Éditorial : le grand saut dans l’inconnu

0 0 votes
Évaluation de l'article

La suspension du Procureur général près la Cour d’Appel, pour avoir rappelé à l’ordre le colonel Balla Samoura, tombe comme un cheveu sur la soupe. Il s’agit là d’un véritable crève-cœur pour ceux qui avaient cru au nouveau monde que nous a fait miroiter le colonel Mamadi Doumbouya, à sa prise de pouvoir le 05 septembre 2021. Malheureusement nous sommes loin du compte. A l’allure où va le train, c’est comme si ce sont les faucons du CNRD qui seraient aux commandes du navire, en arrière-plan. Même si la suspension du colonel Balla Samoura vient atténuer un peu la colère des partisans d’un état de droit, dont nous rêvions tous.

Aussitôt suspendu de ses fonctions pour « faute disciplinaire », M. Charles Wright a été chassé de son bureau et dépouillé de son véhicule et de sa garde. Des pratiques rétrogrades dignes d’une république bananière. Voilà qui met à l’eau tous les efforts que le président de la transition était en train de consentir, dans la construction d’un état démocratique. Cette suspension du Procureur général, dont l’abnégation et l’engagement pour la défense des intérêts du peuple ne souffre d’aucune entorse, donne raison à ceux qui commencent à douter de la bonne foi des autorités de la transition.

Dans le tollé suscité par cette suspension, le collectif des coordinations du FNDC s’est fait entendre à travers une déclaration.  Dans cette brouille entre le Procureur général Charles Wright et Balla Samoura, le Haut commandant de la gendarmerie nationale, le collectif dit « constater avec regret que la force continue à avoir raison sur la loi et qu’à chaque fois qu’un membre du gouvernement ou Homme de droit rappelle les démarches administratives et juridiques, il est toujours suspendu voire limogé plus tard ». Rappelant dans la foulée le cas « de l’ex ministre de la justice garde des sceaux Mme Soumah Fatoumata Yarie, limogée le 1 janvier 2022 pour avoir aussi rappelé un principe élémentaire du circuit administratif connu de tous ».

Tout comme le FNDC, nombreux sont les Guinéens qui pensent aujourd’hui que la justice qui devait servir de boussole pour orienter le navire serait en panne. Car la pression de l’exécutif sur le pouvoir judiciaire n’est pas en train de faiblir. A preuve cette suspension de Charles Wright, qui était devenu un poil à gratter pour le ministre de la Justice, Moriba Alain Koné et toutes les forces centrifuges, gravitant autour du colonel Doumbouya. On doit se faire du mouron, à l’allure où va le train de la transition, qui donne l’air d’un véritable saut dans l’inconnu.

Avec Guineenews

guest
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
4 avril 2022 18:25

@Youssouf,
Rio Tinto ne va JAMAIS exploiter Simandou. Ils sont la juste pour empecher d’autres compagnies minieres de le faire.
La seule chance que nous avons de profiter de nos mines, c’est de repliquer le modele qui a deja reussi chez nous, celui de CBG. Vous voyez combien de fois SMB exploite la bauxite sans que ca ne nous profite? Et bien nous risquons d’avoir pire avec Simandou. Dieu merci que jusque la personne n’a touche a ce minerai.

Shams Deen
Shams Deen
2 avril 2022 10:56

KeitaM Charles Wright s’est fait connaître par ses militaires par l’intermédiaire de sieur moise sylla qui se dit journaliste et de la manière la plus crasse qui soit en  » Enregistré un collègue magistrat dans un dossier qui il a cherché à avoir pour se faire un nom et puis balancé son collègue de dixxin en pâtures aux chiens pour le dépecer  » . Il est donc permis de penser que son logiciel reste le jet en pâture d’autres personnes comme le cas de cet IRRESPONSABLE de BALLA qui n’avait pas besoin de répondre à ce bambin par voie de… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
2 avril 2022 00:24

L’opposition doit se ressaisir et ne pas rentrer dans un bras de fer avec ces mutins.
Vous les opposants vous serez défaits par les mutins.
Il faut trouver un moyen qui n’incorpore pas la confrontation. Sinon les mutins là vont les tabasser. Même s’ils sont des alliés objectifs,les mutins et leurs partnenaires sûrs de la soi disant opposition qui est composée de putshistes qui se disent “démocrates.”

