Deux soutiens de taille pour le FNDC : l’UFR et l’UFDG solidaires de la manifestation du 23 juin

0 0 votes
Évaluation de l'article

Alors que l’ancien parti au pouvoir, le RPG-AEC En Guinée, se désolidarise de l’appel à marcher du 23 juin lancé par le FNDC, l’Union des Forces Démocratiques (UFDG) de Cellou Dalein Diallo et l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré ont annoncé leur solidarité en annoncant qu’ils sont « dans la logique du FNDC » et que par voie de conséquence, ils marcheront…

« L’UFR est partie prenante de cette manifestation parce qu’avant tout, nous sommes des citoyens. Nous sommes actuellement dans une situation où un petit groupe fait un coup d’État s’accapare du pouvoir et déroule un programme unilatéral alors qu’il n’a aucune légitimité de le faire seul. Il y a des partis traditionnels qui ont la légitimité et la société civile qui doivent être parties prenantes à ces discussions et au déroulement de la transition. Malheureusement, ce n’est pas fait. 

Aujourd’hui, si une entité de la société civile appelle les citoyens de ce pays à manifester, les membres de l’UFR étant d’abord des citoyens, tous ceux qui se sentent normalement concernés par cette situation doivent se lever. Et, comme nous sommes dans une unité d’action et que l’UFR est un parti politique qui a dénoncé cet état de fait, nous sommes dans la logique du FNDC et nous manifesterons. Je serai dans la rue tous comme les militants« , a annoncé Saikou Yaya Barry, secrétaire exécutif du parti de Sidya Touré.

Même son de cloche à l’UFDG:

« Toutes les revendications du FNDC correspondent aux revendications des partis politiques. Ce qui veut dire si un mot d’ordre est donné par le FNDC sur les motifs que nous-mêmes exigeons, c’est comme si nous sommes dans la même barque. Donc, j’invite le président à faire en sorte que les manifestations qui sont envisagées puissent être organisées en accord avec l’administration pour ne pas dire annulées. Si le gouvernement interdit les manifestations, ils ne seront pas des démocrates. Nous espérons que le CNRD prendra des dispositions pour autoriser les manifestations et ensuite les encadrer », a déclaré ce samedi 11 juin 2022, Kalémodou Yansané, un des vice-présidents de l’UFDG.

À noter que, cet appel à manifester du front national pour la défense de la constitution (FNDC) intervient alors que le CNRD interdit tout rassemblement dans la rue jusqu’aux périodes de campagne. Selon les organisateurs, la mobilisation vise à exiger de la junte, le retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Nous y reviendrons

 

Gbassikolo.com

 

guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
19 juin 2022 14:09

Toi tôgôgnini inconnu qui se cache derrière burka tu hallucines.

Africain
Africain
17 juin 2022 17:49

@ Jacques, Vous n’avez rien d’écris jusqu’ici; ou encore rien de factuels pour me démontrer ce que vous reprocher à nos stratégies.   Vous êtes tout simplement dans la calomnie.   Par ailleurs, je lis à travers vos commentaires un anti Président CDD connu au sein même du parti comme on le connait dans tous les partis politiques normaux, c’est à dire les stratégies de « jeunes loups » du parti qui veulent « tuer le père » pour prendre sa place. Les dernières déclarations de Ousmane Gaoual Diallo dans un audio en est une preuve de cette stratégie. Il résume parfaitement cette stratégie… Lire la suite

Last edited 14 jours plus tôt by Africain
Tag
Tag
17 juin 2022 01:36

Mory, tu delires tout le temps. Occupes-toi de ton Fama et laisses l’UFDG a ses problemes.

