Composition du CNRD: le CNT ouvre les hostilités et annonce les couleurs des débats à l’hémicycle (Mognouma)

0 0 votes
Évaluation de l'article

A la suite du juriste universitaire, Komtèbèdouno qui a chauffé la tanière du CNT dès la première session de celui-ci, c’est au tour d’un autre juriste d’en faire de même. Maitre Mohamed Traoré reprend du poil de la bête avec ses pensées débarrassées de toute complaisance traduite dans les différentes tribunes.

L’ancien bâtonnier de l’ordre national des avocats dit plus haut, comme à son habitude, ce qui taraude les esprits. La composition du CNRD. Selon lui, cette composition annoncée dans la charte en son article 37 précisément, selon lequel le CNRD est composé de l’ensemble des forces de défense et de sécurité, devrait être révisée par le CNT qui en a les prérogatives. Objectif, coller un nom aux visages qui restent à ce jour curieusement énigmatiques.

Le débat est à nouveau posé. Et c’est l’avocat au ton libre qui dépoussière l’inquiétude.

« Quoi de plus normal pour le peuple de savoir réellement qui sont membres du CNRD, comme c’est le cas avec les organes de la transition. C’est une question de bon sens. Le fait pour un conseiller de l’exiger pour que son institution s’en saisisse afin de nous éclairer là-dessus nourrit des espoirs quant aux débats qui vont y être menés » estime-t-on.

Et un autre de renchérir : « il faut qu’on sache ceux sur qui s’appliquent le principe de n’être candidat à rien, conformément à la charte. Mieux, comme c’est l’organe suprême qui oriente la transition, il est obligatoire pour les Guinéens de connaitre qui sont ces personnes qui le composent »

Ces différentes réactions des conseillers, diversement appréciées dans l’opinion, sont révélatrices de la qualité des futurs débats qui auront lieu à l’hémicycle. Elles sont aussi révélatrices des prises de position que ces conseillers ne s’en priveraient pas concernant les agissements des acteurs clés de la transition au pouvoir.

Mognouma

guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Oumar Mâci Bah
Oumar Mâci Bah
11 mars 2022 01:02

Le « hardcore » du CNRD doit être ethniquement très monocolore. C’est probablement une des raisons pour le silence sur sa composition.

Mory Sylla
13 février 2022 16:45

Les écrits de ce journaleux sont dégoûtants.shissss
Si on était dans un restaurant,j’allais jeté le “plat” là dans la poubelle. Piètre cuisinier.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
13 février 2022 12:52

Les écrits de ce journaleux sont nuls et ennuyants.
Il veut jouer aux impartiaux.
Il faut prendre position. Il caresse toujours les mutins dans le sense du poil avec ces écrits sans tête ni queue. Il faut dénoncer ces mutins.

Last edited 3 mois plus tôt by Mory Sylla
Foulou
Foulou
12 février 2022 23:25

@Youssouf Mamadi Doumbouya pense qu’on est tous idiots en Guinee. Lorsqu’il formait son gouvernement de transition aussi, il pensait qu’en annoncant les ministres au compte-goutte pour cacher le fait que tous les postes a pouvoir etaient reserves aux malinkes, nous n’y verions tous que du feu. J’ai rarement vu quelqu’un dont les actes sont le plus eloignes des paroles. Comme tu le dis, il arriverait presqu’a nous faire regretter Alpha Conde qui, lui, ne faisait aucun mystere de ses intentions. Je constate que Mamadi Doumbouya a laisse tomber son idee d’assises nationales pour la reconcilliation. Etant celui qui pose le… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
12 février 2022 16:59

Hahaha, on sait tous pourquoi depuis le 5 septembre, on a pas encore les noms et les visages des membres du CNRD. Ceux – là mêmes qui posent la question savent le pourquoi .Doumbouya, contrairement à ce qu’il dit et à ce qu’il laisse dire, n’est pas ce qu’il prétend être c’est à dire ce Guinéen débarrassé de tout critère ethnique .Je surveille attentivement tous ses décrets, il est pire qu’Alpha Condé .