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
1 avril 2022 23:38

Bangoura, Il ne faut pas condamner les mutins. Ils ont raison de se croire légitime.
Si toi Bangoura tu es Général. Tu prends les armes contre ton Président. Tu abats 150 gardes Républicaines dans ta mégalomanie.Malgré tous ces crimes abominables,tu sors dans la rue et tu te fais acclamer par des éléments du lumpenproletariat,des badauds professionnels qui hurlent ton nom,Bangouchou,tu te sentiras légitime. Comme les mutins.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
KeitaM
KeitaM
1 avril 2022 14:18

Aux Gens de DROIT ici,

Charles WRITH peut il faire toute sorte de communication sans se référer à son hiérarchie directe, donc son ministère tutelle?

Je pense que dans leur organigramme Charles doit venir après le ministre et le secrétaire général

En tout cas, c’est inhabituel qu’un ministre s’informe au même titre que les autres citoyens de ce qui se passe au sein de son ministère.

Peut être le ministère de la justice fait exception.

C’est juste une question, sans passion. Merci par avance.

Youssouf Bangoura
1 avril 2022 10:27

Pan Africain, ce calendrier là, ces putschistes n’en veulent pas, ce n’est pas dans leur agenda, ils n’ont aucune envie de passer la main à court terme .Mais ce qui est dangereux, ils pensent en leur for intérieur qu’ils sont légitimes, que le peuple est avec eux . Ils ne comprennent pas que depuis le 5 septembre, tout acte qu’ils posent est illégitime et que le président qui sera élu par le peuple pourra remettre tout à zéro .D’ailleurs je suis grandement étonné que Rio Tinto et autres, acceptent de signer une convention avec eux pour l’exploitation de mont nimba… Lire la suite

Tiekourani
1 avril 2022 09:42

Charles Wright a tout mon soutien, je suis de coeur avec lui. Cela montre que Doumbouya a perdu sa boussole dépuis qu’il est entré au palais. Le Cnrd est un ramassis de jeunes bandits et brigands qui pensent que c’est avec les muscles et la force qu’on dirige ce pays. Quand Samoura et ce soit disant chef d’état major armés jusqu’aux dents dans une opération d’expulsion de civils, j’ai compris que ce pays est mal barré. Face à la force et la violence que ces brigands voulaient imposé à Dallaine et Sidia, le seul réfuge que ces derniers avaient étaient… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
1 avril 2022 05:24

Youssouf
Un risque de te traité de frustré dès lors que tu arrive a avoir une lecture saine de ces gens parceque tu es soussou donc « pas supporter  » du malinké Mamadi.
À la vérité ces gens ont été acceptés par la majorité parceque decus par Alpha autrement ce n’est pas imaginable d’avoir la moindre préférence de la gestion meprisante de ces incultes et irrespectueux.
Il faut seulement être libre dans sa tête en formulant ses réserves en ne voyant l’origine des principaux de cette affaire comme les frustrés eternels qui pensent que nous autres lisons avec nos pieds.

Mory Sylla
Mory Sylla
31 mars 2022 20:05

Mr. Africain,
je ne vois la raison de votre assertion.
Si vous avez supporté le coup d’état,on vous félicite pour ça.
Je m’adressais aux journaleux de guinéenews qui est une paperasse de toilette sans intérêt.