Mory Sylla
15 juin 2022 15:42

L’ufdg,on le sait,ne se bat pas du tout pour la démocratie. Car ce parti est un adepte du tribalisme désuet.L’ufdg veut lancer les pauvres gens manipulés(et pour la plupart analphabètes)dans la rue dans l’espoir d’étouffer les challenges qui se dressent sur le chemin de leur leader à vie.Il faut dénoncer cette manipulation. Ils sont dans l’opportunisme béat. Ils se trompent eux même car personne n’est dupe. Cette stratégie macabre de la chair à canon ne peut pas prospérer. Ces militants sont d’abord des citoyens Guinéens. Ils ne sont pas la propriété de l’ufdg.

Last edited 16 jours plus tôt by Mory Sylla
Jacques
Jacques
14 juin 2022 16:57

Africain je décris les mauvaises stratégies de l ufdg. Depuis 2015 dès fois tu te demande de si ils sont prêts à gouverner tu t’associe à un ennemi à qui a tout perdu et we surcroît défend aujourd’hui les mesures de ce dernier que à combattues. Le rpg est aujourd’hui moribond mais n’a pas envie de tmour seul. L ufdg à toujours fonctionné comme une administration pas comme u parti politique. C’est pourquoi ils prennent toujours des actes administratifs qui sont productifs.

Africain
Africain
14 juin 2022 09:34

@ Jacques,

« S’allier » en politique, c’est un « gros » mot; mais vous pouvez continuer votre décrédibilisation de l’UFDG. Mais au moins, soyez SVP explicite et pertinent.

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
13 juin 2022 14:12

Jacques,
Je suis tout à fait d’accord avec vous . Parfois je me dis que l’UFDG doit forcément être infiltrée par des éléments qui agissent contre ses intérêts sinon sa démarche de soutien des marchés n’a aucun sens.
Le RPG et le PEDN veulent une fin à cette transition sans qu’ils ne forcent la main de Doumbouya. C’est tellement évident qu’on a la rage quand on pense aux décisions de l’UFDG.

Jacques
Jacques
13 juin 2022 09:07

Bjr. Mt Bangoura c’est façon de lire la situation. Le rpg détenait 99% de levier du pouvoir il y a quelques mois. Mais aujourd’hui il n’a rien Mais ils sont dans leur rôle. C’est que moi j’ai pas compris c’est l’analyse et la projection de l ufdg … aller jusqu’à s’allier au rpg qui n’a pas de mourir seul. Depuis longtemps moi je ne comprendra pas ce directoire. Il est de s’assoir et repenser la stratégie.

Mory Sylla
12 juin 2022 19:56

😌Le cnrd doit démissionner pour éviter la tempête populaire qui se soulève contre lui.
Remettez le pouvoir au Président Condé et retournez en caserne. Il va gérer le reste.

Last edited 19 jours plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
Youssouf Bangoura
12 juin 2022 19:18

Doumbouya et son CNRD ne sont pas légitimes, ils sont pas là par la volonté populaire, ils sont illégitimes et autoritaires et ils prennent des décisions illégales .

Quant au comportement du RPG, c’est ce que je craignais, ce parti étant malinké et que Doumbouya et les 90 % ( civils et militaires compris ) de ceux qui gouvernement aujourd’hui ce pays le sont aussi, le RPG et ses partisans ne feront rien sur le terrain contre ce pouvoir .L’ethnie prime sur les intérêts supérieurs de la Nation, c’est aussi simple que cela en Guinée .C’est vraiment triste .

Gandhi
Gandhi
12 juin 2022 16:52

Les RPGistes aiment bien tirer sur des civils désarmés, mais ne veulent pas se faire égratigner, à l’image du grimpeur !!!

Mory Sylla
12 juin 2022 14:53

C’est une intervention militaire de la Cedeao et de l’Afrique qui doit dégager ces mutins.
Ils veulent abattre les populations désarmées gratuitement.
Les populations n’ont pas d’armes pour aller contre ces putshistes. Le combat n’est pas équilibré. Les putshistes sont une souillure pour une Nation.

Last edited 19 jours plus tôt by Mory Sylla