L’Union africaine condamne la « tentative de coup d’Etat » au Burkina Faso

0 0 votes
Évaluation de l'article

L’Union africaine (UA) a fermement condamné lundi la « tentative de coup d’Etat » au Burkina Faso, appelant l’armée nationale et les forces de sécurité«  à assurer l’intégrité physique du président » Roch Marc Christian Kaboré et de son gouvernement.

L’Union africaine (UA) a fermement condamné lundi la « tentative de coup d’Etat » au Burkina Faso, appelant l’armée nationale et les forces de sécurité«  à assurer l’intégrité physique du président » Roch Marc Christian Kaboré et de son gouvernement.

Dans un communiqué publié par l’organisation, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat « condamne fermement la tentative de coup d’Etat contre le président démocratiquement élu ».

Il « appelle l’armée nationale et les forces de sécurité du pays à s’en tenir strictement à leur vocation républicaine, à savoir la défense de la sécurité intérieure et extérieure du pays ».

Le sort du président Kaboré restait peu clair lundi. Des sources sécuritaires ont annoncé qu’il était détenu par des soldats mutinés. Mais une source gouvernementale a ensuite affirmé que le chef de l’Etat avait été « exfiltré » dimanche de sa résidence « avant l’arrivée d’éléments armés qui ont tiré sur les véhicules de son convoi ».

Cette source a indiqué que « la situation est confuse », une confusion alimentée par l’absence à la mi-journée lundi de toute déclaration de la part des soldats mutins ou de proches du chef de l’Etat.

Des soldats se sont mutinés dimanche dans plusieurs casernes pour réclamer le départ des chefs de l’armée et des « moyens adaptés » à la lutte contre les jihadistes qui frappent ce pays depuis 2015.

Les Etats d’Afrique de l’Ouest ont indiqué lundi suivre « avec une grande préoccupation » l’évolution de la situation au Burkina Faso, « caractérisée » depuis la veille « par une tentative de coup d’Etat ».

Au pouvoir depuis 2015, le président Kaboré, réélu en 2020 sur la promesse de faire de la lutte antijihadiste sa priorité, était de plus en plus contesté par une population excédée par les violences jihadistes et son impuissance à y faire face.

Ces mutineries sont survenues alors que le Sahel est de plus en plus déstabilisé par les jihadistes qui frappent aussi le Niger et le Mali voisin, pays qui a été le théâtre de deux coups d’Etat en quelques mois.

Source: AFP

guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
Mory Sylla
26 janvier 2022 19:55

L’Afrique doit écraser tous ces putshistes pour avancer.Sinon on ne s’en sortira pas.Ce sont ces putshistes qui mettent l’Afrique en retard. Pas nos Présidents qui sont tous les jours sous la menace des coups d’états.Ce sont les malhonnêtes naturels qui utilisent l’argument fallacieux de “constitution “ pour justifier une aberration comme un coup d’état.On ne peut rien tirer d’un malhonnête. C’est d’ailleurs un mutin.Aucune constitution n’est inamovible. Celui qui te dit le contraire,dis c’est faux.Le Président Chinois vient de modifier la Constitution. Il est là tant que le peuple veut. Gare au premier mutin qui va tenter un coup d’état.

Last edited 8 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
26 janvier 2022 13:18

Bangoura,cesse de me mélanger au gars là.
Ce n’est pas drôle. Je sais que tu penses que ça fait rire. Pas à mon niveau.Cesses pardon. Merci.
Nb: la Guinée 🇬🇳 n’a pas une force militaire “importante.” Tu dis ça pour le sensationel.C’est une petite armée. Il y’a seulement beaucoup de tapage autour d’elle. Elle n’a jamais remporté aucune bataille. C’est une armée de propagande qui n’est capable que de minables coup d’états contre des civils.Il n’y aura aucune occupation. Les populations comprennent parfaitement que les adversaires sont les putshistes. Pas le peuple. Une fois les putshistes dégagés,tout redevient normal.

