Création du Collectif pour la Transition en Guinée: l’AGUISAV réagit (Communiqué)

0 0 votes
Évaluation de l'article

L’ONG Aguisav Association Guinéenne de la Voix des Sans Voix vient d’apprendre par voie de presse qu’un Collectif pour la Transition en Guinée dénommé (CTG), se disant, créé par la diaspora à Paris.

Nous de l’Aguisav nous n’avons pas de commentaires à faire là dessus car pour nous c’est un collectif né mort ou mort né. A chacun de choisir. Nous ne pouvons que faire quelques remarques qui sont les suivantes:

– D’abord le lieu de baptême de ce soi disant collectif. C’est à Paris en France, soit à plus de 5.000 Km de la Guinée, qu’un groupuscule d’individus se réclamant de la diaspora crée une organisation qui demande aussitôt le départ d’un président democratiquement élu. Or c’est seulement en Guinée que les problèmes Guinéens se discutent et se decident , et non à Paris ou ailleurs.

– Drôle de diaspora ! Ils sont qui pour demander le départ du président Alpha CONDE ? Nous espérons qu’ils n’oeuvrent pas pour que les anciens premiers ministres du médiocre et sanguinaire Général Lansana CONTÉ reviennent aux affaires. Tels que Cellou Dalein DIALLO, Sidya TOURE ou Lansana KOUYATE. Nous en Guinée nous voulons avancer. nous ne voulons plus retourner en arrière. Que cela soit clair.

– Nous avons suivi leurs interventions à travers le président dudit collectif. Nous sentons qu’ils sont entièrement coupés des réalités du pays. Ils ignorent tous de la Guinée. Ils ne connaissent pas les préoccupations de nos populations. Tout au long de leur discours, ils n’ont pas fait allusion au Covid-19 qui est aujourd’hui la principale préoccupation du pays. Cela ne les a pas intéressé. Or La Guinée a plus besoin des initiatives et des assistances de tous genres pour bouger hors de nos frontieres. Ils se sont seulement intéressés au départ de Alpha CONDE du pouvoir. Pour mettre qui à sa place, ils ne l’ont pas dit.

– Bref ils sont des novices politiciens en manque de sensations.
Comme pour leur dire : Avant d’agir une fois il faut réfléchir 1000 fois.

Pour terminer notre Communiqué nous reiterons que nous soutenons effectivement le président de la république Professeur Alpha CONDE dans sa main tendue à toutes les forces vives de la nation pour un dialogue inclusif afin de poser les jalons d’une élection présidentielle apaisée devant se tenir le 18 Octobre 2020 selon la CENI.

Conakry, le 13 Juillet 2020
Le porte -parole

Muhammed Tamisso SYLLA.
Tel : 664 665 656

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
17 juillet 2020 13:01

AGUISSAV ou la Voix du Gouvernement. Ceux qui ne « commentent » pas, ils ne font que des « remarques ». Mais ils se prennent pour qui pour dire où et quand une autre ONG peut naître. Même le RPG est né à Paris. « C’est seulement en Guinée que les problèmes guinéens se discutent et se résolvent »? Ils vivent sur quelle planète? Alpha Condé a préparé sa présidence à partir de SA mère patrie c’est à dire la France où résident d’ailleurs TOUTES les familles des ministres et des hauts fonctionnaires guinéens. Même la Haute Guinée ne veut plus de Alpha Condé et son… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
15 juillet 2020 22:53

Pour une fois ce n’est pas Mory Samourah qui parle au nom de l’Aguisav.
Cette diaspora de Paris se donne dans le ridicule.
Je ne veux plus d’Alpha Condé mais l’Arc en ciel doit demeurer au pouvoir pour au moins jusqu’en 2050. C’est ce que je veux vraiment.