Le Pan-Africain
Le Pan-Africain
31 mars 2022 15:16

Dommage que la transition prend cette tournure. Il est toujours temps de la redresser . Cela passera par un calendrier clair sur la nouvelle consitution, un referendum et des elections en commencant par les legislatives et les locales. Doumbouya doit installer toutes les institutions avant de partir et qui sait, il pourra revenir dans cinq ans avec un plebiscite sans precedent. Le colonel, meme s’il nourrit des ambitions (ce qui est tout a fait normal) doit penser au long terme. S’il echoue cette transition, notre pays en a pour une decennie ou demi-decennie au mieux, dans le desordre et cela… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
31 mars 2022 14:38

Ces mutins ne sont pas invincibles.
Les gens les tolèrent seulement.
Les putshistes pensent que nous sommes toujours au temps de Conté où les gens craignaient les militaires.
Ils ne savent plus que les temps là sont révolus. Ils veulent s’imposer par les armes alors que le monde dans lequel nous vivons ne permet plus célà.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
31 mars 2022 14:10

Les mutins doivent encore faire une parade dans Conakry.
Ceux qui les ont applaudit ce maudit 5 septembre doivent encore se mettre en rang pour applaudir leurs héros,les mutins gangsters. Logiquement.

Mory Sylla
Mory Sylla
31 mars 2022 14:05

Ahh oui El Bango,
c’est clair. Les mutins là sont ebola.Un mutin n’est jamais bon pour un pays.Quand quelqu’un a le “courage” de faire un coup d’état,il faut savoir que vous avez affaire à un serpent venimeux. Il faut être une souillure morale pour participer à un coup d’état contre tes propres dirigeants. Ce qui est encore plus bas que le mutin souillé,c’est celui qui l’applaudît avec des imbécilités du genre doumbouchou ou doumbouchat.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Africain
Africain
31 mars 2022 13:58

« Guinéenews a applaudi le coup d’état. » dixit Mory Sylla,

Il n’a pas été le SEUL. J’ai aussi applaudi, ainsi que mon parti (l’UFDG); mais il n’y pas chez moi ni, dans l’UFDG une ombre de regret quoi que encore victime (un euphémisme) de la gestion du CNRD.

Nous ne sommes nulle part responsable de la mauvaise gestion du CNRD.

Africain
Africain
31 mars 2022 13:52

« Ce garçon est immature pour cette fonction. » dixit Shams Deen

Certes, mais c’est un bon ce « garçon ».

Il manque juste un peu de tact. La communication de crise, c’est un métier et cela s’apprend.

Par ailleurs, c’est le gros problème chez nous. Rares de TRÈS hauts fonctionnaires sont « complets » dans l’exercice de leur fonction.

Youssouf Bangoura
31 mars 2022 09:25

Mory Sylla,

l’heure n’est plus à la division, nous devons nous unir pour chasser ces jeunes militaires, ce n’est plus une question de ceux qui étaient pour ou contre au début, on est arrivés au stade où on doit laisser nos petites querelles de coté pour faire face à ce chaos qui guette notre pays .Doumoubya et ses amis peuvent vite devenir incontrôlables .

Shams Deen
Shams Deen
30 mars 2022 23:01

Ce garçon est immature pour cette fonction.

Youssouf Bangoura
30 mars 2022 21:50

Doumbouya nous mène au chaos, si on laisse le volant de notre pays à ce garçon incompétent et inconscient, on ne dira jamais plus tard qu’on a pas vu les signaux . .

Mory Sylla
Mory Sylla
30 mars 2022 11:59

Ce sont les mutins et leurs alliés qui ont sauté dans l’inconnu.
Le peuple de Guinée 🇬🇳 a les pieds fermement sur terre. Je ne crois pas au putsh bidon là. Ça ne marchera pas.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
30 mars 2022 11:40

Guinéenews a applaudi le coup d’état.
Ce papier toilette est tout sauf crédible.
Un site poubelle.

Last edited 6 mois plus tôt by Mory Sylla