Quand la désignation de Kassory à la tête du RPG arc-en-ciel fait grincer des dents…

0 0 votes
Évaluation de l'article

Dans une interview accordée à nos confrères d’africaguinee.com, le secrétaire général de la section Rpg arc-en-ciel de Bonfi est revenu sur les circonstances qui ont enourée la  désignation, selon lui, « contestable » de Kassory à la tête du RPG arc-en-ciel. Comment le choix de l’ancien chef du Gouvernement a-t-il été entériné ? Par qui ? Ce sont autant de question que ce militant de l’ancien parti au pouvoir a eu à élucider dans cet entretien dont nous vous livrons ici un extrait….

AG: L’ancien premier Kassory Fofana a été désigné pour diriger les rênes du RPG arc en ciel. Comment ce choix a-t-il été décidé ?

MOHAMED N’FALY CHERIF :  Avant d’entrer dans la salle de réunion, on avait adressé un mémorandum aux membres du BPN (Bureau Politique National, Ndlr) du parti. Dans ledit mémo, on avait dit que le comité exécutif provisoire du parti sera dirigé par une personnalité qui ne nourrit aucune ambition présidentielle. On nous a dit aussi qu’on nous convoque pour étudier notre mémorandum qui a été signé par les 51 sections de Conakry et de l’intérieur. Mais à notre grande surprise, lorsqu’on a entamé la réunion, Hadja Natou Chérif a pris la parole pour dire : le RPG arc-en-ciel a mis un conseil composé de trois personnes qui ont un droit de véto sur les décisions du parti.

Elle a ajouté que le RPG arc en ciel est un parti transversal et qu’actuellement, on ne peut pas mettre un malinké à sa tête. Elle a aussi déclaré que c’est le président (Alpha Condé, Ndlr) qui leur a écrit pour demander de mettre Kassory Fofana à la tête du parti. On leur a demandé d’envoyer la copie de la lettre, on n’a pas eu cette copie. C’est une signature factice (copier-coller) qui a été apposée.

En tant que secrétaire général de la section Rpg arc-en-ciel de Bonfi, j’ai automatiquement protesté. En rappelant qu’actuellement, la Crief (cour de répression des infractions économiques et financières, Ndlr) fait son travail. Après ses rapports, on saura qui est blanc et qui ne l’est pas. A partir de là, on va évoluer en mettant la fédération après la restructuration du BPN, ensuite aller au congrès pour choisir un candidat. Mais il est hors de question d’imposer quelqu’un sur nous.

Par la suite, ils ont commencé à dire : c’est le secrétaire général qui a parlé, le président (Alpha Condé) a désigné. Je leur ai dit que selon les statuts, le président ne désigne pas une personne, c’est plutôt au congrès de le décider. Ils nous ont mis devant le fait accompli. Mais je leur ai dit que je ne suis pas d’accord, les autres secrétaires généraux ont aussi exprimé leur désaccord. Dans les jours à venir, on nous entendra par rapport à ça.

Quelles sont les personnes qui seraient choisies par le Président Alpha Condé ?

Elle (Hadja Nantou) a dit que le président leur a écrit et a proposé une liste de personnes qui doivent composer le conseil provisoire du parti et que lui-même (Alpha Condé, Ndlr), va rester président (du parti, Ndlr). On a demandé à voir la liste, ils ont montré une signature. Pour signer un document, on le fait à la fin et au début. Pour nous, c’est un document truqué. On ne connait personne. Il fallait montrer les noms des 70 personnes qui composent le conseil, mais on ne les connait pas.

Qui sont ces trois personnes qui ont un droit de véto sur les décisions du parti ?

C’est Hadja Nantou, Ahmed Tidiane Traoré et Claude Kory Kondiano.

Dr Diané ne fait pas partie ?

Non, il n’a même pas été consulté. C’est un clan. Ni Dr Mohamed Diané, ni Dr. Mamadou Ballo, ni Damaro, Fatou Bangoura, personne n’a été consulté, ils n’étaient pas informés.

Voulez-vous dire qu’ils n’étaient pas présents ?

Non, ils n’y étaient pas. Ceux qui étaient présents comme membres du bureau politique, ce sont : Hadja Nantou, Ahmed Tidiane Traoré, Claude Kory Kondiano, Bantama Sow, Kiridi Bangoura, Saloum Cisssé, Lansana Komara, Cheick Fanta Mady et Moalim Touré. Ils sont tous des pro-Kassory. Ils ont tenu des réunions chez Kassory, chez Tidiane avant de venir à la réunion. Ils avaient dit aux autres hauts dirigeants du parti que la réunion devrait se focaliser sur le mémorandum avec la base, ensuite leur faire le compte rendu. Mais c’était tout autre.

Que comptez-vous faire ?

