Que font les pouvoirs publics africains face à l’atrazine, un herbicide mortifère en vrac sur les marchés Africains….?

0 0 votes
Évaluation de l'article

En attendant notre vengeur là-haut et le jugement d’un jour pour les fabricants occidentaux, l’Afriquedoit-elle se plier au silence criminel de l’omerta du monde du businesset continuer à porter pour l’éternité, la lanterne de toutes les tares du monde ?

La réponse est sans ambagesc’est non !

Mais nos institutions et gouvernants africains ont-ils conscience de la gravité du phénomène.

Les institutions et Politiques africains doivent imposer une jurisprudence régulatrice à la place de jouer éternellement aux maillons faibles.

L’atrazine est un herbicide toxique interdit sur le marché européen, mais paradoxalement produit par les industries européennes et destiné au marché Africain sous prétexte que l’arrêt des usines de fabrication risque de créer des chômeurs en occident.

-Ah bon ! la morale a foutu le camp face à la machine infernale du monde du business !

-L’Afrique est-elle un continent né pour subir la misère nonobstant son désir de retrouver l’universel du monde de la souveraineté ?

-Pourquoi nos politiques et institutions ne se font pas entendre dans un domaine en l’occurrence la santé des populations qui reste le pilier central de tout développement, le barycentre de toute croissance ?

-Peut- on parler de complicité passive sur fond de faiblesse ou corruption ?

Autant de questions avec tout son cortège de gravité pensive.

Faut-il rappeler que le rôle fondamental de la puissance publique est de garantir la sécurité, protéger et promouvoir les intérêts nationaux.

En acceptant ces produits toxiques sur le marché africain, on peut dire sans risque de se tromper que les autorités publiques africaines ont failli à leur devoir, devenant ainsi l’élite de la destruction de leurs propres nations face à l’omerta des politiques et industriels européens.

Pour rappel, l’atrazine est un pesticide toxique utilisé en phytothérapie qui agit en bloquant la photosynthèse de certaines plantes, exposant ainsi la population riveraine à un régime de toxicité chronique avec bien évidemment la survenue des maladiesgraves commele diabète, le cancer, l’infertilité, les malformations et d’autres troubles neurologiques comme l’Alzheimer, le parkinson.

L’effet inhibiteur des molécules d’atrazine se manifeste également par la destruction de la faune et flore aquatiques et singulièrement les poissons, un maillon essentiel de notre chaine alimentaire.

L’Union africaine, la CEDEAO etc. Doivent faire preuve de réactivité avec conscience exalté en appliquantune politiquerigoureuse de jurisprudence et éviter de se contenter de subir dans l’omerta, le bon vouloir d’un business basé sur du deux poids deux mesures :

 On produit en occident des substances toxiques dont l’utilisation est interdite sur le marché européen, mais malheureusement ces produits sont livrés de façon outrancière sur les marchés africains, comme si la vie et la santé de la population africainen’avaient aucune valeur.

« Le complexe d’infériorité est le vrai visage de la misère universelle. » Claude May

L’éveil de la conscience collective africaine est plus que nécessaire, c’est primordial pour stopper certaines velléités déraisonnables.

Comme dit l’autre « La santé c’est comme la richesse, il ne suffit pas de l’avoir, il faut savoir la conserver. »

Docteur Solian Konaté

Praticien Hospitalier Permanent des hôpitaux de France

Chirurgien Orthopédiste et Traumatologue au CHHB

guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
TRONKA
10 septembre 2022 19:48

@LaureK
J’ai lu ton commentaire avec beaucoup de retard.
Merci pour tout
Cordialement.
Tronka

Laure Karcher
Laure Karcher
4 septembre 2022 19:17

Excellent article. L’alerte est bienvenue. C’est sur cette réorganisation ou refondation de l’Etat que l’on attend le CNRD, que je ne vois toujours pas venir. Le Col Doumbouya a fait le serment de défendre la souveraineté du peuple de Guinée. Je crois que cela veut dire entre autres choses, mettre fin à la prédation interne par les divers clans alliés aux intérêts économiques et politiques étrangers. Tous les gouvernements responsables du monde font cela. Qu’est ce que le CNRD attend pour mettre en place ou réactiver des examens de laboratoire pour s’assurer de la qualité des produits chimiques importés pour… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
15 août 2022 13:55

La seule offense c’est de mélanger mon nom.
Je suis intraitable sur la discipline.
Mory Sylla,regardez vous meme,il y’a la discipline meme dans le nom là. Mes parents ont vraiment été très bien inspirés de me donner ce nom.
Tout le monde m’appelle Mory Sylla.
Sylla Mory ça c’est pas mon nom. Ça c’est désordonné.
C’est pas moi qui ai dit que votre nom c’est Diané. C’est votre compère de l’ufdg,mr. Bah Saliou Mamadou alias Kaou Labé.Vous le savez très bien.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Africain
Africain
15 août 2022 13:36

@M. Mory Sylla,

Vous m’attribuez un patronyme et une nationalité et vous me dites « I SABARI »; c’est plutôt a vous que je devrais écrire cela.

« I sabari » « nfa » Mory si je vous ai offensé.

