduisent ses marges de manœuvres. Car les nouvelles têtes qui devraient bénéficier de ce précieux sésame ne doivent pas être ceux qui ont servi dans les hautes fonctions administratives sous le régime défunt, et bien au-delà. C’est du moins ce qu’a promis la junte au pouvoir il y a moins d’une semaine.

A travers son Président, la junte décide de ne pas recycler. Ces propos vagues et ambigus ne sont pas sans conséquence sur la formation du gouvernement.

Le choix d’un premier ministre qui devrait précéder à cela, pourrait faire l’objet d’un arbitrage difficile.

Trouver un cadre idéal de cette posture dont le parcours d’administrateur répond aux critères que se sont imposées les nouvelles autorités, s’avère difficile.

Ainsi, se pose la question du profil du nouveau patron du palais de la Colombe, lui qui doit conduire le dialogue entre les acteurs et veiller à l’application de la charte de la transition.

Autant de charges importantes et d’attentes cruciales pour le futur chef du gouvernement.

Mais hélas, la promesse de ne pas recycler et le fait de se borner surement dans des considérations moins objectives dictées par la cohorte d’usuriers des régimes qui rôdent autour, risquent d’amener la junte à faire des choix pas dénués d’impairs dommageables à l’atteinte des objectifs.

Lamine Mognouma

guest
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
2 octobre 2021 06:57

😁Son Altesse Légionnaire 1er de france dakar.

Mory Sylla
Mory Sylla
2 octobre 2021 06:40

Bientôt doumbouya va s’autoproclamer Empereur. Comme Bokassa 1er de Centrafrique😁. Il va défiler dans un chariot en or massif,comme Bokassa circulait à travers Bangui. il va parcourir Conakry en chariot. Comme firawuna.(😌Qui par orgueil a persécuté Moise Condé,pardon,Moise. Il se dirigeait à vive allure à la chasse des hébreux,avec son armée déchaînée comme les mutins,vers la mer rouge dans le film. Mais Dieu l’a stoppé net.) Tout le monde voit déjà que doumbouya est le seul en Guinée 🇬🇳,depuis le “coup d’état de minuit” de l’infâme 5 Sept. 2021,contre un Alpha Condé en plein sommeil,à circuler dans son Humvee délabré… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
2 octobre 2021 06:32

En vérité,en vérité on ne s’autoproclame pas dans une démocratie. Sinon assumons notre place auprès des Nord Coréens. On ne peut logiquement rien reprocher à la Corée du Nord. Ils sont plus honnêtes que nous: pas élection. Autoproclamation.Pour etre logiques avec nous mêmes.
On se soumet au suffrage du peuple dans une démocratie. On ne s’autoproclame jamais dans une démocratie. C’est incongru et piteux.
Ça signale déjà aux blancs que ces nègres ne prospèrent que dans la pagaille et l’indiscipline armée des mutins sans légitimité applaudis par des pieds nickelés.

Mory Sylla
Mory Sylla
2 octobre 2021 06:20

Son Excellence le Président Alpha Condé,Président de la République de Guinée 🇬🇳. doumbouya,porteur de sac de son Excellence Monsieur le Président Alpha Condé. C’est vous le Président,l’élu du peuple de Guinée 🇬🇳,Excellence. Les armes ne changeront jamais ce que la Loi a consacré. Never.😌 doumbouya fuit les urnes. D’où l’autoproclamation. Dans une démocratie 😁. 😌Meme en état d’arrestation vous êtes Président Excellence Monsieur le Président. Du fond de votre cellule/palais/whatever,l’onction du peuple de Guinée 🇬🇳 est avec vous. La parole de la Guinée se trouve dans la bouche d’Alpha Condé.Pas de doumbouya ou soumbouya . C’est Condé qui parle en… Lire la suite

Foulou
Foulou
1 octobre 2021 20:16

@Mory Sylla, Tout le monde ici sait que tu fais un deuil long et douloureux du regime d’Alpha Conde, mais limites-toi a critiquer tout parti que tu voudras dans le domaine politique uniquement. Ne mele aucune ethnie a ce rale de fin de vie qui n’en finit plus. Avec la disparition d’Alpha Conde de la scene politique guineenne, l’ecrasante majorite des guineens veut laisser derriere lui cet ethnocentrisme politique qui semble avoir ete la seule boussole de ton malheureux champion. Tout le monde a supplie Alpha Conde de laisser une chance a la democratie en Guinee apres avoir exerce 2… Lire la suite

Tiekourani
1 octobre 2021 11:44

Monsieur Doumbouya Siguidia, c’est dommage que vous preniez votre pays pour un butin. Ou est votre patriotisme. Vous savez l’ancien régime a eu tous les moyens pour nous sortir de ce trous dans lequel nous sommes mais helas ils ont échoué. Vous êtes aujourd’hui prêt à accompagner le Colonel Doumbouya s’il décide de confisquer le pouvoir comme alpha condé. C’est la raison pour laquelle la majorité des guinéens ne veut pas de votre recyclage. Hier vous étiez avec alpha condé lorsqu’il falsifiait la constitution pour se donner un pouvoir à vie sur le peuple de Guinée. Aujourd’hui, vous voulez inciter… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
30 septembre 2021 05:17

L’ufdg ne peut pas gagner une élection libre en Guinée 🇬🇳. Les élections l’ont prouvé. Indiscutablement. 3 défaites d’affilée. Tous les Guinéens savent que l’ufdg est un parti ethnocentriste. Ils ne vont jamais voter les ethnos. Je dis que Dadis va battre cellou en Guinée 🇬🇳. Mettez cellou vs Dadis Camara dans les urnes on va voir. A la loyale. Dadis aura plus de 70%. Meme malade et diminué. Frustrés,ces ethnos ont intérêt dans la pagaille car la Loi ne Les arrrange pas. Ils ne peuvent jamais gagner dans la régularité. C’est culturel.C’est impossible. Il faut frauder. Par tous les… Lire la suite

Nfamara
Nfamara
28 septembre 2021 13:27

Effectivement Baren Soumah, Kabine Sylla, merci pour ce rappel capital, Djoma doit imperativement revenir à l’état. Quelle leçon de conduite, un minable contrebandier devenue multi- milliardaire grâce à son accointance avec le régime voyou du parrain déchu de la mafia minière internationale peut dicter à l’opinion? Les élites kleptocrates prédatrices du régime voyou du pseudo professeur doivent opter pour le mutisme au risque de heurter la conscience populaire et de s’exposer aux conséquences de la vindicte du peuple pataugeant dans une promiscuité indescriptible. Gardez le profil bas, bande enfoirée d’oisifs imposteurs. Indignité lorsque tu nous tiens !!!!

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
28 septembre 2021 00:57

On avait presque oublié que le groupe Djoma (radio et tv comprises) appartenait à « Bill Gate », l’intendant de Sekhoutoureyah sous Alpha Condé.
Merci de nous le rappeler.

Nfamara
Nfamara
27 septembre 2021 21:12

Plus pressé que la musique, on danse en contretemps. Rien ne justifie les improvisations , il convient de prendre le temps nécessaire pour procéder à la mise en place des instruments de gestion d’une transition réussie. Une infime dose de patience aura ,sans l’ombre d’un doute quelconque, le mérite d’éviter les erreurs du passé.Mieux vaut avancer lentement mais sûrement. Très compatriotement !

Siguidia Doumbouya
Siguidia Doumbouya
27 septembre 2021 17:42

Il y 3 sortes de coups d’Etat. 1/ L’opposition et peuple se lèvent comme un seul homme ou une seule ethnie et déstabilise le régime et les militaires viennent terminer le travail. Dans ce cas les militaires doivent organiser une transition rapide, voler un peu et se retirer. Exemple le coup d’ATT ou de Goita. 2/ Pendant que l’opposition est agonisante un militaire se lève à minuit comme un vampire et arrache le cœur d’un pouvoir craint de tous. Il n’y a aucune contrainte de réveiller les opposants et leur donner ce pouvoir. Doumbouya est allé seul à la chasse.… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
27 septembre 2021 16:27

Monsieur,
la machine ne se melange pas les pinceaux. Quand des gbakamen prennent les armes pour arrêter le pilote et s’emparer de l’avion,ils iront où?? C’est le cas.
On doit ensemble demander aux gbakamen de descendre de la cabine. Ce ne sont pas eux les pilotes en Guinée 🇬🇳.

T.Diallo
T.Diallo
27 septembre 2021 14:23

On n’a vraiment pas besoin de plus de deux semaines pour mettre sur pied une Equipe dans pareille situation. D’autant plus que les personnes choisies seront à évaluer toutes les 4 semaines. Ces personnes seront maintenues ou remplacées sur la seule base du progrès réalisé par rapport aux Taches à exécuter. Le plus important est la Charte de la transition et la feuille de route que chaque responsable aura à suivre. Il est largement temps que la junte dévoile la composition du gouvernement qui doit mener la transition. Il faudra tout de suite après présenter aux Guinéens une feuille de… Lire la suite