Last edited 8 mois plus tôt by Mory Sylla
Youssouf Bangoura
26 janvier 2022 10:47

Foulou et Mory, vous nous faites vraiment rire, créer une force imposante à l’échelle africaine pour empêcher les coups d’état waouu .Vous oubliez ou vous feignez oublier que cette force créerait plus de problèmes qu’elle n’en résoudrait avec ses lots de vols et de viols .Et puis, elle pourrait marcher malgré les dégâts si le pays est petit avec une petite armée comme la Gambie, la Guinée -Bissau ou la Sierra leone mais dans les pays où il y a une force militaire importante comme la Guinée, le Burkina, aucune intervention militaire africaine ne pourrait arriver à bout des forces… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
25 janvier 2022 19:26

Baren,
pour ce qui est de la Guinée 🇬🇳,il n’y a pas eu de Constitution en 2010.
Il y’a des partis comme l’ufdg qui intoxiquent les gens,mais c’est parcequ’ils ne sont pas honnêtes et veulent salir ce pays.
Sinon tout le monde sait que la seule Constitution c’est celle de 2020. Même si les mutins et leurs affidés vont nier ça encore.

Foulou
Foulou
25 janvier 2022 17:05

@Mory Une des rares fois que je partage ton avis. Mais je suis sur que c’est vers cette solution qu’on risque de se diriger, non pas a l’echelle continentale, mais a l’echelle de la CEDEAO. Mais comme le dit Baren Soumah, pour etre credible il faut que la CEDEAO deploie les memes efforts face aux presidents qui veulent changer les constitutions de leur pays pour se maintenir au pouvoir. La CEDEAO est plus pres de cette solution qu’on le pense. En gambie, elle avait brandi la menace d’une intervention militaire directe a l’interieur des frontieres gambiennes si Yaya Jammeh ne… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
25 janvier 2022 15:41

Il nous faut des millions de soldats en Afrique.
Ce sera alors impossible pour ces mutins de renverser les institutions républicaines car ils auront en face de sérieux répondants. Ils n’auront aucune chance de réussir dans leurs coups d’état absurdes qui ne résolvent rien. Sauf installer la pagaille.
C’est très facile de venir arrêter des Présidents civils.

Last edited 8 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
Mory Sylla
25 janvier 2022 13:18

Oui,une armée Africaine pour éliminer les coups d’états de ces petits caporaux qui sont des mégalomanes.
Il faut débarrasser l’Afrique de ces minables putshistes qui sont un cancer pour l’Afrique.
Une armée forte peut rapidement écraser ces putshistes et puis on va avancer. Un pays est heureux sans mutin.
Que Dieu maudisse tous ces chiens de putschistes en Afrique et qu’ils aient tous une mauvaise fin pour servir de leçon aux autres. Les putshistes sont des soldats maudits.

Last edited 8 mois plus tôt by Mory Sylla
Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
25 janvier 2022 02:36

@ Mory Sylla, Une armée supranationale africaine? Excellente idée car elle mettra fin aux coups d’état. Mais à condition que les civils qui sont élus démocratiquement acceptent les termes de leurs mandats fixés par la constitution et ne considèrent pas les lois de leurs pays respectifs comme des chiffons jetables. Tous ces coups d’état sont la conséquence de l’échec des « opposants historiques », militants professionnels et autres intellectuels « français ». Est-ce une surprise et une coïncidence si Alpha Condé de la Guinée, IBK du Mali et Roch Kaboré du Burkina Faso sont tous des français (sans guillemets) et des anciens responsables de… Lire la suite

Mory Sylla
Mory Sylla
24 janvier 2022 19:55

Il faut créer une armée Continentale et une brigade contre les coups d’état. C’est urgent.
Si les mutins font coup d’état en Guinée 🇬🇳,toute l’armée de l’Afrique doit débarquer en Guinée 🇬🇳 pour neutraliser les mutins et les chasser.
Si on ne fait pas ça,il y aura des coups d’etat parce que ces maudits soldats n’arrêteront pas. Tant qu’on ne les stoppe pas. Avec les coups d’états n’importe quel minable soldat mégalomane peut prendre le pouvoir. Les coups d’état font de l’Afrique le wc du monde.

Last edited 8 mois plus tôt by Mory Sylla