Comme ils ont organisé leur folklore, moi je leur ai dit deux choses : Le président Alpha Condé reste et demeure le président du parti jusqu’à preuve du contraire. On a exercé le pouvoir pendant onze ans. Les militants savent qui est qui et qui a fait quoi. Il faut qu’on organise le congrès et que les militants votent. Celui qui sera élu, on va l’accepter. On n’est contre personne. Mais on n’acceptera pas que le même clan qui a pris le Président en otage, désigne un candidat tout fait. On ne sera pas d’accord, on ne l’acceptera pas.

On n’est pas contre Kassory, mais il faut laisser la démocratie s’exprimer. Le règlement intérieur dit qu’à chaque étape, il faut laisser la base s’exprimer, que les militants votent. Comment six personnes peuvent-elles venir dire que le président leur a demandé de mettre quelqu’un à la tête du comité provisoire ? Le parti ne se limite pas seulement à Conakry. On a 485 sections, il faut les laisser s’exprimer. C’est tout ce qu’on demande.

Pourquoi on est pressé ? On a un Secrétaire Général, les structures fonctionnent. Pourquoi se précipiter pour parachuter quelqu’un comme ça à la tête. On n’est contre personne, mais il faut suivre et respecter strictement les règles du parti. A savoir organiser un congrès digne de nom pour élire quelqu’un à la tête du parti. Mais on n’acceptera pas ces jeux. Parce que ce serait trahir les militants et trahir le Pr. Alpha Condé.

A suivre…

guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
15 mars 2022 18:02

🤔N’Na Laure,
mais pourquoi toi tu considères les mutins là??
Tu dis on les “connaît”. Qui connaît qui?
Je ne connais pas ces mutins mais mieux,que Dieu ne fasse jamais que le tortueux chemin de ces minables gangsters tueurs et le mien se rencontrent.
😌Le peuple de Guinée 🇬🇳 ne connaît pas ces mutins. Le mutin ne fait pas bonne compagnie. Tu connais ma position sur cette affaire déjà. Je me suis suffisamment expliqué sur cette question.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Laure Karcher
Laure Karcher
15 mars 2022 12:29

Merci à Mohamed N’Faly Cherif. C’est un homme honnête qui veut que ce parti soit exemplaire. Un parti exemplaire c’est un parti qui applique les règles et la constitution qu’il s’est fixées. C’est en cela que le fonctionnement d’un parti peut être considéré comme démocratique, ou comme reflétant les souhaits et la volonté de tous les militants. Un parti qui n’est pas exemplaire et qui accède au pouvoir hypercentralisé comme l’ont été tous les régimes guinéens sera incapable de mettre en œuvre et d’appliquer des lois équitables pour tous. Cette façon de faire pour installer un dirigeant même provisoire est… Lire la suite

Mory Sylla
9 mars 2022 06:56

Excellence Monsieur le Président de la République Alpha Condé si vous nous lisez sur Gbassikolo déclarez vous.
Venez reprendre votre place Excellence.
C’est vous on connaît. Pas les mutins.
😌Dieu vous a préservé car vous devez revenir encore. On ne veut jamais des mutins. Tout sauf les mutins. Les mutins sont du diable.
Vive le retour à l’ordre Constitutionel en Guinée 🇬🇳.
Les mutins sont des pourritures humaines. Les Patriotes seront vainqueurs en Guinée 🇬🇳.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
9 mars 2022 04:00

Jusqu’à présent c’est le Président Condé qui est au pouvoir en vérité. Rien n’a changé.
7 mois plus tard les mutins tâtonnent. Normal,ils ne sont pas légitimes. Le peuple ne se reconnaît pas en ces putshistes.
Alpha Condé doit faire une déclaration,immédiatement,pour dire qu’il revient reprendre sa place. Le peuple va le supporter. Les mutins ne pourront pas gagner le bras de fer.Meme l’ufdg vomit maintenant les mutins. Les mutins n’ont plus de soutien. C’est le moment ou jamais.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
9 mars 2022 02:52

Les mutins voulaient complètement effacer le Président Alpha Condé de l’écran.
Mais on a dit non. On a bloqué les mutins. Grâce à Dieu. C’est nous le peuple de Guinée 🇬🇳 on décide qui est notre Président. Les mutins et leurs cohorts s’autoproclament pour rien.Les mutins et leurs porteurs de sac doivent être très frustrés à l’heure là. Leur objectif a échoué. On les a prévenu mais ils ne comprennent rien ces gens là.
Depuis leur soi disant coup d’état bidon,tous les jours les mutins ont des problèmes. Ce qui est une très bonne chose pour eux.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
8 mars 2022 19:41

Ici c’est pas le siège du Rpg. C’est la même chose avec l’ufdg.
Publiez ça sur le site de ces partis.
Il y’a beaucoup d’autres informations à partager à part les informations sur ces partis.