Mory Sylla
Mory Sylla
11 août 2022 22:47

Sur des questions de santé,moi c’est Tronka que j’écoute. C’est lui qui est Docteur.Les autres sont des saboteurs.On ne doit pas écouter les saboteurs qui sont des danseurs de sabar.Je n’ai jamais bu de vin français. C’est toi qui est “remplit” de vin français car tu es toi même français.
@mr. Diané dit soi disant Africain(en réalité un français 🇫🇷),mon nom c’est Mory Sylla. Mes parents ont mis de l’odre dans le nom de leur Bélé Bélé que je suis. Vive mes Parents.
😊On ne va pas continuer a jouer a ce jeu de chat et souris. I sabari.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
11 août 2022 22:34

Baren Soumah,je ne sais pas c’est quoi ton problème.J’ai dit Tronka. Je n’ai pas dit ton nom.Je suis libre d’exprimer mon opinion.Moi je ne bois pas de vin,comme toi. Je n’ai pas besoin de ça.Toi dès que quelqu’un ne partage pas ton opinion,tu dois calomnier et dénigrer cette personne. Tu as besoin que les gens t’applaudissent. Pour te sentir exister. Tu es aigris contre le Président Alpha Condé juste parce qu’il ne t’a pas nommé ministre. Après c’est pour venir faire semblant pour tromper les gens. C’est Mory,Condémousso dén qui le dit.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
TRONKA
11 août 2022 22:25

@Africain
Notre rôle dans l’éducation pour la santé est sacré.
Il n’a nullement été question dans cet article d’imposer une interdiction aveugle illico. Lorsqu’on prend conscience face à une situation, on la gère mieux.

Tronka

TRONKA
11 août 2022 22:09

@Baren Soumah Pas d’amalgame: L’Amérique est un grand pays que j’apprécie, pour autant, elle n’est pas intouchable pour ses déficiences et tares comme beaucoup d’autres pays. Quoi de plus normal et plus naturel si Mr Soumah choisit ce pays pour y vive. J’ai surtout attiré l’attention des institutions et politiques africains souvent silencieux, sur la nécessité d’avoir un droit de réflexion sur certaines situations qui pourraient générer des problèmes de santé publique à moyen ou long terme surtout que des données scientifiques existent dans certains pays. Avant d’en arriver à une interdiction pure et simple faudrait-il que les africains prennent… Lire la suite

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
11 août 2022 17:05

@ Mory Sylla, Ceci est un sujet très important. Et c’est une discution entre ceux qui aiment la France. Va jouer sous les articles d’opinion politique où tu peux vilipender ce beaux pays après avoir ingurgité son bon vin. @ Tronka, Les USA ont beaucoup de défauts et beaucoup de qualités aussi. On aime ou on aime pas. Ce n’est pas un débat. Moi j’ai choisi de quitter la France (que j’aime et à la quelle je reste éternellement reconnaissant pour mes études supérieures gratuites) et de vivre aux USA. Et comme tout le monde ici, j’ai des armes (y… Lire la suite

Africain
Africain
11 août 2022 14:59

« …L’Amérique n’est pas un bon exemple à citer! Les lobbies sont plus forts que la sécurité de citoyens d’Amérique… » dixit Tronka   Tout à fait; néanmoins la réflexion de M. Soumah me semble pertinente pas seulement dans le cas de cet herbicide; quand il écrit :   « …Mon avis est que, à ce stade de notre développement, suivre aveuglement la politique environnementale de l’occident serait très hasardeuse… »   Par ailleurs, son approche ironique, quand il évoque l’alcool avec son « clin d’œil » à M. Sylla Mory sous entend de s’interroger sur l’État de lieux de la situation en Afrique/Guinée par rapport… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
11 août 2022 13:31

Un texte limpide.
Merci pour l’information Docteur Tronka.
C’est très facile de comprendre les écrits de Docteur Tronka.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
TRONKA
11 août 2022 11:26

@Baren Soumah
L’Amérique n’est pas un bon exemple à citer!
Les lobbies sont plus forts que la sécurité de citoyens d’Amérique.
Il suffit de voir la gestion des armements dangereux, des cas de morts en masse devenus une tradition écarlate aux USA, au mépris du bon sens et de la raison.
Je suis d’accord que l’alcool est mauvais pour la santé.
Savoir aussi que même les aliments consommés abusivement peuvent être dangereux pour la santé.
Je vous déconseille par exemple la consommation de l’huile rouge.
Tronka

TRONKA
10 août 2022 23:37

@Baren Soumah Sacré Baren Le vrai est si simple qu’il ne paraitra compliqué que pour celui qui veut voir autrement. Ah oui 6 pays européens, ce n’est pas suffisant pour que l’africain commence à réfléchir à la préservation de sa santé! Aux USA, les gouvernants ont la capacité financière et scientifique de limiter la concentration d’atrazine dans des proportions tolérables! Ils ont la possibilité de traiter leur sol contaminé. En Afrique on a du mal à s’alimenter, à lutter contre le palu, la polio, la tuberculose, la trypanosomiase, les parasitoses etc. A fortiori s’occuper de la concentration des herbicides dans… Lire la suite

Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
10 août 2022 14:06

Le choix des mots accessibles aux non scientifiques dans un article de vulgarisation scientifique n’est pas le point fort de Dr Tronka. Il y a une littérature très abondante et passionnante sur ce pesticide (Atrazine). Franchement, dans les articles scientifiques, les avis sont diverses et contradictoires parfois. Il est un peu difficile de s’y retrouver parceque les industries chimiques financent les recherches sur la toxicité de leurs propres produits. Et ils sont propriétaires en quelque sorte des resultats. Aux USA, rien n’est simple… Mais globalement l’Atrazine, qui est clairement un poison, peut être dangereux dans un contexte de culture extensive.… Lire la suite

Last edited 1 mois plus tôt by Baren SOUMAH