Mort de manifestants le 17 août: le FNDC répond au communiqué de la présidence et charge la junte

0 0 votes
Évaluation de l'article

Dans une déclaration publiée ce vendredi 19 août 2022 sur les canaux digitaux de la Présidence de la République, le Porte-parole du Palais Mohamed V, le Colonel Amara CAMARA, a fait savoir que la garde présidentielle du Chef de la junte était étrangère à la mort des deux jeunes tués par balles en marge de la parade du cortège présidentiel sur l’autoroute le Prince.

La gravité de la situation après le passage du cortège du Colonel Mamadi Doumbouya sur l’axe est telle que le CNRD se voit dans l’obligation de rendre des comptes à l’opinion publique nationale et internationale en s’embourbant dans des justifications qui non seulement achèvent de l’incriminer mais qui opposent aussi et surtout le Groupement des Forces Spéciales aux forces de sécurité. Les premières agissant avec éthique tandis que les secondes étant potentiellement auteures des exactions ainsi perpétrées.

Il sied tout d’abord de rappeler que cette déclaration intervient au lendemain de la saisine de la CPI par le FNDC, par l’entremise de ses avocats français, de la survenance de faits d’une extrême gravité selon lesquels « le convoi escortant le colonel Doumbouya serait au moins à l’origine de l’un des décès enregistrés le mercredi 17 août d’après plusieurs témoignages concordants ».

Il convient ensuite de pointer du doigt les contre-vérités du Secrétaire Général de la Présidence selon lesquelles le maintien d’ordre est assuré par les services de sécurité alors que depuis le 28 juillet dernier, les troupes d’unités d’élite de l’armée guinéenne, à savoir le Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA) et le Groupement d’Intervention Rapide (GIR) sont visibles dans tous les carrefours et/ou points que le CNRD et son gouvernement qualifient de névralgiques.

Que dire enfin du mépris du CNRD vis-à-vis des familles endeuillées et du peuple de Guinée à qui il n’est nullement jugé nécessaire de présenter les condoléances de convenance ?

En outre, les Guinéens s’interrogent sur les prétendues « sollicitations de rencontres prévues dans l’agenda présidentiel » et sur l’opportunité d’un tel déplacement sur l’axe si ce n’est pour narguer le peuple, le même dont il tire sa légitimité, désormais enterrée sous les décombres de son arrogance.

Il urge de retrouver dans les rangs de la garde présidentielle les auteurs des tirs à balles réelles sur ces deux jeunes et les victimes du 28 et 29 juillet.

Le FNDC exhorte tous les pays ayant repris leur coopération militaire avec la junte à mettre fin à ladite coopération sans quoi ils seront considérés comme complices des tueries et exactions perpétrées par la junte au pouvoir.

Le FNDC réitère son appel à l’ouverture d’enquêtes indépendantes et impartiales sous l’égide des Nations unies afin de retrouver les auteurs et commanditaires des différents assassinats perpétrés sous le CNRD et de les traduire devant les juridictions compétentes.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Conakry, le 19 Août 2022

La Coordination Nationale

guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
24 août 2022 14:09

Baldé,
moi je n’ai rien à te dire.
Tout compte fait tu as menti sur Alpha Condé. Je n’écoute pas les menteurs,wouyakountigui,comme toi.

Balde
Balde
23 août 2022 08:18

Il pense que tout le monde est intéressé à être ministre, certainement pour siphonner les maigres ressources. En tout cas pas pour les 10 millions mensuels.

Gandhi
Gandhi
22 août 2022 22:41

Je crois qu’il faut recadrer les choses. Ou on élit démocratiquement un PRG sans discontinuer (mais parce qu’il a des résultats économiques, ce qui n’est pas le cas en Guinée) et dans ce cas un PRG peut avoir plusieurs mandats, ou on limite le nombre à 2, et dans ce cas on part au bout du compte. Le problème c’est que lorsqu’on a volé ou tué, c’est plus difficile. Tout le monde ne veut pas devenir ministre. A titre d’exemple, jamais je ne serai devenu ministre d’un clochard, d’un mendiant qui n’a jamais travaillé de sa vie et qui croit… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
22 août 2022 15:29

Le vrai soutien des mutins,c’est ceux qui ont dansé pour eux,lors de leur soi disant coup d’état fourbe et foireux. Ils se sont mésentendus en cours de route c’est tout.
Nous nous sommes des Loyalistes. Pas des putschistes. Jamais.
Le Président de la Guinée 🇬🇳 c’est Alpha Condé.
Le fndc et ses affidés eux disent que doumbouya est le “président “ d’une soi disant “transition” chimérique. Qui soutient la junte en fait et logiquement entre nous et ces affidés là? C’est le fndc et ses affidés.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
22 août 2022 14:11

Pire qu’un caméléon c’est l’ hypocrite:
il a dansé pour le mutin sous prétexte que le mutin installerait l’état de droit. Alors qu’au fond on est aigri contre Condé qui ne nous a pas nommé ministre. Normal,nous n’avons pas cette hauteur. Nous sommes des nains.
Si on était simplement formé,au lieu d’être gringo contre Condé et chercher à plaire aux gens,on serait déjà ministre.
Je ne suis pas le seul qui décrie le fndc. Plus de 90% des Guinéens vomissent ce fndc de manipulés,appendice de l’ufdg. C’est toi qui est un adepte du mutin que tu vénérais hier.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
21 août 2022 23:54

De temps en temps quand même le caméléon pompeux, répétitif et envahissant de Gbassikolo montre sa vraie couleur. Soutien honteux de la soldatesque putschiste sanglante, il n’a aucune compassion pour ses compatriotes endeuillés par les tueries perpétrées par ces criminels et bandits dirigés par son nouveau Dieu.

Last edited 1 mois plus tôt by Baren SOUMAH
Mory Sylla
Mory Sylla
21 août 2022 03:36

Le fndc,appendice de l’ufdg,est zéro.
Ce groupement fndc c’est de la pure merde.
Il faut créer une nouvelle capitale. Conakry est exigu et anarchique.
On doit déplacer la capitale à Siguiri ou N’zerekoré ou quelque part d’autre.
Le fndc étant dans le mensonge,il va toujours échouer.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla